Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 5 Commentaires

OnePlus vs Honor : Carl Pei vainqueur par KO !

Londres, le 16 mai. OnePlus officialise son OnePlus 6 et le montre aux mêmes journalistes qui, 24 heures plus tôt, étaient assis devant George Zhao lors du lancement du Honor 10. Deux entreprises chinoises relativement petites s'installent dans la capitale anglaise le même jour pour officialiser leurs appareils : le défi entre les deux commence sur la scène pendant les deux événements de lancement.

Les points communs entre Honor et OnePlus

Honor et OnePlus ont plusieurs points communs : elles sont toutes deux des entreprises chinoises, se concentrent sur la communauté de leurs fans, et viennent de présenter deux appareils haut de gamme à des prix compétitifs. Les deux fabricants ont choisi Londres comme lieu pour leur événement. Honor a choisi un endroit plus central, Billingsgate, tandis que OnePlus est allé à l’Arena Copper Box.

Deux quartiers différents de la ville, loin l'un de l'autre. Mais le public était plus ou moins le même : des journalistes de différentes parties du monde, des youtubeurs, des influenceurs et des fans de la marque. Tous assis dans l'ombre devant deux grands écrans, attendant de voir deux appareils virtuellement déjà connus grâce aux rumeurs, et espérant quelques surprises.

Comment cela s'est-il passé sur scène ?

Pas de surprise, car concernant le Honor 10 et le OnePlus 6, on savait déjà tout. Bien sûr, ce n'est pas seulement de la faute des marques si nous arrivons maintenant quasiment aux événements avec des spécifications techniques et des images des appareils. Mais le résultat demeure : il n'y a plus l'enthousiasme du passé.

Carl Pei a essayé de créer la surprise en annonçant que deux appareils seraient présentés. En plus du OnePlus 6, le fabricant a également réalisé des écouteurs officiels Bullet Wireless qui rappellent les Beats X d'Apple, et qui promettent un son de haute qualité au prix de 69 euros. Les débuts sur scène de George Zhao, CEO de Honor, et Carl Pei, co-fondateur de OnePlus, étaient assez similaires : ils ont parlé du passé et de chiffres records de leur entreprise.

Zhao nous a parlé de la croissance de 200 % réalisée par Honor au Royaume-Uni lors du premier trimestre de 2018 (d'où la décision de choisir Londres comme lieu de l'événement), des succès en Russie (3ème marque), en Inde (5ème en termes de parts de marché) et en Chine (où il occupe la 1ère place).

Carl Pei nous a parlé de 2017, une année en or pour la marque qui a vendu 7000 OnePlus 5 par minute et qui, six mois plus tard, a continué d’enregistrer de bons résultats avec son successeur, le OnePlus 5T. Tous deux se sont auto-célébrés en remerciant les utilisateurs et les fans.

Le PDG de Honor a cependant pris un peu plus de temps pour parler du Honor 10, dont l'événement a duré une heure et dix minutes, comparé aux 45 minutes de OnePlus. Il a montré quels étaient les changements importants actuels, et a expliqué pourquoi certaines fonctionnalités ont été intégré et comment il a été possible de les réaliser. Parmi les invités, Pierre François Dubois nous a parlé du design de Honor 10, mais d’avoir Sally Balcombe, PDG de VisitBritain et VisitEngland, fut peut-être un peu trop. Le fait est qu’il ne fut pas facile de rester concentré, parce que même si le Honor 10 est un smartphone intéressant, peu de vraies nouveautés ont été annoncées.

Carl Pei, avec un look plus informel, après avoir présenté les casques Bluetooth, a montré sans trop de détours la fiche technique du OnePlus 6 et a présenté ses fonctionnalités. Aucun invité sur scène, et pas de comparaison avec la concurrence en ce qui concerne OnePlus, qui affirme que « le vrai défi est avec nous-mêmes, pas avec les autres ». Et c'est cette simplicité, à mon avis, qui a rendu l'événement plus agréable.

Une communauté plus bruyante du côté de OnePlus

OnePlus a permis à 1000 fans de participer à l'événement de lancement du OnePlus 6. La communauté a toujours été un élément central de la marque, et pendant l'événement, les fans se sont fait entendre. On a clairement pu ressentir l'enthousiasme de la communauté, entre les applaudissements et les commentaires que les fans adressaient parfois à Carl Pei.

La marque a mis à la disposition de ses fans une partie de la salle où, après la présentation, ils ont pu essayer les produits, les confronter, et jouer à Asphalt 8 accompagnés par un DJ set en arrière plan. Peut-être pour rattraper les promesses non tenues ces derniers mois, OnePlus a pris grand soin de ses fans, et Carl Pei est allé remercier les fans en personne. Honor s’est également concentré sur la communauté et ses fans présents lors de son événement, même s’ils étaient moins nombreux et décidément plus silencieux. Les paroles de George Zhao les ont-ils effrayé ?

Les marques devraient revoir leurs événements de lancement

Sur scène, OnePlus était plus convaincant, plus excitant. Les chiffres d'Honor parlent d'eux-mêmes : le Honor 10 a déjà été vendu sur plusieurs marchés européens. Le smartphone est apprécié, convainc par son esthétique et sa fiche technique, et son prix est très attractif.

Ceux qui suivent OnePlus se tourneront probablement vers le OnePlus 6, mais certains utilisateurs pourraient migrer vers l’autre appareil, ce qui leur permettrait d'économiser plus de 100 euros (pour la version de base). En se concentrant sur le marché français, la présence de Honor est sans aucun doute plus importante, et la disponibilité de l'appareil dans les magasins physiques ne peut que booster les ventes.

Le fait demeure que, à mon avis, les marques devraient changer leur façon de gérer les événements de lancement. La presse et les utilisateurs arrivent à la journée de présentation avec des données techniques, des images et des vidéos déjà en main. Que reste-t-il à découvrir ? Il est difficile d’être excité par de tels événements, même si l’on est en face de bons appareils.

Laquelle des deux marques vous a le plus convaincu ? Suivez-vous généralement les événements de lancement en direct, ou les considérez-vous comme trop ennuyeux ?

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Je préfère Qualcomm, sinon les deux sont trop large


  • Ce qui est sûr c'est qu'une véritable nouveauté n'est pas pour tout de suite. Passer du SD 835 au SD 845 n'apporte pas grand chose.. Je changerai peut être mon 5T en décembre ou au printemps mais c'est pour ne pas trop perdre à la revente plutôt que pour une véritable upgrade.


  •   18
    Compte désactivé depuis 6 mois Lien du commentaire

    Il est déjà difficile d'être "excité" par les appareils en question.
    Ces 2 là jouent dans la cour des petits. Laissons les rivaliser d'imagination et d'arguments.
    Chacun se fera son idée...

Articles recommandés