Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Comment Byton, le rival chinois de Tesla, a impressionné au CES

Comment Byton, le rival chinois de Tesla, a impressionné au CES

Les temps changent au fil des années au CES. C'est Byton, le jeune constructeur automobile chinois, qui a été parmi les premiers à ouvrir le bal des conférences de presse du CES 2019. L'occasion de découvrir l'habitacle intérieur de son SUV M-Byte dont les ventes devraient débuter à la fin de l'année en Chine et d'afficher ses ambitions. Et une chose est sûre. Le rival de Tesla impressionne de plus en plus !

Byton aime le Consumer Electronic Show, et ce dernier le lui rend bien lorsqu'on voit le succès rencontré à sa conférence de presse. Le jeune fabricant chinois a dévoilé la version presque finale du tableau de bord de son habitacle intérieur de ses prochains véhicules, dont son futur SUV M-Byte. Une présentation qui a crée quelques effets waouh.

byton m byte ces 2019
La M-Byte affiche un look futuriste assez sexy. © AndroidPIT

Un habitacle futuriste avec un écran de 48 pouces à l'intérieur

On connaissait déjà les lignes modernes et élégantes du M-Byte. On connaissait déjà les sièges avant rotatifs pouvant se déplacer de 12 degrés vers l'intérieur lorsque le véhicule est à l'arrêt pour faciliter la communication entre les passagers. On connait désormais l'habitacle presque définitif de la M-Byte. Byton a ainsi décidé cette année de revoir encore l'intérieur de son véhicule. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, le constructeur a non pas enlevé mais bien ajouté un nouvel écran. Au total, ce sont 5 écrans qui sont présents dans l'habitacle, tous présentant une diagonale d'au minimum 7 pouces.

Et c'est bien entendu l'écran géant central à l'avant de 48 pouces qui a retenu le plus l'attention. Celui-ci s'étend tout du long du pare-brise créant une impression de modernité totale et faisant passer l'intérieur des Tesla pour quelque chose d'obsolète. Byton a ajouté un autre écran tactile de 8 pouces au centre de la console et a conservé deux écrans à l'arrière pour les passagers. Le constructeur a toutefois revu la taille de l'écran qui se positionne au milieu du volant, passant de 8 à 7 pouces, tout en ajoutant des boutons physiques.

Tout ces écrans n'ont pas fait oublier la sécurité pour autant. Byton a notamment équipé son véhicule d'un système de surveillance du conducteur pour éviter toute distraction. Reste à savoir comment ce dernier fonctionnera et dans quelle mesure il interviendra. 

byton interior ces 2019
L'écran sur le pare-brise est tout simplement immense ! © AndroidPIT

Une interface utilisateur moderne et pratique

Comme me l'a expliqué après la conférence de presse Benoit Jacob, le Vice-Président Design de la marque, passé notamment chez Renault, Volkswagen ou encore BMW, "le but n'est pas de réinventer ou de créer une nouvelle interface utilisateur mais d'améliorer ce que l'on connait et de reprendre par exemple des éléments qui ont fait leurs preuves." C'est pourquoi Byton a notamment ajouté des boutons durs autour de l'écran du volant et laissé les commandes traditionnelles de clignotants ou d'essais glaces sur les côtés. 

Benoit Jacob rappelle qu' "Il faut créer une interface qui soit capable de gérer différentes cultures, différentes préférences, différents niveaux d'éducation aussi. On cherche donc à faire un produit qui n'est pas polarisant mais plutôt universel."

C'est peut-être la première fois qu'une voiture n'est pas dessinée pour les 7 prochaines années dès la conception

Une interface qui sera mise à jour progressivement en fonction des utilisations des clients et qui pourra bénéficier de nouveautés. "La nouvelle norme c'est l'adaptation. Ce qui est vraiment nouveau, c'est que c'est peut-être la première fois qu'une voiture n'est pas dessinée pour les 7 prochaines années dès la conception. Il y a peut-être des cas d'utitisation où on ne sait pas du tout. Il y a certaines situations probablement que nous sommes loin d'imaginer aujourd'hui".

Enfin, comme toute interface moderne, la M-Byte est compatible avec Alexa, l'assistant vocal d'Amazon. La voiture est aussi capable de reconnaître les voix de différents utilisateurs ou encore de reconnaître le visage du conducteur pour démarrer.

Une entreprise en plein essor

Crée en 2016, la stat-up de l'automobile se développe à vitesse grand V. La société, qui a vu ses effectifs tripler en un an, compte désormais 1500 employés. Une stratégie nécessaire compte tenu du calendrier serré du fabricant automobile. Les premières commercialisations approchent rapidement, tout du moins en Chine.

La production et les ventes devraient démarrer d'ici la fin de l'année 2019. Les Etats-Unis suivront puis ce sera au tour de l'Europe. "Environ 18 mois après" explique Jacob. Deux modèles complètement électriques de la M-Byte seront disponibles au lancement. Le modèle d'entrée offrira 400 kilomètres d'autonomie et sera proposé à partir de 45 000 dollars (environ 40 000 euros) tandis que le second offrira jusqu'à 515 kilomètres avec une seule charge. En 2021, la K-Byte, une berline classique, devrait suivre avant un troisième modèle en 2023 (un SUV à places). 

byton calendar 2019
3 véhicules en 4 ans pour Byton. © AndroidPIT

Connaissiez-vous Byton ? Aimeriez-vous voir le fabricant chinois arriver dans nos contrées ?

Articles recommandés

14 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Reno depuis 8 mois Lien du commentaire

    Je me demande bien comment le système de surveillance va pouvoir identifier si le conducteur est distrait ou pas avec cet immense écran et la multitude d'écrans dans ce véhicule.


  • Quand on voit le prix demandé pour changer l'écran minable d'un iPhone 6, 7 ou 8, je n'ose imaginer ce que pourrait coûter le remplacement de l'écran de 48" de cette voiture...


  • Une interdiction prochaine de ventes aux USA et Tesla est tranquille


  • Je suis le seul à penser que ce genre d'engin coutera un rein en maintenance et réparation ?

    ça fait cher le pixel mort sur l'écran, et bon courage pour le DIY...


    • Justement non, c'est l'inverse, les véhicules électriques coûtent beaucoup moins cher à entretenir et réparer. Il y a justement beaucoup moins de pièces mécaniques, notamment des pièces coûteuses sur les véhicules thermiques.


      • Avec toute la charge électronique de ces véhicules, j'aurais tendance à penser le contraire. Mais si c'est effectivement le cas, tant mieux pour nous.


      • @ Yami Magister

        Si effectivement, la partie propulsion d'une voiture électrique est moins onéreuse à construire qu'un véhicule à moteur thermique, la débauche d'électronique montrée ici me pose question quant à la maintenance sur le long terme.

        Il suffit de constater les problèmes que l'on découvre à terme avec nos modèles actuels qui ne sont pour l'instant que faiblement équipés en capteurs de ce type pour avoir des doutes.


  • La Chine va devenir la première puissance mondiale dans quelques années, Trump aura beau interdire Huawei, ça ne changera rien


    • Elle l'est déjà économiquement, mais attention à l'Inde qui pourrait la passer en terme de population (ce devrait être le cas en 2030) et l'Afrique dont on prévoit une explosion démographique, et qui possède beaucoup de richesses en sous-sol (exploitées actuellement par les européens, les américains et les chinois)


  • phil depuis 8 mois Lien du commentaire

    Comment distraire encore mieux le conducteur... l'outrance de multimédia nuis gravement à la sécurité à partir du moment ou nos yeux quittent la route et les rétroviseurs...


    • Complètement d'accord.
      Présenté comme le concurrent le plus important de Tesla, c'est encore plus inquiétant.
      Cela démontre que seulement les apparences motivent ces constructeurs dont tous les médias nous rebattent les oreilles pour leurs sérieux.

      En quoi un écran de 48 pouces puisse être un gage de sécurité donc de sérieux (présenté comme un élément de "modernité" selon l'article sauf si cette modernité doit d'abord capter l'attention de l'acheteur potentiel) pour un véhicule de série ?

      Il faut que les masques de faux-semblant tombent au plus vite 😫

      (je ne suis pas intervenu plutôt vu la "qualité" de la traduction...)


      • Euh, il me semble qu'il y a déjà eu des démonstrations d'interfaces qui sur le même écran, font que le conducteur ne voit que les informations utiles à la conduite (encore heureux), tandis que les passagers, eux, peuvent profiter de divertissements...
        A voir comment est conçue la leur, attendons donc de voir...


      • Tu imagines un conducteur qui pourrait ne pas être distrait par les occupations ludiques ou autres de son passager de droite occupé avec sa portion d'écran alors qu'il est censé être concentré sur sa propre conduite...

        Au vu de la photo de l'article, le doute ne peut guère subsister, pour ainsi dire c'est tout vu.

        Si encore ce véhicule était un prototype de démonstration, on pourrait imaginer une volonté "d'épater la galerie". Ici, cela est désigné comme une amélioration d'un essai précédent destiné à une production prochaine, tout à fait l'opposé !

        C'est du pousse-au-crime tout simplement ou de l'esbroufe.


      • post double

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition