Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

4 min de lecture 5 Commentaires

Stoppez les applications qui ont accès à vos données sur Facebook

Facebook est actuellement au cœur d’un scandale. Il a été révélé que la firme Cambridge Analytica a collecté les informations personnelles de plus de 50 millions d’utilisateurs sans leur permission. A la lumière de ces informations, il vaut mieux se demander si nous pouvons faire quelque chose pour empêcher ce genre de collecte de données. C’est possible, et nous vous expliquons ici la méthode à suivre.

Sommaire

Qui a accès à vos données ?

L’un des aspects les plus déconcertants de ce scandale, c’est que la compagnie Cambridge Analytica n’a pas au accès aux données à la suite d’un hack ou dune faille du système. Tout a été réalisé au travers d’une application Facebook tout à fait classique, qui collecte les données de ses utilisateurs et de tous leurs amis.

Lorsque vous téléchargez une application ou vous connectez à un site web via Facebook, vous autorisez les compagnies concernées à accéder à certaines informations de votre profil Facebook. Ces données peuvent être, par exemple, votre adresse mail, numéro de téléphone, historique scolaire/professionnel, localisation actuelle… tout dépend des informations partagées par l’utilisateur. Il faut garder à l’esprit un aspect important : si vous partagez des informations avec vos amis, alors les applications utilisées par vos amis peuvent également les voir.

Désormais, certaines données sensibles comme votre nom, votre numéro de téléphone et votre employeur sont cryptées par Facebook pour protéger votre vie privée. Mais cela n’empêche pas la compagnie de vendre vos données en gros à des publicitaires et à d’autres compagnies, qui utiliseront les données pour tracker les individus concernés.

Etant donné que Facebook profite du partage de données par les utilisateurs, il n’est pas conseillé de laisser ces compagnies prendre en charge la sécurité de nos informations personnelles. Il est judicieux de regarder plus en détail le menu des paramètres de temps en temps afin de faire le ménage. Voici comment contrôler l’utilisation de vos données par les applications Facebook.

Comment trouver et contrôler les applications qui traquent vos données sur Facebook

Il existe deux moyens d’accéder à votre compte Facebook, dont les méthodes différent assez peu. Nous vous montrons le processus en deux temps ci-dessous :

Comment trouver et stopper les applications Facebook qui trackent vos données à partir votre ordinateur/navigateur web

  1. Premièrement, cliquez sur l’icône « flèche » en haut à droite de votre fenêtre Facebook.
  2. Sélectionnez « Paramètres » dans le menu déroulant.
  3. Une fois dans les paramètres, cliquez sur « Applications »
  4. Dans la fenêtre « connecté avec Facebook », vous pouvez voir les applications qui trackent vos données.
  5. Cliquez sur « afficher tout » pour voir la liste complète (j’en avais 47 !)
  6. Cliquez sur les paramètres d’une application pour voir vos options. Vous pouvez éditer les permissions de l’application, ou simplement la supprimer.
  7. Si vous descendez en bas de la page des paramètres d’applications, vous verrez d’autres options. Vous pouvez paramétrer Facebook pour jouer aux jeux de façon anonyme, par exemple.
  8. C’est important : sélectionnez « Applications que d’autres utilisent » pour limiter les informations que les applications de vos amis peuvent obtenir sur vous.
facebookdesktop
Il est possible que vous ne reconnaissiez même pas les applications qui tracquent vos données personnelles. © AndroidPIT

Si vous utilisez l’application mobile Facebook :

  1.  Ouvrez l’application et cliquez sur le symbole avec les trois barres en haut à droite.
  2. Descendez pour trouver les « Paramètres du compte », ouvrez-les.
  3. Sélectionner « Applications »
  4. Rendez-vous sur « connecté avec Facebook » pour voir la liste des applications.
  5. Sélectionnez chaque application individuellement pour éditer les paramètres. L’option « Supprimer Application » est juste en bas.
  6. Sélectionnez « Applications que d’autres utilisent » pour contrôler les informations auxquelles les applications de vos contacts ont accès.
  7. Cliquez sur « Plateforme » pour contrôler les notifications et les paramètres de connexion aux jeux avec Facebook.
facebook
Voici comment comment accéder à ces applications sur mobile. © AndroidPIT

Et maintenant ?

Si vous utilisez beaucoup Facebook, ou depuis longtemps, vous pourriez être surpris en voyant la liste des applications qui peut tracker vos données. J’ai un compte facebook depuis plus d’une décennie, et j’ai eu la surprise de voir que certains jeux que j’avais téléchargé à une époque plus insouciante avaient toujours accès à mes données.

En allant plus loin, nous devrions nous méfier de toutes les applications, jeux ou quizz partagés par nos amis. Certes, cela semble amusant de découvrir quel personnage de série nous sommes, à quoi nous ressemblerions dans vingt ans, etc. Mais le jeu n’en vaut peut-être pas la chandelle, à moins de paramétrer en détails les données que vous partagez via les applications.

Avez-vous utilisé cette méthode pour limiter l’accès à vos données ? Avez-vous été surpris par ce que vous avez trouvé ?

82 partages

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • phiphi bidon depuis 3 semaines Lien du commentaire

    salut , merci pour cette astuce ,j avais 62 appli donc certaines datais de plusieurs années ,j ai tout supprimé


  • Nicolas depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Personne pour me donner des sources ?


  • Nicolas depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Je ne sais pas où vous avez trouvé vos informations et j'aimerai connaître vos sources.

    En effet, je travaille pour un site de vente en ligne qui permet de créer un compte en se connectant via Facebook, Google, LinkedIn, etc... et nous collectons effectivement des informations pour pouvoir le faire.
    Par contre nous n'avons pas un accès libre aux informations. Une fois le compte créé par cette méthode, l'autorisation accordée par le client ne nous permet que d'identifier ce dernier afin de le connecter en un clic.

    Si le client ne se connecte pas chez nous, nous ne récupérons pas d'infos.

    Je suis assez étonné de vos affirmations. Elles me semblent paranoïaques... (Mais n'étant pas spécialiste, je peux me tromper)


    • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

      Elles te semblent paranoïaques bien naturellement car naturellement non expliquées ainsi auprès des différents partenaires manipulant ces données.

      En effet, depuis le début de l'utilisation de services ou d'applis liés à ces données, elles n'ont jamais été présentées comme susceptible de pouvoir être utilisées autrement que pour ce qu'elles ont été conçues.
      Il n'était donc pas pertinent de laisser entendre (à qui que ce soit, aux concurrents et aux régulateurs gouvernementaux d'abord) que ces données puissent être utilisées pour en extraire autre chose. La nature ayant horreur du vide, quelqu'un a découvert quelle mines d'infos impressionnantes elles pouvaient receler pour des services commerciaux particulièrement intéressés et efficaces.

      Facebook ou Mark Zukerberg n'a d'ailleurs pas dénoncé (après un très long temps d'hésitation) l'impossibilité de la chose pour essayer de se dédouaner, il a seulement déclaré avoir cru sur parole les promesses de Cambridge Analytica sans chercher à les vérifier, laissant entendre plus une maladresse ou une légèreté qu'une malignité.

      Les affirmations d'AP ne sont que celles que l'ont retrouvent dans les sources d'infos un tant soit peu sincères. Richard Virenque, lui aussi, voulait croire et faire croire qu'on lui avait menti mais il n'a convaincu personne.

      Enfin, si les GAFAM sont les 5 plus grandes capitalisations mondiales malgré leur très jeune âge, j'ai peine à croire que ce soit le fait du hasard ou d'une maladresse du à de la légèreté dans leur gestion des affaires courantes...

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations