Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

2 min de lecture 8 Commentaires

Supprimer les messages envoyés sur Messenger pourrait être bientôt possible

Les fans de Messenger peuvent se réjouir : Facebook va ajouter la possibilité de supprimer des messages envoyés. Il a d'ailleurs été prouvé que certains cadres de Facebook, dont Mark Zuckerberg, étaient déjà en mesure de le faire.

Facebook va introduire une nouvelle fonctionnalité autorisant les utilisateurs de son application de messagerie Messenger à supprimer des messages déjà envoyés. C'est TechCrunch qui a découvert cette fonctionnalité après avoir noté que Mark Zuckerberg et certains cadres de l'entreprise disposeraient déjà de cette fonctionnalité.

Plusieurs sources rapportent que d’anciens messages Facebook de Zuckerberg ont disparu de leur boîte de réception Facebook ainsi que de l’archive “Download Your Information” (télécharger votre information) alors que leurs réponses demeurent.

androidpit supprimer messages messenger
Vers la possibilité de supprimer des messages envoyés ? © Techcrunch

Si selon Facebook cette possibilité avait été instaurée suite au piratage dont avait été victime le fabricant nippon Sony, un porte-parole du réseau social a indiqué à Bloomberg "Nous avons discuté de cette fonctionnalité plusieurs fois. Et les personnes utilisant notre fonction de message secret dans la version cryptée de Messenger ont la possibilité de définir un minuteur – et voient leurs messages automatiquement supprimés. Nous allons maintenant créer une fonctionnalité de suppression de message plus large. Et jusqu’à ce que cette fonctionnalité soit prête, nous ne supprimerons plus les messages des cadres. Nous aurions dû faire cela plus tôt – et nous sommes désolés de ne pas l’avoir fait."

Attendez-vous avec impatience une fonctionnalité pour supprimer les messages Facebook ?

Source : Techcrunch

16 partages

8 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • skyrail depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Alors ça c'est nul comme fonctionnalité: pouvoir supprimer a posteriori, de facon automatique ou pas, un message, chez soi et chez le destinataire.
    OK dans les premières secondes si on s'est trompé ou bien s'il n'a pas encore été lu.
    Sinon, la conversation perd en cohérence.
    En cas de suppression, il faudrait garder une copie chez le destinataire. Mais ça perdrait de don intérêt.


    • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

      Dans un monde où les fakes news sont monnaies courantes, c'est au contraire très compréhensible et où les pires stupidités sont répétées sur les réseaux sociaux, j'en vois au contraire tout l'intérêt.

      Chirac disait déjà il y a 20 ans : "les promesses n'engagent que ceux qui les croient.", un précurseur en quelque sorte...
      Dire que j'approuve n'est pas vraiment là où je veux en venir mais faire le surpris ou l'étonné ne correspond pas à ce que je constate et à ce que je crois.

      Je dirai seulement qu'il ne faut pas se laisser griser par les apparences de l'écrit numérique enregistré immortel à jamais, on reste dans le superficiel où tout s'oublie par la surabondance continuelle sans réel intérêt sinon de remplir le vide contemporain.


      • skyrail depuis 2 semaines Lien du commentaire

        j'aurais commencé à dire que je ne suis pas d'accord, mais en fin de compte, nous en pensons la même chose.
        Cette décision de facebook pour les messages privés n'a pour but que de protéger ceux qui s'expriment sans réfléchir ou à brûle pourpoint.
        La langue française est pourtant assez riche pour éviter que son correspondant et ses relais à lui se méprennent sur ce qu'on lui écrit.
        Mais on vit dans un monde où la pensée est directe et éphémère, à usage unique.
        On est prêt à penser le contraire dans la minute qui suit.
        Mais B..., il faut assumer ses écrits, même en privé, ou expliquer pourquoi on change d'avis.
        Quand au destinataire du message, il n'a pas relayer ce contenu, sauf cas de force majeure. C'est le sens même du message privé qui est violé.
        Voyez où on en arrive, à ne plus faire confiance en nos destinataires, de peur que nos écrits soient mal interprétés?


  • Luna depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Je préfère la technique de ma grand mère, tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler , même si j'avoue que je ne la pratique pas tout les jours !!


    • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

      Je ne te contredirai pas sur ce coup-là car c'est valable pour chacun (donc pour moi aussi...)

      Mais ces écrits qui restent (... ou ne restent pas selon les règles adoptées) se perdent malgré tout si vite que les contradictions de certain(e)s sont si nombreuses que plus grand monde ne les relèvent.
      La mémoire est n'est plus une valeur de référence reconnue aujourd'hui.
      Le temps continu du flux et du flot d'infos incessants y est pour beaucoup, je le constate autant que je le regrette, meilleur moyen de nous asséner des mensonges peu vérifiables pour des vérités indiscutables auxquels consentent trop d'êtres humains.


  • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Si cela est fait pour montrer la transparence de l'univers de Facebook, je ne suis pas certain de cette réussite...


    • skyrail depuis 2 semaines Lien du commentaire

      Le problème est qu'on cherche des preuves partout tout le temps.
      Nous sommes tous devenus des fouineurs, dissimulateurs en puissance.


      • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

        Si l'honnêteté intellectuelle était bien plus répandue, ce besoin réel ne serait pas si important et légitime.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations