Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 15 Commentaires

Facebook et les données privées : la tempête s'étend sur la Chine avec Huawei, Alcatel et Lenovo

Le calme vient après la tempête... mais pas cette fois. A peine remis de l'affaire Cambridge Analytica, Facebook se retrouve dans une nouvelle situation difficile, mais cette fois le problème s'étend sur les entreprises chinoises. Le réseau social partage des données avec plusieurs fabricants chinois tels que Huawei, TCL et Oppo.

Facebook a passé des accords avec certains grands groupes (Samsung, Apple mais aussi Amazon, pour ne citer que les plus gros), leur permettant ainsi d'accéder à certaines données sur leurs utilisateurs. Bien que ceci semble illégal et en contradiction avec les dires de Mark Zuckerberg lorsqu'il s'exprimait devant le Congrès, ces accords ne porteraient en aucun cas atteinte aux droits des utilisateurs, conditions d'utilisation ou autre système de protection du genre. 

Si au premier abord les entreprises concernées semblaient assez limitées (bien que Samsung à lui seul représente une grosse part du marché), la liste s'alourdit désormais avec la confirmation d'un partage des données avec de grands groupes chinois. Le plus connu est bien évidemment Huawei, le géant incontesté de cette industrie, mais Oppo, Lenovo et TCL (Alcatel) sont également concernés. Notez toutefois que le partenariat avec Huawei devrait arriver à terme la semaine prochaine.

AndroidPIT shutterstock 558278971 Facebook
Quitter Facebook semble être la meilleure solution. © shutterstock, AndroidPIT

Facebook précise que les données partagées n'ont jamais été enregistrées sur les serveurs de leurs partenaires et que tout a été gardé sous contrôle. Ceci dit, c'est ce qu'il disait également à l'époque du scandale de Cambridge Analytica donc cet ajout a une valeur plus symbolique que pratique. 

Le feuilleton "Facebook et les données privées" continue et la série n'est pas prête d'être arrêtée. Nous ignorons ce qui se passera au prochain épisode, peut-être une étude plus approfondie sur l'écoute des conversations, comme Jerome l'explique en commentaire. Facebook a nié cette pratique mais peut-être que la situation a été un petit peu embellie. 

Fort de son nombre record d'utilisateurs, Facebook au-dela de tout cela. Ses utilisateurs, ou plutôt ses addicts comme l'explique Louis Hory, ne semblent pas se sentir concernés par ces histoires et continuent d'utiliser la plateforme comme si de rien n'était. Peut-on vraiment parler de "décérébration", comme il le dit ? A vous de nous le dire en commentaires.

Source : New York Times

Les commentaires préférés des lecteurs

  • Jerome69Paris depuis 4 mois

    Je ne parlerais pas de "décérébration" à propos des utilisateurs de Facebook, mais plutôt de résignation et de fatalisme. Ils se disent sans doute que, de toute façon, quoi qu'ils fassent, d'une façon ou d'une autre, par une société ou par une autre, leurs informations personnelles circulent déjà un peu partout de société en société. Ils affirment également n'avoir rien à cacher et donc que la vente de leur données personnelles, ou la divulgation de ces informations à des service secrets n'est pas pas grave. Le problème c'est qu'une fois que l'on tolère ce genre de pratiques, on ne sait pas jusqu'où elles peuvent mener.

    Lisez à ce propos la fable de la grenouille, vous comprendrez comment on nous manipule et comment on nous habitue tous, très progressivement, très lentement, à accepter l'inacceptable.

    Wikipedia :

    "La fable de la grenouille relate une observation supposée concernant le comportement d'une grenouille placée dans un récipient contenant de l'eau chauffée progressivement. Elle vise à mettre en garde contre une accoutumance ou habituation conduisant à ne pas réagir à une situation grave.

    Si l'on plonge subitement une grenouille dans de l'eau chaude, elle s'échappe d'un bond ; alors que si on la plonge dans l'eau froide et qu'on porte très progressivement l'eau à ébullition, la grenouille s'engourdit ou s'habitue à la température pour finir ébouillantée.

    Ce récit presque entièrement fictif insinue que, lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite ni réaction, ni opposition, ni révolte. Les phénomènes d'adaptation, généralement bénéfiques à l'individu et aux sociétés, se révèlent finalement nocifs."

15 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • nas depuis 4 mois Lien du commentaire

    Et vous, @ Androidpit vous avez désactivé les Api de Facebook et Twitter sur le site ?


    • Négatif.
      Ne pas s'affoler pour si peu. Ce n'est tout de même pas un acte de terrorisme, un braquage ou une organisation mafieuse. Même s'ils ont agis en dehors des recommandations assujettis à une pseudo liberté d'identité clientèle, faut tout de même relativiser. La "nuisance" occasionnée est si peu importante qu'elle ne peut réellement être quantifiée.


    • Luna depuis 4 mois Lien du commentaire

      À ton avis ??


  • Facebook est mis à "l'honneur".
    Il est un outil de délirernium... Qui a tourné en délirerine, le "ine" étant ajouté pour dire qu'on en devient fortement accro.
    Et donc l'utilisateur aura tendance à se dévoiler totalement. Cela ira de ses actes et faits, mais aussi de ses pensées, blagues, orientation musicale, politique et sportive. À celà, on ajoute ses petites"enquêtes" sur autrui ... Bref ... Un superbe outil pouvant quantifier le niveau social et le QI de tout à chacun.
    Il serait vraiment naïf de croire que cette application ne puisse être utilisée qu'à des fins autres que le bonheur de l'utilisateur. Dans ce monde où toute chose se calcule, se catégorise, se négocie et tourne donc autour du Dieu Mamone Argent Roi.
    Mais, Facebook est-il réellement seul à utiliser son application de cette façon ?
    Bête est celui qui y croît.
    Facebook a été mis en évidence via sa grande notoriété.
    D'autres applications jouent également dans l'ombre. C'est évident.
    La véritable question devrait se porter ailleurs.
    Android.
    Il est un superbe outil. Il rend tellement de service. Mais il est tout de même une source addictive et est également un traceur de soi, de ses consultations, de ses directions, de ses orientations, de ses pratiques ... Bref, tout y est ...
    Facebook est tout aussi coupable que nos Android.
    Ce n'est juste que le procédé qui n'est pas justifiable.
    Personnellement, j'utiliserai toujours mon Android. Il fait parti intégrante du monde actuel. Il faut juste admettre qu'il est un révélateur de notre personnalité et qu'il peut être utilisé pour des fins commerciales ciblées. Le monde change. D'ailleurs, il a toujours évolué. Avec son lot de bienfaits et d'escroqueries. Maintenant, il appartient à la justice de veiller aux bienfaits et à condamner les exactions.
    Être méfiant sans être réticent.
    Et surtout ne pas être réfractaire.
    Tout comme ne pas être naïf ...


  • Il faut être bien naïf pour croire encore que Facebook a le moindre contrôle sur les données que ses utilisateurs lui ont confié.

    Pour ma part, je pense que cet accord a été passé afin que les constructeurs intègrent Facebook directement sur les smartphones et ainsi étendre le réseaux le plus rapidement possible. Facebook a ainsi pu se venter du nombre d'installations auprès de ses investisseur et croître plus rapidement encore.
    En contrepartie bien sûr ils ont volontairement fermé les yeux sur les données que les constructeurs pouvaient récupérer...

    Reste à voir si les autres gros (et petits) ont de pareilles pratiques ou s'ils ont été assez malins pour garder nos données chez eux et ainsi uniquement vendre leur traitement à des tiers. A mon avis non.


  • Pleinement d'accord avec toi sur toute la ligne mon cher Louis. 😉👍

    (Mauvaise manip, j'ai cru répondre à ton message. Dommage que l'auteur d'un commentaire ne puisse pas le supprimer totalement s'il s'est trompé.)


  • Je ne parlerais pas de "décérébration" à propos des utilisateurs de Facebook, mais plutôt de résignation et de fatalisme. Ils se disent sans doute que, de toute façon, quoi qu'ils fassent, d'une façon ou d'une autre, par une société ou par une autre, leurs informations personnelles circulent déjà un peu partout de société en société. Ils affirment également n'avoir rien à cacher et donc que la vente de leur données personnelles, ou la divulgation de ces informations à des service secrets n'est pas pas grave. Le problème c'est qu'une fois que l'on tolère ce genre de pratiques, on ne sait pas jusqu'où elles peuvent mener.

    Lisez à ce propos la fable de la grenouille, vous comprendrez comment on nous manipule et comment on nous habitue tous, très progressivement, très lentement, à accepter l'inacceptable.

    Wikipedia :

    "La fable de la grenouille relate une observation supposée concernant le comportement d'une grenouille placée dans un récipient contenant de l'eau chauffée progressivement. Elle vise à mettre en garde contre une accoutumance ou habituation conduisant à ne pas réagir à une situation grave.

    Si l'on plonge subitement une grenouille dans de l'eau chaude, elle s'échappe d'un bond ; alors que si on la plonge dans l'eau froide et qu'on porte très progressivement l'eau à ébullition, la grenouille s'engourdit ou s'habitue à la température pour finir ébouillantée.

    Ce récit presque entièrement fictif insinue que, lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite ni réaction, ni opposition, ni révolte. Les phénomènes d'adaptation, généralement bénéfiques à l'individu et aux sociétés, se révèlent finalement nocifs."


    • Benoit Pepicq
      • Admin
      • Staff
      depuis 4 mois Lien du commentaire

      Merci pour cette explication. La fable de la grenouille me plaît beaucoup et a effectivement tout son sens dans ce contexte (et dans bien d'autres).


    • C'est sans doute une explication très plausible mais pas rassurante pour autant.

      Dans les années 30, dans un certain pays d'Europe centrale, les habitants se sont "relativement" bien habitués à une idéologie catastrophique par un procédé finalement pas si différent et pour qui ils ont voté massivement dans un régime démocratique indéniable (appelé république de Weimar) mais qui a bien ensuite bien mal tourné... si j'en crois les livres d'Histoire.

      L'histoire de la grenouille, je n'y avais pas songé mais c'est une très belle illustration de ce processus.


    • Oui en effet, ce phénomène s'applique aussi aux cigarettes et à l'essence par exemple...


  • Si j'ai parlé de "décérébration", c'est faute de vraiment comprendre ce qui se passe ou ce qui ne se passe pas dans la tête des utilisateurs de Facebook.
    J'aimerais qu'ils viennent eux-mêmes expliquer comment ils apprécient la situation...

    Au delà du comportement des utilisateurs accros aux réseaux sociaux qui trouvent ainsi leur compte dans leurs échanges interpersonnels, j'aimerais aussi signaler la formidable collusion à l'échelle planétaire entre les divers constructeurs et Facebook pour se partager le butin des données personnelles qui démontrent (si cela était nécessaire) le réel intérêt qu'ils portent à leurs clients qui sont traités uniquement comme des sources de profits exploitables jusqu'à plus soif.

    Quant à essayer de croire que les données étaient conservées dans la mémoire des appareils utilisés (sans être récupérées par le fautif), c'est bien au-dessus de mes moyens !

    Cela fait longtemps que je pense que la grande majorité des gens ont besoin de croire à de belles histoires pour accepter la dure réalité des choses et j'ai l'impression d'en avoir une confirmation supplémentaire.

    A chacun son Père Noël !


    • Luna depuis 4 mois Lien du commentaire

      Commence par toi, personne n'y est ou si peu ... C'est à se demander comment Facebook collecte autant de données dans ces conditions !!

Articles recommandés