Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Contre les fake news, Facebook veut limiter le partage d'old news

Contre les fake news, Facebook veut limiter le partage d'old news

Dans sa lutte laborieuse contre les fake news propagées via sa plateforme, Facebook veut alerter ses utilisateurs lorsqu’ils tentent de partager un un vieux article.

Décidément les mesures contre la désinformation et les déclartions d'intention des réseaux sociaux se multiplient ces derniers temps. Facebook a annoncé ce vendredi 26 juin être en train de déployer une nouvelle fonctionnalité pour mieux contextualiser les articles partagés par ses utilisateurs. 

Ainsi, une alerte s'affichera à l'écran des utilisateurs si l'article qu'ils s'apprêtent à partager sur leur fil d'actualité est vieux de plus de 90 jours. Twitter a lancé début juin une option dans le même esprit, invitant ses utilisateurs à lire un article avant de le retweeter.

L'idée, selon Facebook, est de répondre aux inquiétudes que suscitent les anciens articles d'actualité qui peuvent parfois être partagés comme s'ils étaient récents. Un article sur une attaque terroriste d'il y a quelques années peut être partagé comme s'il s'était produit beaucoup plus récemment, par exemple. 

Une anachronie dans le moment du partage d'un contenu et le déroulement des faits relatés par ledit contenu qui "peut donner une fausse idée de l'état des choses dans le monde." Vous pourrez donc toujours partager un article après avoir reçu la notification en question.

Les meilleures fake news se font dans les vieux pots 

Mais la volonté de Facebook est de pousser ses utilisateurs à mieux contextualiser les informations qu’ils partagent. Une actualité vieille de trois mois n’aura parfois plus lieu d’être si le contexte du sujet traité a évolué dans les semaines qui suivent.

Au cours des derniers mois, Facebook explique avoir compris après des recherches que la date de publication d'un article et sa chronologie sont un facteur important dans le choix des lecteurs de le consulter, le partager et le considérer comme fiable.

Sauf que cette "timeline" n'est pas visible sur Facebook, en l'état. Il ne viendrait par exemple à l'idée de personne parmi nos lecteurs de rechercher et consulter un comparatif des meilleurs smartphones photo datant de 2018 sur Google, surtout si une version actualisée de 2020 est disponible. Mais sur Facebook, les deux contenus sont difficiles à distinguer (Facebook n'affiche pas la date de publication contrairement à Google). 

Le réseau social indique par ailleurs que de nombreux éditeurs de contenus ont exprimé leur inquiétude face la recrudescence d’histoires anciennes partagées comme étant des informations récentes sur le réseau social.

Facebook explique enfin envisager de tester ce type de notifications a priori, avant la publication, avec des contenus liés au Covid-19. Toujours dans un but de limiter la propagation de fake news. 

À lire également sur AndroidPIT France: 

Source : Facebook Blog

Derniers Articles

Articles recommandés

21 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Manolhippo depuis une semaine Lien du commentaire

    La censure, toujours la censure !


  • Pardayec depuis une semaine Lien du commentaire

    Pauvre Antoine....Quand je le lis en train de tenter de faire comprendre (vainement) quelque chose à Luna, ça me fait penser au capitaine Haddock face à un professeur Tournesol qui a perdu son oreillette...Et Tournesol,lui, était professeur, c'est dire le calvaire 😂
    Pour ce qui est du problème évoqué dans l'article, et pour ne prendre qu'un cas d'école, un mec qui illustrerait un article dénonçant les excès des manifs des Gilets Jaunes en utilisant une image des émeutes de Novembre 2005 pourrait être considéré comme un diffuseur de Fake news, non ? Est-ce que tout le monde pourrait être d'accord avec ça ou bien on nage en plein délire ???


    • skyrail depuis une semaine Lien du commentaire

      Professeur mais un peu sourd sur les bords ;)
      On est pas rendu non plus avec les filtres de réalité augmentée, à mettre devant les yeux, dans les oreilles et je ne sais où, qu'ils nous préparent ces technophiles.


  • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

    L'information est devenue une marchandise comme une autre, c'est une constatation guère contestable, malheureusement.
    Pouvoir trouver gratuitement et possiblement frelaté quelque chose qui s'en réclame ne devrait plus vraiment surprendre, aujourd'hui.

    Mais qui donc a inventé les journaux gratuits, des gens réellement conscients de ce qu'ils faisaient ???
    Il faut bien comprendre que les sociétés modernes contrôlent de moins en moins (... si elles ont pu le croire pendant un moment de leur histoire) les conséquences des choix politiques qu'elle veulent se choisir. La complexité de celles-ci explique cette triste réalité.

    (réponse à Skyrail qui parlait d'Information avec un grand I)


  • skyrail depuis une semaine Lien du commentaire

    Facebook serait-il devenu un vrai site d'actualité où n'ont droit de cité que les new niouzes?
    Ce n'est pas l'info qu'il faut bannir, mais éduquer les gens à reconnaître une news et à comprendre ce qu'ils lisent, faire ressortir leur sens critique et relativiser ce qu'ils entendent.
    Cette réaction de Facebook est visiblement un aveu d'échec, y compris dans la modération des posts. Bienvenus dans le monde de l'instantanéité où sévit le culte du preums !


  • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

    Malgré toute l'intelligence (naturelle ou artificielle) déployée par Facebook dans ses réseaux dits sociaux, la chronologie avait malencontreusement été "oubliée", un hasard bien malheureux 😉
    La Machine à crétiniser aurait-elle encore frappé ?


  • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

    C'est très inquiétant car c'est justement en ne connaissant pas son passé que " l'on peut donner une fausse idée de l'état des choses dans le monde "


    • Antoine Engels
      • Mod
      depuis une semaine Lien du commentaire

      Ouhlala je te vois venir à 50.000 kilomètres. Je suppose que ta citation mériterait presque d'être gravée au pied d'une... statue? ;)

      nas


      • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

        Oulala, depuis quand une attaque terroriste est une "old news", depuis que vous n'êtes pas concerné ?


      • Antoine Engels
        • Mod
        depuis une semaine Lien du commentaire

        Mais pourquoi me vouvoies-tu? Je me moque parce que le rapprochement entre cette actu et l'argument des opposants aux déboulonnages de statues en mode "On perd notre Histoire" est vraiment, mais alors vraiment capillotracté.


      • Antoine Engels
        • Mod
        depuis une semaine Lien du commentaire

        Alors que ce dispositif, qu'on peut tout à fait critiquer, même si c'est un peu chaud de le faire sans attendre un premier bilan d'expérience, vise justement à éviter ce genre de "malentendus" qui sont quotidiens sur les réseaux sociaux.
        https://factuel.afp.com/non-cette-photo-na-pas-ete-prise-en-france-pendant-les-manifs-des-hospitaliers


      • Antoine Engels
        • Mod
        depuis une semaine Lien du commentaire

        Donc le rattacher à un autre fait d'actualité (le déboulonnage de statues") et les mouvements sociaux antiracistes (parce que c'est ce que tu fais sans le dire clairement) c'est non seulement hors sujet mais c'est de l'idéologisme :)


      • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

        Et bien c'est faux, considérer un fait historique comme une old news, c'est du négationnisme.


      • Antoine Engels
        • Mod
        depuis une semaine Lien du commentaire

        Sauf que là on parle de considérer une old news... comme une old news et non une new news. La question de la négation d'un fait historique c'est toi qui l'as introduite de nulle part dans cette section commentaires.


      • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

        Si l'histoire, c'est old par définition, c'est d'abord une chaine de faits historiques riches d'enseignement qui ne sont ni des détails et peu importe leur nombre, ni des news " inférieures" et peu importe le sujet ou leur ancienneté.


      • Antoine Engels
        • Mod
        depuis une semaine Lien du commentaire

        MAIS ON NE PARLE PAS DE FAITS HISTORIQUES DANS CET ARTICLE.

        On parle d'articles d'actualité ou d'information générale et il n'est pas question de les supprimer, il est question de ne plus les présenter comme étant "récents". Ils sont passés, ils ne sont donc plus une "actualité."

        Est-ce que je nie l'existence de l'iPhone X, qui est un smartphone important pour le monde de la tech, en ne republiant pas toutes les semaines le test fait par AndroidPIT à sa sortie en 2017 comme s'il venait d'être lancé sur le marché en 2020?


      • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

        On ne parle que de ça sur Facebook, quand une attaque terroriste de plus de quelques mois est considérée comme une anachronie, un contenu qui "peut donner une fausse idée de l'état des choses dans le monde" alors que c'est justement la cause de notre présent.

        Je suis choquée par ces propos , je suis choquée que la lutte contre la désinformation sur Facebook se traduise par la négation de l'Histoire.


      • Antoine Engels
        • Mod
        depuis une semaine Lien du commentaire

        Il ne s'agit pas de nier l'existence, ni l'importance et encore moins la réalité de ces faits. Arrête de fantasmer des dérives imaginaires. Tu ne sais même pas quel type d'articles le dispositif va viser. C'est dingue.

        L'attentat de 2015 n'est pas une anachronie. Mais on est d'accord pour dire qu'il s'est déroulé en 2015, pas en 2020? Donc le fait de partager un article qui présente ce fait d'actualité passé comme un fait d'actualité présent, ça pose problème, non?

        Et ce n'est donc pas nier la réalité de cet événement, c'est le recontextualiser dans sa chronologie, son époque.

        Prends l'exemple d'un fait d'actu dans un pays que tu connais mal, dont tu suis peu l'actualité. C'est très facile de partager une news qui date en croyant que ça vient de se produire.

        Ou imagine le cas d'articles sur les risques liés au Covid-19 qui datent de 3 mois. La situation a tellement changé entre temps, ce serait dangereux qu'on les repartage en les présentant comme étant des news qui viennent de tomber.


      • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

        Tout ça pour faire comprendre qu'une news sur Facebook écrite par un utilisateur habituel donc supposé sans les connaissances minimales du journalisme (la chronologie pour ce cas précis) n'est pas une info...


      • skyrail depuis une semaine Lien du commentaire

        On va pas en faire un foin, une actu passée (même d'une journée, une heure, une minute... soyons fous) n'est plus une news. :))

Montrer tous les commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition