Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 4 Commentaires

Un weekend avec le Jelly Pro : est-il meilleur que le Nokia 3310 ?

Avoir dans les mains un appareil comme le Jelly Pro est une expérience originale. Nous ne sommes plus habitués à ce genre d’appareils, à moins d’avoir essayé les nouveaux Nokia 3310. Les deux téléphones sont différents, tant au niveau du design que des fonctionnalités, mais ils ont en commun leur aspect minimaliste.

Jelly Pro : il vous faudra une carte microSD

Lorsque le Nokia 3310 est arrivé au bureau, je l’ai pris en otage pendant une semaine. Je savais ce que j’allais y trouver, mais la curiosité et la nostalgie m’ont fait vivre une expérience presque « mystique ». Le Jelly Pro rend sans doute la vie un peu plus simple à l’utilisateur, parce que c’est réellement un smartphone, malgré sa très petite taille.

J’ai décidé de l’utiliser pendant un week-end, et tout le monde a été séduit autour de moi. Il suffisait de le poser sur la table pour que les questions commencent à fuser, avec des sourires de tous les côtés (un peu comme quand on apporte un petit chiot). Une réaction justifiée, car le Jelly Pro ne peut qu’intriguer avec son petit corps en plastique équipé des trois boutons physiques classiques : puissance, volume haut, volume bas.

Il n’est pas facile d’ouvrir la coque du Jelly Pro, mais une fois que vous y parvenez, vous pourrez y insérer votre carte SIM et même une carte microSD. Vous en aurez besoin, car les 16 Go de mémoire interne ne sont pas forcément suffisants. Il faut également noter que l’un des premiers problèmes que j’ai rencontré avec le Nokia 3310, c’était le fait d’avoir besoin d’un adaptateur de carte SIM. Avec le Jelly Pro, vous pouvez changer sans problème de carte SIM et procéder à une sauvegarde Google comme avec n’importe quel autre smartphone.

AndroidPIT jelly pro 6624
Etendez la mémoire avec une carte microSD. © AndroidPIT

Naviguer et envoyer des messages sur le Jelly Pro

Comme avec n’importe quel smartphone, vous pouvez surfer sur le net avec le Jelly Pro. Il faut simplement s’habituer au petit écran. Les pages ne mettent pas trop longtemps à s’ouvrir, et vous pouvez sans problème répondre aux mails et au message. Evidemment, tout devient plus petit : texte, clavier, liens… Il vous faudra bien ouvrir l’œil et avoir un toucher précis !

Utiliser WhatsApp n’est pas problématique, tant que vous ne le faites pas trop souvent. Si, comme moi, vous échangez des centaines de messages quotidiens via l’application, vous risques de rapidement perdre patience en tentant de sélectionner la bonne lettre sur le clavier. Passer d’un écran de 5 pouces ou plus à un 2,45 pouces n’est pas une mince affaire et nécessite un important temps d’adaptation. Le Nokia 3310 n’a pas ce problème, même s’il a l’immense défaut de ne pas supporter WhatsApp (ce qui est pour moi très problématique).

AndroidPIT nokia 3310 0367
Le Nokia 3310 a un point faible : il ne supporte pas WhatsApp :( © AndroidPIT

Une prise casque, mais vous ne tiendrez pas une semaine sans chargeur

Comme vous pourriez l’imaginer, l’audio n’est pas le point fort du Jelly Pro, mais vous n’aurez pas de problème pendant les appels : le son est suffisamment clair pour que les deux interlocuteurs puissent bien s’entendre. Une prise mini jack est disponible sur le dessus de l’appareil, tandis qu’un port microUSB permet de le recharger.

J’ai dû mettre le Jelly Pro à charger le dimanche après-midi, ce qui signifie qu’il a tenu un jour et demi. De ce point de vue, le Nokia 3310 est incontestablement supérieur, mais il est vrai que le téléphone ne supporte pas WhatsApp (qui utilise sa part de batterie). La batterie des téléphones est amovible dans les deux cas, comme sur les vieux modèles.

AndroidPIT jelly pro 6656
La batterie de 950 mAh n’est pas au niveau de celle du 3310, mais fait l’affaire ! © AndroidPIT

Oubliez les photos pour les réseaux sociaux

Si vous ne pouvez pas résister à prendre des photos pour Instagram et Facebook, l’appareil photo du Jelly Pro risque de ne pas vous convenir. Les gros plans de vos apéros, brunchs ou dîners appétissants ne conviendront pas à vos followers sur Instagram. Sachant qu’en conditions de faible luminosité, les photos sont à peine utilisables.

Un appareil photo de 8 MP est présent à l’arrière, contre 2 MP à l’avant. C’est mieux que sur le Nokia 3310, mais cela reste limité.

Jelly Pro : un smartphone secondaire

Le Jelly Pro n’est pas fait pour être le smartphone principal d’un utilisateur, mais plutôt un appareil secondaire. Pour un utilisateur habitué à des écrans de 5 pouces, la transition n’est pas facile, même si le petit appareil peut répondre aux besoins des utilisateurs peu exigeants. Les gamers et les amateurs de photographie ne seront clairement pas satisfaits.

Par rapport au Nokia 3310, le Jelly Pro a un réel avantage : c’est un véritable smartphone, qui supporte WhatsApp. Dommage qu’il soit si cher : 134,99 euros est un prix trop élevé pour un appareil secondaire. Les 59,99 euros du Nokia 3310 son plus attractifs, même s’il faut garder à l’esprit que ce dernier n’est pas un smartphone. Si vous avez besoin d’un smartphone de secours, le Jelly Pro est une solution originale est pratique, mais il vous faudra entraîner vos doigts !

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • faire des smartphones compacte c'est effectivement séduisant en se disant que ça ne ce remarque pratiquement pas dans une poche et c'est là qu'il y a un problème, garder toute la journée un téléphone dans une poche revient à s'exposer toute la journée à des ondes pas si innocentes que cela... avec un gros smartphone il y a moyen de mieux répartir les antennes et du fait de la taille on le pose souvent sur une table ou on le met dans une sacoche, le 3310 n'est que très peu connecté à internet, ça limite déjà une partie des ondes, donc si c'est pour le porter toute la journée contre soit, je vote pour un 3310 !


  • Luna depuis 7 mois Lien du commentaire

    C'est très intéressant.
    J'aime bien son côté limité, c'est une excellente chose pour un adolescent, pouvoir téléphoner , échanger des messages mais pas trop...


    • J'aime bien l'idée de ton commentaire, l'addition des jeunes devient un vrai problème... et j'ai bien peur que toute une génération en pâtisse!!!


      • Luna depuis 7 mois Lien du commentaire

        Une tragédie...
        Mais bien moins que leur parents collés dans les réseaux à tchatter avec des bots à longueur de journée.
        Combien de " profils bots" pour alimenter les discussions ?

Articles recommandés