Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 1 commentaire

Elon Musk le reconnait : Tesla a frôlé la faillite à cause de la Model 3

La vie des constructeurs automobiles n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Preuve en est encore avec la dernière confession d'Elon Musk. Le célèbre entrepreneur a ainsi reconnu dans une interview les difficultés de Tesla à cause du lancement de son dernier véhicule, la Model 3.

C'est un secret de polichinelle. Tesla a rencontré de nombreux soucis quant à la commercialisation de sa nouvelle Model 3. Si le succès était bel et bien présent au niveau des précommandes, c'est au niveau de la production que le constructeur américain de véhicules électriques a éprouvé des difficultés, notamment pour obtenir une cadence de production suffisante afin de satisfaire à la demande.

Dans une interview accordée à l’émission américaine Axios sur HBO, Elon Musk a ainsi confié : "Tesla a vraiment fait face à une grave menace de mort en raison de l’accélération de la production de la Model 3. La société perdait énormément d’argent. Si nous ne réglions pas ces problèmes en très peu de temps, nous mourrions. Et il était extrêmement difficile de les résoudre".

Cette période sombre de Tesla - vraisemblablement entre mars et avril 2018 - s'est achevée officiellement lorsque la marque fut enfin capable d'arriver à son objectif de production de 5000 véhicules par semaine. Un résultat obtenu au cours du mois de juillet 2018 au prix de sacrifices pour les employés (gros horaires de travail) et une présence d'Elon Musk sur le site de production de jour comme de nuit).

L'objectif aussitôt rempli, Elon Musk aurait ensuite envoyé un email à ses employés leur demandant alors d'atteindre le cap des 6000 voitures par semaine. Une stratégie payante car Tesla a enfin réussi à gagner de l'argent pour la première fois depuis deux ans au troisième trimestre 2018.

La Model 3 vous intérese t-elle ? Croyez-vous en l'avenir des voitures électriques ?

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Si le prix en France est similaire aux prix américains (j'en doute comme d'hab), un véhicule dont la motorisation est capable d'assurer plus d'un million de km pour 30000€ (soit 4 sandero 3 duster) c'est une bonne affaire.
    En électrique il ne faut pas raisonner comme du thermique dont la limite moyenne se considère de 210000 à 300000km en ayant dépensé des sommes considérables en milliers d'euro de dépannage, embrayage, freins, vidanges en passant et le stress de la panne n'importe quand.
    J'ai vu des équipements similaires en usine, tournant 24/24, moteur variateurs durer 40 ans avec des entretiens minimes, et des locos électriques ou la revision est à 10 millions de km.

Articles recommandés