Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Opinion 7 min de lecture 11 Commentaires

Un début d'année très difficile pour les fabricants de smartphones

A l'image de Soeur Anne, les fabricants n'ont rien vu venir. Cette année qui s'annonçait comme les autres a pourtant démarré sur les chapeaux de roue, le soleil a beau poudroyer et l'herbe verdoyer cela ne les empêche pas de se retrouver sous les feux des projecteurs. Plaintes, enquêtes, problèmes d'image, changements radicaux de stratégie... Quel début d'année difficile !

Le propre des mauvaises nouvelles, c'est qu'elles arrivent parfois à l'improviste. S'appeler Samsung ou Apple ne permet pas de les éviter, ni d'éviter d'en subir les conséquences. Il y a pourtant bien plus à voir derrière leurs casseroles car, en y regardant de près, c'est une véritable critique de l'économie moderne et de ses géants que l'on retrouve.

Rien de nouveau sous le soleil

Samsung a récemment défrayé la chronique avec une accusation qui n'est pas des moindres : l'exploitation de mineurs. De manière plus générale, ce géant coréen est poursuivi pour pratiques commerciales trompeuses puisque Samsung n'accomplit pas ce à quoi il s'est engagé. 

En Occident, la Chine attire beaucoup les entreprises car la main d'oeuvre y est si chère qu'en se délocalisant elles arrivent à dépenser moins pour gagner autant, sinon plus. Il est vrai que ces dernières années la situation a changé, suite à certaines modifications des conditions (hausse générale des salaires, hausse des charges sociales etc) le coût de production augmente et certaines entreprises ont déjà décidé de se délocaliser dans d'autres pays d'Asie, tels que le Cambodge, le Laos et l'Inde. Nous avons pu voir cette situation avec Nike qui, en 2000, fabriquait 40% de ses chaussures en Chine, alors qu'en 2013 ce pourcentage est tombé à 30%.

ANDROIDPIT samsung BRAND SIGN GENERAL ifa2015
Une histoire qui concerne probablement beaucoup de monde... © ANDROIDPIT

Dans une perspective plus sociale, il arrive que des enfants soient embauchés pour travailler au service de certaines entreprises. C'est, semble-t-il, ce qu'a fait Samsung si l'on en croit l'association Sherpa qui a dénoncé cette odieuse pratique, ainsi que plusieurs autres pratiques illégales. Qu'on se le dise : contrairement aux idées reçues, le travail des enfants est illégal en Chine, et vous pensez bien que les entreprises qui les emploient le savent également.

Cette mesure prive les entreprises de main d'oeuvre, ce qui, de fait, nuit à la productivité qui leur est si chère. Est-ce que ceci pousserait les entreprises à opter pour l'illégalité ? Plus précisément : Samsung & Co bafouent-ils les lois chinoises consciemment ou se laissent-ils bercer par les douces paroles de partenaires scrupuleux ? Un doute persistera toujours. Ce qui est certain, c'est que l'exploitation des mineurs n'est malheureusement pas une pratique nouvelle, en Chine comme ailleurs. Nous avons pu le voir en 2015 avec le magasin de  vêtements de H&M qui était accusé de faire travailler dans ses usines en Turquie des mineurs réfugiés de Syrie. Cette entreprise a indiqué ne pas être au courant de ces agissements et a mis fin à la coopération avec ce partenaire immédiatement. 

La tête dans la stratosphère mais les pieds bien sur Terre

Les géants de la technologie donnent parfois l'impression d'être au dessus de tout, même des lois. Leurs services et/ou leurs appareils sont tellement usités qu'ils ne cherchent parfois même plus à se montrer créatif ou même à la pointe de la technologie, comme nous pouvons le voir avec WhatsApp de Facebook. Pourtant, ils ont beau avoir la tête dans leurs dollars ou dans des technologies dignes de scénario de science fiction, ils ont pourtant bel et bien les pieds sur Terre.

Apple illustre assez bien tout cela. Le début d'année est plutôt compliqué pour la firme à la pomme : après un problème d'impôts impayés chez les britanniques il se retrouve ciblé pour "tromperie et obsolescence programmée" en France, aux Etats-Unis et en Italie. L'Italie s'en prend d'ailleurs également à Samsung, considérant que ces deux entreprises bafouent les droits des consommateurs en ralentissant leurs appareils. Avant d'aller plus loin, il est important de rappeler qu'un téléphone devient plus lent avec le temps : ceci est dû en partie par sa mémoire qui "vieillit", et d'autre part aux multiples mises à jour qui, avec le temps, ralentissent le système. Le ralentissement du produit est donc une évolution (ou régression, selon le point de vue) normale d'un produit. 

AndroidPIT iPhone SE 4296
La pomme a des pépins. © ANDROIDPIT

Faire une mise à jour afin de diminuer intentionnellement les performances est donc une action considérée par ces pays comme pratique d'obsolescence programmée. Apple est-il le seul à faire usage de cette vile méthode ? Peu probable, mais c'est le seul à avoir fait l'erreur (en son sens) de le dire. 

Il faudra attendre pour voir le résultat de ces enquêtes, mais la symbolique est assez évidente : les géants ne sont pas intouchables et ne peuvent pas faire ce qu'ils veulent. Les plus sceptiques diront qu'il est trop tard, puisque des sangsues de données privées tels que Google et Facebook ont parfaitement réussi à s'imposer, alliant leur business model à une demande (plus ou moins artificielle) très élevée. 

"Miroir, mon beau miroir, comment est ma réputation ?"

Dans notre société moderne, l'image est un élément important. Tout le monde aime pouvoir se regarder dans une glace, et les fabricants ne font pas exception à la règle. Sont-ils toujours aussi beaux qu'ils l'imaginent ? Une fois le coeur des utilisateurs gagné, il semble que la situation puisse difficilement changer chez certains utilisateurs : les "fanboys", comme les appellent leurs détracteurs. Pourtant, que les utilisateurs veuillent le voir ou non, Samsung, Apple et plusieurs autres fabricants ont vu leur réputation entachée par de vilaines histoires.

Nous pouvons citer l'exemple de OnePlus, sa triche sur les benchmarks n'empêche pas les utilisateurs d'adorer la marque. De même, l'explosion du Note 7 ne semble pas vraiment perturber les fans de la gamme. Pourquoi ? D'une part, parce que les marques arrivent à faire oublier le négatif avec le positif (qualité des produits, efforts de communication, etc), d'autre part parce que certains utilisateurs partent du principe que la concurrence n'est pas mieux et donc que toute erreur est pardonnable. A chacun de se faire son opinion.

g6 vs q6
Il manque un petit je ne sais quoi au LG G6. © AndroidPIT

Il faut naviguer dans le sens du vent

Un dicton dit "les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours". Pour arriver à ce résultat, il faut parfois prendre des mesures radicales. C'est ce que fait LG avec ses récentes décisions : non seulement le futur appareil haut de gamme doit être recommencé (rassurez-vous, les travaux effectués jusqu'à présent devraient être partiellement réutilisés) mais la firme coréenne a dû prendre une mesure assez radicale. A partir de maintenant, un nouveau smartphone ne sera présenté que lorsque cela sera nécessaire.

Cette décision est courageuse car, en toute logique, si l'entreprise ne présente pas de smartphone elle ne gagne pas d'argent. La plupart des smartphones ont un cycle annuel ou bi-annuel, voire même plus parfois, afin d'assurer une entrée d'argent. LG compte probablement sur ses autres divisions pour financer le département dédié au smartphone qui, cette fois, devrait être technologiquement à la pointe, contrairement au LG G6 qui utilise un processeur de la génération précédent sa sortie. 

En bref, les fabricants n'ont pas un début d'année facile. Mais vous le savez, "après la pluie vient le beau temps", et le soleil devrait bientôt de nouveau briller pour eux. 

5 partages

11 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Toujours la fuite en avant, il ne sert à rien de sortir sans arrêts de nouveaux modèles, qui n'apportent aucune innovation véritable. Nous en sommes arrivés à passer notre temps à comparer la finesse des appareils ou la beauté de leurs dos. Tout à fait comparable à ce que nous faisions auparavant pour l'automobile. Si mes propos peuvent paraître excessifs pour certains ils ne font que traduire mon exaspération devant nos comportements ou la qualité du produit est surtout jugée sur ses aspects superficiels et sur la notoriété que sa possession est censée nous apporter.


  • Le problème des constructeurs de smartphones, c'est que leurs modèles sortis il y a plusieurs années sont techniquement toujours au niveau requis par l'écrasante majorité des applications. De ce fait, l'utilisateur ne ressent pas vraiment le besoin de changer de modèle, mis à part les drogués de la nouveauté qui pensent peut-être encore pouvoir épater les autres en possédant le dernier modèle sorti. Je possède des appareils qui datent techniquement d'il y a 4 ans (Samsung Tab S 8.4 LTE, YotaPhone 2), sur lesquels tournent à la perfection une centaine d'applications et qui sont dans le même état physique que le jour où je les ai achetés, pourquoi irais-je dépenser des centaines d'Euros alors que RIEN ne m'y pousse ? Il suffit de changer la batterie du produit tous les 3 ou 4 ans pour qu'il retrouve une nouvelle jeunesse, ce que je fais moi-même ou qu'il est possible de faire effectuer chez un professionnel pour bien moins cher qu'un appareil neuf.

    Il n'est donc pas difficile de comprendre les motivations de certains constructeurs qui brident volontairement leurs appareils via les mises à jour, ceci justement afin de motiver les clients à changer de modèle.

    On comprend également mieux pourquoi les constructeurs ont laissé tomber les batteries amovibles, comme par hasard depuis que les appareils ne sont plus dépassés techniquement 4 ans après leur sortie (en tout cas pour l'écrasante majorité des utilisateurs).

    Quant aux prix délirants des modèles premium, je préfère ne pas trop commenter, je pourrais devenir grossier à l'encontre des fabricants qui prennent les gens pour des pigeons, pigeons qui se précipitent avec gourmandise et peu d'amour-propre pour acheter des lingots de plomb vendus à prix d'or.

    En tout cas ce n'est pas moi qui irai pleurer sur le sort des constructeurs qui se gavent depuis de nombreuses années et ne font plus que sortir de vagues améliorations du modèles précédent. En ce sens, bravo à LG ! Que les constructeurs bossent donc sur les fondamentaux d'un produit (l'autonomie et la fiabilité par exemple) et qu'ils arrêtent de nous vendre du vent avec des gadgets bidons dont la fiabilité n'est pas totale (capteurs d'empreintes, reconnaissance faciale, etc...). Mais on sait bien que les constructeurs ont des actionnaires à engraisser qui en demandent toujours plus chaque année, les choses ne sont donc pas près de changer à ce niveau-là.


    • Du Grand Jérôme... comme je l'apprécie. (chacun son tour)


      • Héhéhé...j'ai parfois peur de passer pour un râleur en exprimant mon point de vue, mais je crois que ça vaut toujours mieux que de tout accepter sans broncher ni prendre de recul. J'aime essayer de relativiser les choses pour en percevoir parfois les aberrations. Comme lorsqu'on convertit les sommes en Francs...il vaut mieux éviter de le faire trop souvent sous peine de devenir fou.

        Au plaisir Louis 😉


      • Il n'y a pas que du "râleur franchouillard" dans ton commentaire mais certains, un certain nombre, un nombre certain, verront surtout cela oubliant de regarder d'un peu plus près pour apprécier un avis, une opinion plus approfondie de notre société et de ses vicissitudes.
        Convertir en francs, je ne le fais plus, les références ayant toutes disparues, le temps et l'inflation ont fait le reste.


  • Il faut descendre les prix et arrêter de prendre les gens pour des cons. 1000 - 1300 Euros pour un smartphone ce n'est pas demain la veille que je vais en acheter un.


  • Ils pour la plupart un peu beaucoup abusé quand même ^^

    Donc au bout d'un moment ça se retourne forcément contre eux !


  • Aller, passé la semaine du BlackMoonSunday, cela devrait s'améliorer


  • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

    Je suis très satisfaite de la décision de LG, on est nombreux à attendre un LG à la hauteur de nos espérances...et ce délai est pour moi déjà le gage d'avoir été entendu.
    Je préfère regarder le positif , je n'attends rien d'Apple sinon je ne serais pas sur Android.


  • C'est vrai que certains (surtout Apple et Samsung) filent vraiment un mauvais coton en ce début d'année, mais si ces mésaventures pouvaient leur servir à se ressaisir et à repartir d'un bon pieds et avec de bien meilleures pratiques (mais quand on voit la réaction d'Apple, on peut craindre qu'il n'ai rien compris et se croit toujours au dessus des lois), ça n'est finalement pas un mal...
    LG, par contre, lui ce n'est pas du tout la même chose, il prend les bonnes décisions (contrairement à HTC, par exemple), bien lui fasse, pourvu que cela lui réussisse, que nous, ayons droit désormais à de meilleurs produits, et que LG en soit récompensé par de meilleurs ventes...