Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Faits marquants de 2019 : Nos tops et flops de l'année

Faits marquants de 2019 : Nos tops et flops de l'année

Pour certains 2019 a été une année passionnante, tandis que d'autres l'ont trouvée plutôt ennuyeuse voire décevante. A la rédaction, nous avons également des points de vue différents et souhaitons partager ici ce qui nous a marqué en 2019 - toujours avec notre regard de passionnés de tech.

Shu - Mon produit tech marquant : Motorola Razr

2019 a été une année difficile pour les smartphones pliables. Le Galaxy Fold de Samsung a connu des problèmes concernant la qualité, et Huawei s'est retrouvé empêtré dans la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis. Il est vrai que les deux fabricants ont maintenant pu mettre sur le marché leurs deux smartphones pliables en petites séries. Cependant, en raison du prix élevé de plus de 2 000 euros, les deux se tiennent à l'écart du marché de masse. Non, le Galaxy Fold n'a pas vendu un million d'exemplaires.

Personnellement je ne comprends pas cette approche qui consiste à transformer un smartphone déjà volumineux en tablette, et en le présentant comme ayant une utilisation idéale de la technologie d'affichage pliable. L'approche de Motorola pour le Razr est beaucoup plus intelligente. Ici, l'écran flexible est utilisé pour rendre les smartphones jusqu'alors souvent volumineux, plus petits pour le transport.

AndroidPIT motorola razr 2019 handson 04
Une fois plié, le Motorola Razr est vraiment compact ! / © AndroidPIT

Même le mécanisme de pliage est très intelligent. Avec de petites ailes métalliques sous le boitier, le pli est réduit de sorte que vous obtenez une "bosse" moins proéminente dans le boitier. Bien sûr, Motorola doit encore prouver à long terme que cette solution est également durable. Mais au premier contact, le Razr était convaincant.

Au delà de l'ingénieux mécanisme de pliage, le format du Motorola Razr est convaincant, tout comme l'utilisation de l'e-sim. Les manipulations des cartes SIM en plastique appartiennent au passé. Malheureusement, ni les opérateurs de réseau ni les fabricants de smartphones n'ont eu le courage de retirer la carte SIM. Pour toutes ces raisons le Razr est pour moi le produit marquant de 2019.

Shu - Ma plus grande déception de l'année : des fuites, des fuites et encore des fuites

Nous qui écrivons sur les gadgets technologiques devons réfléchir à cette réalité que représentent les fuites d'information. Il est souvent question de fuites concernant les futurs produits. Bien sûr c'est excitant et cela fait augmenter le nombre de visiteurs de temps en temps, mais les fuites ont aussi leurs côtés sombres. Ce n'est pas toujours une information interne solide. Au lieu de cela, certains inventent des fuites, de sorte qu'elles deviennent une tâche gigantesque quand on se met à chercher l'information pertinente parmi une multitude d'autres informations.

EL4LsgkUcAIt2BV
Beaucoup d'apprentissage : plusieurs détails sont déjà connus sur le Samsung Galaxy S11 / © Ice Universe / Twitter

Non seulement nous devons constamment mettre à jour les articles et les fiches techniques, mais cela enlève aussi le charme des lancements de produits. Trop souvent nous nous asseyons devant les live streams qui sont parfois ennuyeux. Au lieu de véritables surprises, la présentation ne contient soudainement qu'une répétition de toutes les informations précédemment divulguées.

En secret, nous espérons toujours que Samsung, Huawei, Apple & Co. sortira un "One more thing" du chapeau pour nous faire une surprise. Mais soyons honnêtes, avec ces cycles de produits anormaux et la masse d'innovations de produits chaque année - comment les fabricants peuvent-ils encore créer des surprises ? En 2020, nous devrions, en tant que rédacteurs et aussi en tant que lecteurs, nous concentrer moins sur les fuites.

Jessy - Mon point fort de l'année 2019 : le vrai sans fil pour tous !

2019 est l'année où les casques True Wireless sont devenus une véritable tendance. Plusieurs marques ont décidé d'entrer sur ce marché et de proposer des solutions plus ou moins similaires à des prix différents. Avec ses AirPods Pro, Apple est redevenu l'égérie d'autres marques. Grâce à l'introduction de l'ANC et à l'optimisation de la qualité sonore, à juste titre.

AndroidPIT huawei freebuds 3 06
Les AirPods Pro d'Apple (à gauche) avec annulation active du bruit sont la référence à laquelle Huaweis Freebuds3 (à droite) doit également se mesurer. / © AndroidPIT

Les casques d'Apple sont actuellement la solution la plus complète et la mieux conçue. Cependant, grâce à Sony, Huawei, Realme, Razer, SoundCore, Cambridge Audio et autres, le marché offre de nombreuses alternatives à des prix différents. Ce type de casque est la solution parfaite pour tous ceux qui veulent se débarrasser des câbles et profiter de la musique et des appels en déplacement, tout en faisant du sport ou en se déplaçant. Les étuis, dont la forme varie selon le modèle, mais qui sont tous assez compacts, permettent non seulement de ranger les écouteurs mais aussi de les charger.

Jessy - Mon flop de l'année : Les stratégies des fabricants de marques de smartphones

Ce qui m'a déçu, ce sont les marques de smartphones et leurs stratégies. En 2019, le marché était inondé d'innombrables smartphones qui n'étaient guère différents les uns des autres. Parmi tous les Samsungs, Nokias, Xiaomis et Huaweis : Avez-vous vraiment une idée précise du smartphone qui se vendra le mieux ? Savez-vous en quoi les packs fonctionnels de vos smartphones diffèrent ? Je trouve cela difficile même lorsque deux smartphones de la même marque sont devant moi.

AndroidPIT best smartphones3 04 2019
Des smartphones tout simplement trop semblables. / © AndroidPIT

En dehors du stylo, bien sûr, il n'y a plus de ligne de démarcation claire entre le Galaxy-S et la ligne Note de Samsung. Il en va de même pour les séries Huaweis P et Mate. Les deux devraient envisager de travailler sur un seul vaisseau amiral et tirer le meilleur parti d'une série qui met vraiment l'accent sur l'innovation, comme l'affichage pliable. Dans ce cas, il serait bon de voir un appareil vraiment nouveau tous les deux ou trois ans - et non une copie tous les douze mois.

Pour être vraiment innovants, les fabricants devraient prendre un certain temps pour concevoir, expérimenter et tester, plutôt que de lancer des dispositifs ad hoc qui sont immatures tant du côté matériel que du côté logiciel. Sans parler de spécialistes comme Xiaomi et Nokia, avec leur nomenclature complètement floue.

David - Mon moment fort de l'année : la mobilité électrique est vraiment sexy

Les douze derniers mois ont été fantastiques pour la mobilité électrique. Non seulement en ce qui concerne le progrès technologique - nous savons depuis des années qu’il se produira - mais aussi en ce qui concerne l’autre grand obstacle. Pour devenir vraiment populaire, l'image du transport entièrement électrique doit changer.

Tesla a toujours été une marque branchée dans la Silicon Valley. Mais en 2019, avec l'introduction du cybertruck, Elon Musk et son groupe d'inventeurs ont fait quelque chose de vraiment remarquable. Ils s'attaquent à un marché jusqu'alors impossible aux yeux de tous les autres. Les propriétaires de camionnettes aux États-Unis sont fidèles à des marques comme Ford, qui leur ont bien servis pendant des décennies, et ils ne se soucient généralement pas de l'environnement. Pire encore, certains conducteurs de camionnettes méprisent tellement la marque Tesla qu'ils bloquent les bornes de recharge des superchargeurs lors d'opérations appelées " ICE-ing ".

tesla cybertruck action
Le Cybertruck n'est pas du goût de tout le monde. Mais chapeau à Tesla pour avoir ciblé ce marché difficile. / © Tesla

Et pourtant, d'une manière ou d'une autre, on peut dire que le cybertruck va révolutionner le marché. Bien sûr, les chiffres de pré-commande sont à prendre avec une pointe de scepticisme. Parfois quelqu'un peut avoir une capture d'écran cool à montrer sur les réseaux sociaux affichant un prix de 100 $, et il n'y a aucune obligation de dépenser réellement les 39 800 $ restants. Mais le cybertruck pourrait déclencher une toute nouvelle génération de propriétaires de camionnettes, et c'est un marché de 100 milliards de dollars qui pourrait être bouleversé.

Puis je regarde ce que fait Harley-Davidson avec ses deux-roues. Je me suis assis sur le LiveWire cette année, mais seulement sur un prototype. Et bien que ses roues tournaient, j’étais condamné à rester sur place. L’impression était électrique dans les deux sens du terme.

LiveWire action3 1
Presque aucun autre e-bike n'est aussi sexy que le LiveWire de Harley-Davidson / © Harley-Davidson

Au début d'une nouvelle décennie, la mobilité électrique est enfin sexy. Nous avons parcouru un long chemin depuis l'époque de la Toyota Prius. Un avenir à portée de main pour les consommateurs qui achèteront des VE pour la vitesse, l'excitation et la séduction - et aussi par envie ou du moins avec l'avantage d'être plus respectueux de l'environnement.

David - Mon flop de l'année : Internet devient de plus en plus méchant

Ma déception pour 2019 n'est pas vraiment quelque chose qui a commencé et qui s'est terminé au cours des douze derniers mois, mais quelque chose qui ne cesse de croître depuis un certain temps. Néanmoins, il y a eu quelques incidents cette année qui ont mis en évidence à quel point les communautés en ligne sont devenues insidieuses et malveillantes.

Je devrais commencer ce commentaire en insistant sur le fait que tout l'Internet n'est pas infesté de trolls. Les communautés peuvent s'épanouir, et malheureusement, ce sont toujours les quelques voix en colère qui finissent par crier le plus fort. Ce qui m'inquiète, c'est que le nombre de voix abusives n'est plus vraiment petit, surtout sur les plus grandes plateformes comme Facebook, Twitter et YouTube.

dark social media abuse
Assez d'Internet pour aujourd'hui : Pour certaines choses que vous lisez en ligne, vous pouvez simplement débrancher la prise. / © Burdun Iliya / Shutterstock

Fin 2019, par exemple, la première ligue anglaise a lancé sa campagne Rainbow Laces pour soutenir les personnes LGBT dans le cadre d'un partenariat de trois ans avec Stonewall. L'écho hideux et homophobe dans les médias sociaux était vraiment difficile à supporter.

Et puis il y a le traitement de Greta Thunberg. L'activiste climatique suédoise de 16 ans a été très présente dans l'opinion publique cette année. Quoi que l'on puisse penser de son message, je pense que nous sommes tous d'accord pour dire qu'ils ne justifient pas les tweets sarcastiques d'un président de 73 ans ou d'un présentateur de télévision de 59 ans. C'est déprimant.

J'espère vraiment que nous pourrons tous être un peu plus gentils les uns avec les autres au cours de la prochaine décennie ou est-ce vraiment trop demander ?

Articles recommandés

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Yenam depuis une semaine Lien du commentaire

    "J'espère vraiment que nous pourrons tous être un peu plus gentils les uns avec les autres au cours de la prochaine décennie ou est-ce vraiment trop demander ?"
    -> Certes les commentaires / discours / publications sur le net peuvent déranger mais d'un côté c'est un des rares moyens que les gens ont de s'exprimer sans devoir rentrer dans le moule hypocrite de la "bien-pensance" qui est très ancré dans notre société aujourd'hui.

    Pour moi c'est le flop de cette année, l'abus de la bien-pensance. C'est aussi hypocrite qu'insupportable. Attention je ne fais pas l'apologie de la "méchanceté sur le net" qui est au moins aussi mauvaise que l'abus baveux de bien-pensance, le cyber harcèlement est malheureusement une réalité et peut faire de gros dégâts.

    Sur un autre sujet: contrairement à David je ne suis pas emballé par les véhicules électriques. Plusieurs études (je ne peux pas sourcer, ne pouvant pas publier de lien sur votre site) affirment qu'un véhicule électrique consomme moins qu'un véhicule à moteur thermique...à partir de 300'000km, soit bien après que la plupart des acquéreurs auront changé de véhicule. De plus, les ressources nécessaires pour produire les batteries de ces véhicules électriques nécessitent des moyens d'extraction / production dont l'impact sur l'environnement est dramatique. Il y a aussi la question de la production de l'électricité nécessaire à la recharge de toutes ces voitures (individuelles) électriques, aujourd'hui le nombre de ces véhicules en circulation est très faible donc l'impact est négligeable mais si ça venait à changer la musique sera bien différente! Il semblerait que les voitures à hydrogène auraient réellement une empreinte carbone plus réduite en revanche.

    Et en attendant l'immense majorité du commerce mondial (80-90%) s'effectue par voie maritime sur des mastodontes d'acier qui consomment des millions de litres d'hydrocarbures lourds non raffinés, on continue de se chauffer au mazout ou au gaz naturel et les gens profitent de croisières sur d'autres types de mastodontes des mers. Pour moi le problème est là. Mais bien sûr on ne va pas taper sur le commerce maritime étant donné que tout ce qui fait notre société moderne de consommation mondialisée repose dessus.

    Autres flops de notre ère: le streaming, les data-center, etc


    • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

      C'est vrai qu'aujourd'hui, même avec des idées sincères et ouvertes, il faut des précautions oratoires inouïes pour vouloir exprimer une opinion vraiment personnelle et différente du tout venant convenu.
      C'est d'autant plus surprenant que cette même bienpensance "oblige" à accepter les différences culturelles reconnues.


  • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

    Si je trouve les fuites plutôt distrayantes, ce qui m'a le plus déçue cette année, c'est cette exigence de l'innovation au prix de compromettre notre sécurité avec la reconnaissance faciale et les capteurs d'empreintes sous l'écran définitivement pas encore au point.


    • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

      Il y a bien longtemps que "l'organisation des fuites" est d'un ennui éreintant...


      • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

        Comme quoi tu vois, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, par contre notre sécurité un peu plus.


      • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

        Suivre les "fuites" assidument ne m'a jamais passionné, j'ai l'impression d'y perdre mon temps plus qu'autre chose, c'est un goût personnel...

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition