La 5G : mise en oeuvre de la feuille de route en France

  • Réponses :1
  • OuverteNon stickyNon répondu
  • Posts de Forum 20 708

1 mars 2019 à 12:18:48 via site

image

Préparons nous à la 5G en 2020

La 5G est dans toute les discussions et en France concrètement on en est où, c'est pour répondre à toutes ces questions que l'ANFR vient de publier un guide :

La 5G sera déployée commercialement à partir de 2020. Cette nouvelle génération de communications mobiles se distingue des précédentes en ce qu’elle vise, dès sa conception, à intégrer un nombre de cas d’usages inédit : ainsi, les communications téléphoniques et l’accès à l’internet par les individus seront-ils complétés par les usages dits « verticaux », notamment pour l’internet des objets ou certains usages critiques - dans les secteurs de la santé, des voitures autonomes ou de l’industrie manufacturière, par exemple. Les forts besoins en connectivité des entreprises et des particuliers associés à l’intégration des verticaux appellent l’ouverture d’une gamme des fréquences inédite en couverture terrestre (utilisation de fréquences dites millimétriques) et une évolution de l’architecture des réseaux mobiles (déploiement des petites antennes et emploi d’antennes intelligentes).
La 5G sera un élément-clé de la transformation de la société et de l’économie, dont l’ensemble des services (transports, énergie, santé ou médias, par exemple) et des modes de production.

🍃Allons préparer l'arrivée de la 5G ensemble !!

— Modifié le 1 mars 2019 à 12:21:36

Keep Calm and Love Android.

Répondre
  • Posts de Forum 20 708

1 mars 2019 à 12:34:27 via site

image

La 5G pour de nouveaux usages et des changements !!

La 5G est présentée comme la nouvelle génération d’infrastructures de réseaux mobiles qui permettra un saut de performances et la possibilité d’usages très diversifiés.

📣Les avantages

◾Débit : la 5G promet des débit jusqu’à 10 fois supérieurs à ceux de la 4G.
◾Latence : en étant divisée par 10, la latence (temps de réponse) ouvre des perspectives venant bouleverser les usages notamment professionnels.
◾Densité : la 5G offrira une densité de connexion qui permettra de multiplier par 10 le nombre d’objets connectés au réseau simultanément.

La 5G pourra être utilisée dans des secteurs très variés (véhicules connectés, santé, énergie, industrie...). Cela implique une maîtrise accrue de la sécurité des réseaux et des gains attendus en termes de qualité de service, d'adaptabilité et de faible latence. Les communications 5G devraient donc répondre aux besoins des véhicules connectés, des applications industrielles ou plus généralement de l’Internet des objets.

image

🔺Mais aussi des changements !!

La nouvelle génération 5G, rend indispensable l’utilisation de nouvelles portions du spectre radioélectrique. L'obtention de nouvelles fréquences est un pré-requis pour lancer les services 5G. Les bandes identifiées sont plus élevées dans le spectre et permettent des montées en débit très importantes. Avec l'utilisation d'antennes intelligentes et d'un réseau de petites antennes, les forts besoins en connectivité du public et des entreprises auront leur solution.

◾De nouvelles bandes de fréquence 5G déjà identifiées

Les bandes « basses », déjà allouées pour la 2G / 3G / 4G, pourraient être réutilisées pour la 5G.
La bande 3,5 GHz est la première bande 5G offrant un compromis couverture/capacité.
La bande 26 GHz, « pionnière 5G », sera principalement utilisée pour des « hot spots ».
D'autres bandes hautes seront étudiées lors de la Conférence Mondiale des Radiocommunications en 2019.

◾LE RÔLE DE L'ANFR

L’ANFR conduit les négociations européennes et internationales pour identifier les bandes de fréquences 5G. En Europe, deux nouvelles bandes ont déjà été choisies pour la 5G.
Ces négociations ont permis dès 2015 d’harmoniser la bande 3,5 GHz comme bande 5G et de définir les futures bandes candidates pour la 5G comme la bande 26 GHz qui doit faire l’objet d’une harmonisation mondiale en 2019.

Au niveau national, l’ANFR prépare l’arrivée de la 5G en libérant les bandes de fréquences attribuées à la 5G mais occupées par d’autres utilisateurs.
Enfin, l’ANFR accompagne les premiers déploiements pilote 5G dans la bande 3,5 GHz des opérateurs de téléphonie mobile et travaille avec l’ensemble des acteurs pour caractériser les réseaux 5G en termes d’exposition du public aux ondes électromagnétiques.

◾ Évolutions technologiques vers des antennes intelligentes

Les réseaux mobiles actuels utilisent des équipements radio appelés « cellules macro » déployés pour assurer la couverture dans les différents territoires. Les antennes diffusent les signaux de manière constante, dans une direction donnée (faisceau).

Le déploiement de la 5G se fera en recourant à des sites « macro » à l’instar des réseaux actuels des opérateurs, mais devrait également s’articuler autour du déploiement de petites antennes installées dans du mobilier urbain.

📶De nouvelles d'antennes afin d'atteindre les performances annoncées

Pour atteindre les performances annoncées (débits multiplié par 10, latence divisée par 10 et multiples connexions), la 5G reposera notamment sur une nouvelle génération d’antennes, qui orientent les signaux vers les appareils qui en ont besoin. Couplée avec des bandes de fréquences hautes, l’utilisation de ces antennes permettra d’accroître fortement les débits.

🍃Il y aura donc du nouveau partout , c'est pour cette raison que ça va prendre du temps pour s'y préparer.

— Modifié le 4 mars 2019 à 21:18:42

Keep Calm and Love Android.

Répondre
Articles recommandés