Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Disney + et Prime Video : La nostalgie de la génération Y

Disney + et Prime Video : La nostalgie de la génération Y

L'offre de plateformes à la demande n'a jamais été aussi importante qu'en ce mois de mai 2020. Il y en a vraiment pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Bien évidemment, nous n'avons pas et nous n'aurons jamais le temps de tout regarder. Malgré l'immense diversité des films ou des séries, se dégage une certaine tendance à la nostalgie dès lors que l'on regarde de plus près la liste des contenus. Disney + et Prime Video incarne parfaitement ce phénomème du fait de leur offre audiovisuelle respective. La crise sanitaire actuelle n'explique pas à elle-seule cet état d'esprit général. Petit tour d'horizon de cette nostalgie générationnelle.  

Pour aller plus loin : Apps, jeux, podcasts : notre sélection contre l'ennui

La génération Y a vieilli

La "Génération Y" figure avec la "Génération X" et les "Baby-boomers" parmi les expressions les plus cités par la démographie, la sociologie ou encore le marketing. Elle sert à désigner l'ensemble des personnes nées entre le début des années 80 et la fin des années 90. Malgré les spécificités nationales, ces individus partagent en commun le fait d'avoir grandi avec la culture de masse, les jeux vidéos et les technologies numériques. A la différence des générations précédentes pour qui l'avènement d'internet fut une révolution, les membres de cette génération étaient suffisamment jeunes lors de l'introduction massive de l'informatique grand public pour en avoir acquis une maîtrise intuitive qui dépasse généralement celle de leurs parents.

androidpit streaming services
Plateformes de téléchargement / © pixinoo / Shutterstock.com

Les membres de cette génération sont souvent appelés "Millennials" par certains médias et spécialistes, en particulier ceux nés entre 1984 et 1996. Quoiqu'ils en soit, beaucoup d'entre eux sont de gros consommateurs de nouvelles technologies, d'applications pour smartphones, de nouveautés en matière de téléphonie et ont largement popularisé l'usage des ordinateurs portables. Ils ont aussi construit tous les codes de la consommation numérique et utilisent énormément les plateformes de téléchargement.

Malgré cette avant-garde dans la modernité, les Millennials ont vieilli. Une grande partie d'entre eux ont déjà 30 ans et certains ont même des enfants. Cela va pas sans dire que cette évolution a modifié leurs habitudes de consommation numérique, même si on est loin voire très loin du modèle familial du siècle dernier. Les jeunes d'autrefois sont désormais des adultes établis et possède une expérience de vie qui renvoie à un passé pas si lointain quand How I met your mother se regardait sur Megaupload  ou les premiers Marvel triomphait au box-office. 

Comment se manifeste la nostalgie dans l'univers tech

Ce constat n'est pas un simple panorama abstrait de notre vie culturelle. Une grande partie des consommateurs et des décideurs travaillant dans l'univers tech appartient à cette génération. L'influence des Millennials est par conséquent énorme dans le choix de la programmation des plateformes en ligne, des lignes de produits, du retour de certains jeux vidéos voire des applications qui célèbrent des anniversaires. Le rapport à l'âge de ces individus a de ce fait des incidences sur l'offre culturelle actuelle dans la mesure où ceux-ci font face à la réalité du monde non plus comme de jeunes adultes mais comme des personnes de trente ans.

androidpit spotify app music
Spotify / © AndroidPIT

A l'instar des études qui montrent que l'on stabilise ses goûts musicaux autour de 35 ans, les Millennials ont déjà établis définitivement leurs habitudes de consommation numérique. L'une des manifestations de ce "conservatisme" a justement été de créer des plateformes pour fixer cette liste de préférences culturelles. A côté des évidents choix de stratégie marketing, il s'agissait de se doter de supports numériques afin de partager entre membres d'une même tranche d'âge, un peu sur le modèle d'un club auquel on adhère en payant un abonnement.

Or, les plateformes en ligne reprennent exactement le modèle de l'abonnement payant qui délimite les frontières d'un club. Elle sont même un simple et rapide moyen de partager des préférences générationnelles. N'oublions pas que la génération Y a énormément partagé des vidéos de musique années 90 ou des extraits de séries sur Youtube ces dernières années. Cette envie de revoir des séries anciennes n'est donc pas si nouvelle, à l'image des sorties de franchises déjà existantes ou des rediffusions permanentes sur les chaînes de la TNT. En 2020, l'heure est à présent à la redécouverte des films ou des séries d'une jeunesse non pas perdue, mais qui n'est plus.

Pour aller plus loin: Comment l'économie de l'abonnement conduit à la mort de la propriété

La nostalgie au concret avec Disney + et Prime Video

Prime Video est un service de vidéo à la demande créé par Amazon.com et présent dans de nombreux pays. Concurrent de Netflix, il propose des émissions de télévision et des films à la location ou à l'achat. Il fait surtout partie de la souscription Amazon Prime qui permet de ne pas payer des frais de livraison dès lors que vous passez une commande sur le site du géant américain. Quant à Disney +, il s'agit d'une offre du géant historique du divertissement, Disney, fondé en 1923. Les deux services sont concurrents, notamment au niveau des séries et de la programmation pour enfants.

En quoi ces deux offres surfent-elles sur la nostalgie de la génération Y ? Tout d'abord, il convient de rappeler que cette génération est de loin la génération qui a le plus été bercée par la télévision et les séries. Il s'agit du groupe d'âge qui passait en effet des heures devant la télévision et qui a grandi avec les mangas japonais ainsi que les dessins animés de Disney. Ensuite, il faut comprendre que les Millennials ont à présent des enfants. Cela signifie qu'ils veulent faire découvrir à leurs enfants leurs propres préférences culturelles à l'instar de leurs goûts musicaux ou de leur préférence pour tel ou tel club de football.

Pour aller plus loin:  Comment annuler votre abonnement Amazon Prime

Pour aller plus loin : Disney+ est enfin disponible en France mais en débit réduitamazon prime video

Prime / © AndroidPIT

Que retrouve-t-on donc sur ces deux plateformes d'abonnement ? Beaucoup de nostalgie pour les années 90 ainsi que de nombreux dessins animés qui sont devenus des classiques. La liste est énorme mais on peut citer ici quelques références :

  • Prime Video : Friends, How I met your mother, Astérix (dessins animés), L'Agence tous risques, Baywatch, Le Prince de Bel Air, Indiana Jones, Alf, etc...
  • Disney + : Tous les Marvels, tous les Star Wars, La Petite Sirène, Les Simpsons, les Pixars, les dessins animés Disney de Mickey, etc.

Petite conclusion

Ces deux plateformes jouent avec la nostalgie des Millennials. Elles leur proposent de revivre leur jeunesse ou adolescence, mais aussi de faire découvrir les classiques à leurs enfants (surtout à leurs enfants de moins de 10 ans). Il est tout à fait intéressant de voir que ces deux concurrents proposent des contenus qui sont consommés très largement sur ordinateurs et tablettes, alors même que l'on regardaient ces émissions devant la télévision familiale du salon.

Pour finir, j'ai fait un test avant d'écrire cet article. Je me suis connecté sur mon compte Amazon Prime et j'ai revu un épisode de Baywatch 25 après...Faite l'expérience (pas forcément cette série qui vieillit mal). On est automatiquement plongé dans des souvenirs et forcément, on se sent un peu vieux. Il n'est pas étonnant que l'on retrouvera cette tendance à la nostalgie dans les produits tech dans les années à venir. A quand un Nokia 3210 vintage en 2030 ?

Derniers Articles

Articles recommandés

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition