Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Le Japon s'intéresse lui aussi à la conduite autonome

Le Japon s'intéresse lui aussi à la conduite autonome

SenseTime, l'une des startups d'IA les plus populaires au monde, est arrivée au Japon. L'entreprise, basée à Pékin, a annoncé aujourd'hui qu'elle vient d'ouvrir un centre dédié à la conduite autonome à Joso, une ville historique située à 50 kilomètres de Tokyo. L'objectif est d'effectuer des tests exclusivement dédiés aux véhicules sans conducteur.

Cette initiative fait suite à un accord conclu avec Honda en 2017, le but étant d'arriver à une coopération pour développer une technologie de conduite autonome. SenseTime, entreprise soutenue par de grandes entreprises comme Alibaba et évaluée à plus de 4,5 milliards de dollars, est surtout connue pour ses technologies de reconnaissance d'objets et son impact dans le domaine de la santé et de la sécurité publique. Toutes ses technologies sont basées sur l'intelligence artificielle.

Tesla 3 car 09
Bientôt, nous n'aurons plus à toucher le volant. © AndroidPIT

Le centre de tests de SenseTime, situé à proximité du célèbre centre d'innovation japonais Tsukuba Science City, ne sera évidemment ouvert qu'aux résidents locaux. Ils pourront admirer en avant-première des véhicules prévus pour transporter les gens dans quelques années. Le maire de Joso, Takeshi Kandatsu, a déclaré ceci :

Nous sommes heureux d'accueillir un centre de recherche et développement pour la conduite indépendante dans notre ville !

Ces dernières années, le Japon a investi beaucoup de capitaux dans l'IA et la conduite autonome, à tel point que le gouvernementveut voir des voitures sans conducteur sur les routes de Tokyo d'ici 2020, lorsque les prochains Jeux olympiques auront lieu. La capitale a déclaré qu'elle avait déjà expérimenté avec succès les taxis autonomes en août dernier.

Source : TechChrunch

Articles recommandés

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Il eut été plus qu'étonnant que LE pays de l'électronique depuis la nuit des temps (🤔) ne se mette pas, lui aussi, à la conduite autonome. Cela m'étonnerait même que les Japonais n'aient pas commencé avant les autres.


    • Déjà que, passer le permis de conduire au Japon n'est pas une mince affaire autant aller directement par la case voiture autonome... sans toucher 20 000 évidemment 😂

      Pour les millenials, les années 70, c'est presque la nuit des temps 😁