Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Voici comment protéger votre maison connectée des hackers

Voici comment protéger votre maison connectée des hackers

Vous ne le croyez peut-être pas, mais les hackers trouvent les appareils intelligents dans les maisons plus intéressants. En fait, il est bon de savoir que les gadgets qui devraient vous aider à gérer les petites tâches quotidiennes dans la maison sont de plus en plus victimes d'attaques, c'est pourquoi il convient de se couvrir et de se protéger en suivant nos conseils.

Un rapport récent a révélé que les caméras de sécurité connectées à Internet représentent près de la moitié des dispositifs d'IdO qui sont compromis par les pirates informatiques. C'est assez inquiétant, surtout si l'on considère que ce genre d'appareils est utilisé par des particuliers chez eux, mais aussi par des entreprises sur leurs sites.

Mais il y a pire, parce que la même recherche, menée par la société SAM Seamless Network dédié à la sécurité, a constaté que pas moins de 47% des caméras de sécurité installées sur les réseaux domestiques sont facilement vulnérables, surtout quand il s'agit de dispositifs low-cost.

androidpit annke smart pt wifi camera 7
Les caméras connectées à Internet sont les appareils les plus touchés par les hackers. © AndroidPIT

Beaucoup d'entre eux sont connus pour leurs lacunes et leurs failles qui permettent aux hackers d'y accéder ou de les contrôler à distance, tandis que d'autres sont simplement protégés par des mots de passe plutôt faibles. Cependant, quelle que soit la faiblesse d'un appareil, un produit vulnérable peut potentiellement fournir aux pirates  informatiques un moyen plus facile d'accéder à tous les autres périphériques connectés au même réseau. Une sorte de porte arrière !

Après cette introduction, vous pensez peut-être que vous n'avez pas d'issue, mais ce n'est pas le cas ! En fait, déjà avec ces trois mesures, vous pouvez essayer de limiter les failles de sécurité dans votre maison intelligente.

Utiliser un VPN sur votre routeur

Le moyen le plus rapide d'ajouter plus de sécurité à tous vos appareils sans avoir à interagir avec chacun d'eux individuellement, est d'installer un service de réseau privé virtuel (VPN) sur votre routeur.

Les VPN ajoutent un niveau de chiffrement de bout en bout à toutes les données qui sont envoyées et reçues par leur intermédiaire. Cela signifie que tout ce qui est transmis ou reçu par votre réseau, des e-mails envoyés aux enregistrements de votre webcam, sera caché des regards indiscrets et accessible uniquement par vous-même et les destinataires.

androidpit vpn
Installer un VPN à la source est déjà un excellent moyen de se protéger. © Shutterstock.com

Pour les appareils dont le fabricant ne vous donne pas la possibilité de changer le mot de passe ou d'ajouter des mesures de sécurité supplémentaires, protéger l'ensemble de la connexion Internet de votre domicile contre le routeur est incroyablement simple mais aussi extrêmement efficace.

Changez votre mot de passe autant que possible

Un problème courant avec les appareils Smart Home intelligents est que les utilisateurs ne peuvent pas modifier les détails d'accès par défaut, bien que dans certains cas, cela soit absolument nécessaire. En bref, lorsque vous configurez un nouvel appareil,vous pouvez modifier le nom d'utilisateur et le mot de passe pour accéder au panneau de configuration de votre appareil.

Si vous disposez d'un appareil qui utilise les mêmes informations d'accès que tout autre produit de la même marque et du même modèle, il est donc beaucoup plus facile pour les pirates de trouver le manuel en ligne et d'avoir accès à cet appareil. Utilisez un mot de passe complexe et facile à retenir. Nous recommandons l'utilisation de lettres majuscules et minuscules, de lettres et de symboles.

hacker privacy password crack access security infringe spy 02
Le choix d'un mot de passe complexe diminue la plupart des chances d'être attaqué. © Minerva Studio / Shutterstock

Nous savons qu'il peut être difficile de se rappeler de nombreux mots de passe de ce type, c'est pourquoi nous recommandons également l'utilisation de gestionnaires de mots de passe.

Désactivez toutes les fonctions que vous n'utilisez pas

Le dernier conseil que nous vous donnons est de vous assurer de désactiver les fonctions et  autorisations qui ne sont pas absolument nécessaires. Un exemple clé pourrait être l'accès à distance : si vous n'avez pas besoin d'accéder à un appareil particulier lorsque vous êtes en déplacement, désactivez cette fonction.

Sachez qu'il n'existe aucune législation ou norme qui pourrait obliger les fabricants à informer leurs utilisateurs sur la sécurité de leurs appareils domestiques intelligents, mais il est à espérer que la situation changera à l'avenir afin d'offrir aux utilisateurs un niveau plus élevé de sécurité à domicile.

smart home 04
Désactivez toutes les fonctions que vous n'utilisez pas sur vos appareils. © NicoElNino/Shutterstock

Pour l'instant, c'est donc à vous de vous assurer que votre dernier achat est correctement certifié comme "protégé".

Avez-vous déjà été victime d'un piratage informatique dans votre maison intelligente ?

Articles recommandés

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • ... diminue la plupart des chances d'être attaqué. C'est vrai que c'est une véritable chance, mais malheureusement, ca n'arrive qu'aux autres. Je n'ai jamais de chance.


  • Beaucoup de gens ne se rendent pas compte du danger que représentent ces objets connectés: Télévision, frigos, fours, machines à laver, machines à café, robots cuiseurs, jouets et je passe sur les saloperies de type Google Home, Amazon Echo et autres mouchards du même genre...Tout devient le vecteur de transmission de données personnelles absolument pas sécurisées; qu'on se souvienne du robot cuiseur de Lidl qui embarquait un micro connecté, des ordis pour enfants VTech qui enregistraient leur voix sur des serveurs distants..etc etc
    Pire, tout cela constitue du pain béni pour les cybercriminels qui peuvent bloquer le fonctionnement de ces appareils à coups de ramsonware et extorquer des sommes colossales à des pigeons qui, non contents de communiquer l'intégralité de leurs habitudes quotidiennes sur d'obscurs serveurs faciles à pirater, vont en plus de faire plumer par un hacker pour que leur appareil se remette à fonctionner.
    Et on appelle ça le progrès ?
    Plus t'es con, plus ta maison est intelligente !


  • Le mieux serait peut-être de se passer au maximum de ces objets connectés, qui seront toujours vulnérables et qui d'empressement de vous espionner. Il faut au moins se poser la question de leur avantage réel pour le consommateur, pas toujours évident.


  • Bonjour,
    Est ce que le filtrage des adresses Mac ne permet pas une meilleure sécurité ?

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
[Error]