Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 4 Commentaires

L'accord entre la Chine et les USA est une bonne nouvelle pour le prix des appareils

Les relations entre les États-Unis et la Chine en 2018 ont été entâchées par une guerre commerciale de plus en plus intense qui a vu l'augmentation des droits de douane sur les biens, y compris les composants technologiques, qui menaçaient de faire monter en flèche le prix de certains de nos gadgets favoris. Mais les passionnés de technologie anxieux peuvent respirer plus facilement pour l'instant.

Les États-Unis avaient auparavant menacé de porter les droits de douane sur les produits chinois à 25% début 2019, mais désormais, dans le cadre d'une "trêve " tarifaire conclue entre Xi Jinping et le président Trump au sommet du G-20 en Argentine, ces droits resteront à 10 %. Entre-temps, les deux parties ont 90 jours pour négocier un nouvel accord et s'attaquer à des questions aussi difficiles que le vol et les brevets en propriété intellectuelle. S'il n'y a pas d'accord après 90 jours, les tarifs devraient atteindre 25%.

Outre les biens technologiques, l'accord a également un impact significatif sur les secteurs de l'énergie et de l'agriculture. Selon la Maison-Blanche : "La Chine acceptera d'acheter une quantité non encore convenue, mais très importante, de produits agricoles, énergétiques, industriels et autres aux États-Unis pour réduire le déséquilibre commercial entre nos deux pays. La Chine a accepté de commencer à acheter immédiatement des produits agricoles à nos agriculteurs", a déclaré la Maison-Blanche.

AndroidPIT China
Bon nombre des produits électroniques que nous achetons impliquent la Chine quelque part dans la production. © AndroidPIT

Même si les tarifs proposés finissent par être augmentés, de nombreux appareils comme les smartwatchs ou les enceintes intelligentes ne seraient pas touchés, mais il y a encore toute une gamme d'appareils électroniques qui pourraient être touchés par des hausses de prix s'ils deviennent plus difficiles à fabriquer. Sans compter les smartphones tels que le Huawei Mate 20 Pro, qui sont toujours interdits sur le marché américain.

Le délai de 90 jours est un timing serré alors que les négociateurs se querellent sur des questions qui échappent aux deux parties depuis des années, mais espérons que le résultat pourra profiter à la majorité des Américains comme des Chinois.

Que pensez-vous de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ? Les deux pays devraient-ils faire des compromis ou êtes-vous en faveur d'une ligne plus dure ?

Source : The White House

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Osei Tutu depuis une semaine Lien du commentaire

    C'est peut-être le moment de penser une économie moins dépendante de ces deux puissances


  • HFE depuis une semaine Lien du commentaire

    Concernant la France les valeurs déclarées en douane ne correspondent jamais à la valeur du produit importé. Vendre un même produit 100 $ ou 100 euros ne choc personne, tout ceci est contraire au droit international sur le commerce...


  • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

    Dans un G 20 où tout, y compris le communiqué final, est de l'ordre de l'apparence, croire les bonnes volontés des différents partis incriminés relève plus de la naïveté que de la réflexion.

    Seuls les intérêts commerciaux et géostratégiques sont susceptibles de changer la donne et le canard Donald ne donne pas dans le "libéralisme correct" d'aujourd'hui.

    Autant dire que je ne suis pas très optimiste car une grande part du commerce international est règlé en dollars et donc les répercussions toucheront aussi nos échanges internationaux. l'Europe n'ayant pas pu et su refuser ces oukases yankees.


  • Pour l'instant, c'est moins pire que prévu, mais bon on verra à la fin des négociations...

Articles recommandés