Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre déclaration de protection des données.

Opinion 4 min de lecture 2 Commentaires

Malgré une mauvaise surprise, Google montre de belles avancées

Google a présenté ses nouveaux smartphones Pixel, le voile est enfin levé. Nous savons désormais sur quels projets Google a travaillé si dur ces derniers mois, et il faut bien constater que les deux Pixel sont loin d'être les éléments les plus intéressants.

Des nouveaux Pixel mais seulement à l'étranger... 

La deuxième génération de Pixel ne symbolise pas la révolution que certains espéraient. Le Pixel 2 XL a désormais un design plus moderne. Ce n'est pas le cas de son petit frère, le Pixel 2. Les performances sont au rendez-vous, l'appareil photo est également excellent (le meilleur, selon DxOMark) et Google propose en plus un cycle de mise à jour plus long afin de pouvoir rivaliser avec Apple. En bref, en dehors du design (on aime ou on n'aime pas), il s'agit d'un smartphone bien prometteur.

Une question reste en suspens : est-ce que ça vaut le coup ? Les prix annoncés sont vraiment très élevés. Certes, dans une perspective technologique les smartphones Pixel sont très bons, et il est vrai que les prix des flagshps a été revu à la hausse, mais cela n'explique pas tout. La plupart des concurrents voient leur prix baisser avec le temps, mais ce n'est pas le cas des Pixel. Il peut y avoir une promotion à un moment ou un autre, mais une réduction sur le long terme n'est pas envisageable. Cette année, les choses ne devraient pas changer.

AndroidPIT Google Pixel 2 16
Les nouveaux Pixel ne verront pas le jour en France. © AndroidPIT

Il sera intéressant de voir comment Google va faire évoluer son département dédié aux smartphones. Après l'achat de HTC, l'entreprise a hérité de 2000 employés. Même si certains d'entre eux ont travaillé à la conception des nouveaux Pixel, ce n'est pas le cas de tous. Que feront-ils donc ? Le département hardware de Google a de beaux jours devant lui.

Certaines questions devront trouver une réponse. Y aura-t-il un nouvel appareil tous les ans ou plus fréquemment ? Est-ce vraiment astucieux d'adopter une politique tarifaire aussi élevée ? Ne faudrait-il pas créer un smartphone pour développeurs, tels les anciens Nexus ? L'utilisateur de milieu de gamme n'aimerait-il pas avoir un smartphone de Google, lui aussi ? Voilà bien des sujets auxquels Google doit réfléchir.

Google Assistant continue son évolution

L'an dernier, Google nous avait présenté son service intelligent : Google Assistant. Il apprend en fonction des données que vous lui donnez, donc plus vous l'utilisez, plus il saura des choses sur vous et donc sera en mesure de vous aider. Ceci dit, Google ne voit pas l'intelligence artificielle toute seule dans son coin, il a résumé la recette du succès avec l'équation suivante : AI + software + hardware.

Des services tels que Google Assistant et Alexa nous font entrer dans une nouvelle ère dans laquelle nous voyons la technologie différemment. Désormais, nous pouvons accéder à ce programme de Google à partir de très nombreux appareils : casques audio, haut-parleurs, casques VR, téléviseurs, PCs, notebooks, smartphones... A cette liste s'ajoutent désormais de nouveaux appareils présentés ce soir : Google Home Mini, Google Home Max et l'ordinateur portable/tablette hybride Pixelbook.

AndroidPIT Google Pixel 2 13
Google a lancé le Pixelbook, une tablette / ordinateur portable. © AndroidPIT

Le système de Machine Learning est omniprésent

Le système de Machine Learning vise à simplifier les choses pour tout le monde en permettant une évolution sans qu'une intervention informatique soit nécessaire. Cette technologie devient omniprésente, elle est présente sur Google Photos mais c'est surtout avec Google Assistant que nous pouvons mesurer l'étendue de son potentiel. Pour le moment, l'interconnexion entre les appareils n'est pas vraiment au point mais la vision est claire : une seule interface pour tout faire.

La réalité augmentée et la réalité virtuelle ont encore du chemin à faire

Google garde la réalité augmentée et la réalité virtuelle en chantier. Dans le cadre de cette première technologie, Apple a lancé son ARKit et Google compte bien lui faire de l'ombre avec ARCore. Ceci dit, en pratique Apple est encore bien devant et il faudra un moment à Google pour qu'il arrive à le rattraper.

Dans le domaine de la VR, Google a annoncé tirer un peu sur la bride. Le nouveau casque Daydream est une version récente du produit, rien de plus. Des casques autonomes seront envisageables dans le futur, mais cette année nous pouvons faire une croix dessus. Quant à la plateforme Daydream, pas un mot n'a été dit sur le sujet.

Microsoft est désormais le grand acteur de la réalité augmentée, et Oculus ne devrait pas tarder à présenter un casque VR autonome. Google, lui, reste à la traîne.

Que pensez-vous de la version 2017 de cet événement ? Avez-vous trouvé quelque chose d'intéressant ? Ou est-ce que Google vous déçoit ?

Article réalisé en collaboration avec Benoit

12 partages

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • "La plupart des concurrents voient leur prix baisser avec le temps, mais ce n'est pas le cas des Pixel. Il peut y avoir une promotion à un moment ou un autre, mais une réduction sur le long terme n'est pas envisageable."

    La situation des premiers Pixels étaient exceptionnelle, fabriqués et vendus au compte goutte et donc aucun moyen de pouvoir baisser les prix sur une longue série amortie assez vite.
    Si cette fois le XL (fabriqué par LG) est produit en grande quantité, Google pourra se permettre d'appliquer un tarif plus raisonnable. Je ne dis pas qu'il le fera mais seulement qu'il en aura la possibilité.
    Il faudra suivre de près les chiffres de fabrication et de vente pour comprendre la politique commerciale appliquée aux Pixels 2.
    Je veux dire par-là que j'espère qu'il pourra se comporter comme Samsung en appliquant une baisse substantielle au fur et à mesure que la troisième version s'annoncera et donc qu'une "réduction sur le long terme est envisageable".


    • Perso je ne pense pas que ça va arrivé. ils ont ajouté seulement 3 pays de plus. Ils utilisent la même stratégie qu'Apple à ses début : Surtout ne pas se rétamé et prendre le moins de risque possible avec les stocks.

      Même le premier pixel je suis sûr qu'ils ont fait exprès de limiter les stock. matériellement il n'avait rien d’exceptionnel. Je ne vois pas pourquoi ils n'aurait pas pu en produire plus.