Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Fiat paie des millions à Tesla pour se éviter des amendes

Fiat paie des millions à Tesla pour se éviter des amendes

Fiat est sur le point de conclure un accord avec le constructeur de voitures électriques Tesla. Les deux entreprises souhaitent fusionner leurs flottes en Europe afin d'éviter les amendes européennes pour non-respect du quota de CO2 et des investissements élevés dans les voitures électriques.

Le groupe italo-américain Fiat-Chrysler (FCA) souhaite que la flotte de ses véhicules immatriculés soit combinée aux véhicules purement électriques de Tesla afin de respecter les valeurs limites européennes pour les émissions de dioxyde de carbone des voitures particulières. Mais l'accord n'est pas gratuit évidemment, selon les rapports actuels, Fiat doit payer plusieurs centaines de millions d'euros à Tesla.

Un mal nécessaire pour Fiat

Le patron de la FCA (Fiat-Chrysle), Mike Manley, avait déjà annoncé qu'il accepterait des amendes pour les gaz d'échappement nuisibles au climat si, dans l'ensemble, c'était moins cher que d'investir massivement dans des véhicules électriques. "Nous choisirons la route la moins chère", avait expliqué Manley.

fiat
Il y aura de nouveaux véhicules électriques Fiat mais leur arrivée n'est pas prévue pour tout de suite. © Fiat

Grâce à l'union des flottes, l'Union européenne veille à ce que l'industrie automobile aille dans la bonne direction en termes d'émissions de gaz d'échappement. La réglementation vise à permettre aux entreprises de passer facilement aux nouvelles technologies. La fin du moteur diesel joue également un rôle important, ce qui pose d'autres problèmes aux constructeurs.

Pour Tesla, les certificats d’émission de gaz d’échappement est plutôt intéressant. Au cours des trois dernières années, leur commerce a déjà rapporté environ un milliard d'euros dans les caisses du constructeur automobile californien.

Que pensez-vous de cette solution de Fiat ?

Articles recommandés

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Quelle horreur ! Aucun de nos députés européens si discrets n'ont pensé à ce genre d'arrangement ? C'est le moment d'aller voter !


  • phil depuis 4 mois Lien du commentaire

    "Solution" à court terme... mais bon, payer pour pouvoir polluer m'a toujours laissé dubitatif...


    • Ce qui me rend vraiment dubitatif, c'est que la législation permette ce genre d'accord.
      En effet, si l'on considère que le problème est posé comme une "urgence climatique" tout échappatoire ou tout arrangement possible revient à laisser entendre le contraire, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'urgence.

      Contradiction fondamentale, sauf si l'on retient le fait que l'UE est une institution ultra-libérale où tout arrangement financier est SOUHAITABLE afin d'éviter l'infamie d'une condamnation définitive,
      Je la comparerai facilement avec la justice américaine qui permet les arrangements dans ce sens... si on en a les moyens financiers, évidemment !

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
[Error]