Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Android pour débutants 3 min de lecture 1 commentaire

Comment bien utiliser le mode super slow-motion ?

Le mode slow-motion (ou ralenti en français) est une des fonctionnalités les plus appréciées par les utilisateurs ces derniers mois. Samsung, Sony ou encore Huawei n'hésitent pas en effet à améliorer et personnaliser ce mode pour offrir plus d'options et une meilleure qualité d'image. Mais à quoi ça sert ? Comment peut-on réussir ses vidéos ? C'est ce que nous allons vous montrer dans cet article.

Qu'est ce que le mode slow-motion ?

C'est une tendance inévitable en 2018. Comme son nom l'indique, le mode slow motion permet d'enregistrer une vidéo au ralenti, permettant ainsi de capturer des éléments bien précis. Cette technique peut être utilisée à différentes fins : mettre en relief quelque chose d'amusant ou de joli, expliquer une situation qui se produit très rapidement, etc.

Quoi qu'il en soit, les fabricants sont de plus en plus nombreux à proposer cette fonctionnalité dans leurs appareils. La qualité d'image et la vitesse d'enregistrement varient d'un modèle à un autre, toutefois de plus en plus d'appareils haut de gamme utilisent un enregistrement à 960 images par secondes. Pour les curieux : cette technologie est apparue sur smartphone avec le capteur Motion Eye du Xperia XZ Premium de Sony. 

Chaque fabricant fait les choses à sa façon donc il est difficile de généraliser cette technologie. Ce qu'il faut retenir, c'est qu'il est parfois difficile de prendre votre vidéo au bon moment : vous enregistrez un court labs de temps qui, grâce au ralenti, se transforme en quelques secondes. Autrement dit, il faut être attentif pour bien capturer la situation au bon moment, à tel point que c'est parfois un problème. Samsung a trouvé une parade : il propose un système de reconnaissance / enregistrement automatique. 

AndroidPIT Sony Xperia XZ Premium Motion capture eye 0162
Commencez à enregistrer votre vidéo normalement, puis lancez le mode Slow Motion. © AndroidPIT

Comment réussir un enregistrement slow motion ?

Les choses sont nettement plus compliquées sans le mode automatique. La difficulté principale est d'arriver à capturer la scène au bon moment : vous voulez enregistrer un très court moment donc il faut arriver à appuyer sur le bouton au bon moment. Dans une situation où tout est basé sur l'instantanéité, c'est presque mission impossible (à moins de savoir précisément ce qu'il va se passer et à quel moment). En bref, oubliez l'instantanéité ou espérez avoir de la chance.

Oubliez l'instantanéité

Si vous avez la scène sous contrôle, en revanche, et savez exactement à quel moment appuyer sur le bouton, vous pouvez arriver à de bons résultats. Tout d'abord, assurez-vous de n'être ni trop loin ni trop près de votre objet (généralement une personne), il est inutile d'avoir un bon timing si l'objet de votre vidéo n'est pas bien visible. Entraînez-vous, vous réaliserez s'il y a un décalage entre le moment où vous appuyez sur le bouton et le moment où il commence véritablement à enregistrer. C'est le cas notamment du P20 Pro de Huawei. 

Comme toutes les vidéos, il est important d'avoir une bonne stabilisation. Si vous tremblez, votre vidéo sera mauvaise, qu'elle soit au ralenti ou non. Bien entendu vous avez probablement un stabilisateur dans votre smartphone mais assurez-vous de tenir fermement l'appareil en main pour éviter les risques. 

Utilisez-vous la fonctionnalité slow motion ?

8 partages

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Stephanie G. depuis une semaine Lien du commentaire

    Vous venez de me rappeler que cette fontion existe sur le Note 8, il faudrait juste me trouver un sujet ou une raison de l'utiliser. Je préfère nettement la photo. Mais je vais l'essayer. Un jour...