Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Opinion 3 min de lecture 10 Commentaires

Je n'en peux plus d'entendre "moi je n'ai rien à cacher" !

C'est aujourd'hui la Journée européenne de la protection des données. Il est temps de rappeler encore une fois que même les utilisateurs qui "n'ont rien à cacher" doivent protéger leur vie privée !

"Je n'ai rien à cacher". Voilà un dicton que l'on entend souvent quand on parle de protection de la vie privée et des données. Tout d'abord, félicitations à tous ceux qui peuvent dire ça sans mentir, mais la seule question à se poser est la suivante : quelle est la valeur de votre vie privée ? Ne pas y attacher d'importance revient à y renoncer, et cela a des conséquences.

Imaginez que vous allez au restaurant. A l'entrée, on vous demande votre numéro de téléphone, votre adresse électronique, le nom de vos amis et le statut de votre relation. Cela ne vous plairait pas, vous n'y répondriez probablement pas et vous partiriez dans un autre restaurant. Pourquoi ? Parce que ces informations ne regardent pas les employés du restaurant. D'ailleurs, pourquoi devriez-vous à répondre à ce genre de questions alors que tout ce que vous voulez est de pouvoir manger ?

Même si vous n'avez "rien à cacher", vous devez cacher quelque chose.

Cela n'a rien à voir avec le fait que vous avez quelque chose à cacher, mais avec le fait que vous voulez protéger votre vie privée. Pourquoi certaines personnes voient-elles les choses différemment sur Internet ? De toute évidence, certaines informations sont utiles ou simplement nécessaires pour le fonctionnement de certains services, techniquement parlant. En revanche, de très nombreux services s'intéressent à des informations qui ne les regardent absolument pas. Pourquoi les leur donner ?

Mark zuckerberg camera webcam
Même Marc Zuckerberg met du scotch sur la caméra et le microphone de son ordinateur portable. Pourquoi ? Il sait combien la protection des données et de la vie privée sont importantes. ;) © Instagram

Ceux qui ne sont pas prêts à donner des renseignements personnels à des étrangers dans la vraie vie ne devraient pas le faire avec les services en ligne.

Prenons l'exemple probablement le plus négatif de Facebook. Non seulement le réseau social a rencontré des problèmes de piratage les uns après les autres l'année dernière, mais il a également été annoncé que l'entreprise avait analysé et répertorié des utilisateurs grâce aux données recueillies par les applications sur leur vie amoureuse, la religion, la santé et la fertilité.

Bien sûr, très peu de gens échangent des secrets d'Etat via WhatsApp, Facebook Messenger, Instagram ou tout autre messagerie instantanée. Mais que faire si vous parlez à votre meilleur ami d'une mycose désagréable et que vous trouvez de la publicité pour la pommade fongicide sur Facebook la prochaine fois que vous visitez Facebook, alors que trois amis moins intimes se tiennent derrière vous ?

Alors, arrêtez de dire "je n'ai rien à cacher" ! Ce n'est pas parce que vous pensez n'avoir rien à cacher que vous ne devez pas être plus que prudent avec vos données. 

Qu'en pensez-vous ? Êtes-vous du genre à n'avoir "rien à cacher" ?

10 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Osei Tutu depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Je n'ai rien à cacher


  • COLAB depuis 3 semaines Lien du commentaire

    C'est quoi le problème avec '' j'ai rien à cacher''.... Oui c'est bien d'avoir rien à cacher.... Cacher quoi....? Tout est relatif non...? On sait que dès que l'on a une adresse internet c'est fini trop tard.... Alors ou on fait l'autruche ou on est conscient de ça.....


  • phil depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Au rédacteur... Pour les Mycoses ta vie sexuelle ne nous regarde pas... :D


  • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

    J'ai résolu le problème (si l'on peut dire) de manière radicale, je n'ai jamais, ni de proche ni de loin, connu les réseaux sociaux.
    Je ne peux que m'en féliciter quand on connaît la suite de déboires qu'ils rencontrent depuis quelques temps.

    Par contre, s'il existait un service de messagerie public et comparable à ceux qui existent aujourd'hui (mais payant, comme la Poste le représente pour le courrier) cela pourrait constituer une alternative intéressante.
    (une idée pour les cahiers de doléances 😜)

    Cette vision est purement utopique dans un monde dominé par le souci du profit rapide et systématique mais n'a aucune chance d'arriver.
    Tout ce qui est collectif doit être liquidé s'il contrevient un tant soit peu à la concurrence, mère de tous les progrès néo-libéraux de la pensée juste, infaillible et inattaquable.

    C'est la doxa !

    Hier, le rêve pour un monde meilleur semblait une possibilité à ne pas négliger mais aujourd'hui beaucoup souhaiteraient seulement échapper "aux cauchemars prévisibles" que l'actualité nous distille avec célérité et entrain.

    C'est une autre utopie (cauchemardesque à mon idée) qui nous a envahit mais qu'apparemment personne n'a voulu et qui domine outrageusement en enrichissant une infime minorité.

    Sacré Mark !


  • Ali Gator depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Vous avez raison d'en avoir marre mon cher Christopher ! Ça m'horripile également !

    Comme tout le monde ici je pense, nous n'avons rien à cacher - désolé de le dire - mais c'est pas pour cela que nous sommes conscient que nous devons faire extrêmement attention à ce que nous utilisons pour mieux contrôler nos données et ainsi préserver notre vie privée.

    Pour ma part, je suis présent sur les réseaux sociaux, mais je prends toujours soin de faire un tour dans les paramètres de confidentialité pour qu'il y ait le moins d'informations accessible au public. Et bien entendu, je ne déballe ma vie nulle part, je m'en sers principalement comme outil de communication ou pour suivre en temps réel les médias (de confiance, je précise).

    Même chose sur Google ! Les paramètres comme la localisation, l'activité sur le Web, etc, sont tous désactivés.

    Bref, blanc comme neige ou pas, la vie privée, c'est et ça doit rester privée !


    • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

      La vie privée de chacun est faite pour rester... privée, c'est à dire cachée.
      La transparence est un mythe rassurant qui donne l'impression que tout est accessible or chacun est différent, de l'autre, d'un moment à un autre, en fonction des interlocuteurs, de l'humeur, etc...