Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

2 min de lecture 1 partage 18 Commentaires

Cette application veut vous faire rencontrer l'âme soeur grâce à vos dégoûts communs

Trouver l'amour à partir de son téléphone n'est plus tellement une nouveauté. Les applications de rencontre se sont en effet multipliés ces dernières années et leur succès n'est plus à prouver. Tinder, par exemple, s'est placé en 4ème position des applis les plus rentables en 2016 grâce à son nombre d'utilisateurs et ses achats in-app. En ce début d'année 2017, une autre appli tente de s'imposer sur le marché avec un concept un peu particulier : rencontrer des gens qui détestent les mêmes choses que vous.

Avoir en commun ce que l’on déteste pour bâtir une relation, tel est le credo de départ du fondateur Brendan Alper  (un ancien employé de la banque Goldman Sachs) de l'appli baptisée simplement "Hater" (to hate signifie détester en anglais). Ce n'est pas forcément une si mauvaise idée. La haine est en effet parfois beaucoup plus forte que l'amour,

Comment ça marche ?

L'appli est très simple d'utilisation. Après avoir renseigné vos éléments de base de votre profil (photo, âge, orientation sexuelle...), les utilisateurs sont invités à faire part de ce qu’il ne supporte pas. Pour ce faire, l'appli lui fait des suggestions sur des sujets courants : pourboire, selfies, Donald Trump, aliments sans gluten, personnes qui marchent lentement... Plus de 3.000 sujets à détester sont proposés !

L'utilisateur doit ensuite déplacer son doigt pour indiquer sa réponse : vers le bas pour détester (hate), vers le haut pour aimer (love), à gauche pour ne pas aimer (dislike) et enfin à droite pour apprécier (like). Une fois le profil de l'utilisateur connu, l'application vous propose de vous mettre en relation avec d’autres personnes partageant les mêmes dégoûts qui sont à proximité.

androidpit app haters ios Hater, l'application de rencontres qui vous unit selon ce que vous détestez. © AndroidPIT

Une version Android qui n'arrivera qu'au printemps

Testée aux Etats-Unis à New York depuis le mois de décembre, l'appli aurait conquis les utilisateurs. Les trois sujets de détestation préférées des utilisateurs sont l’élection présidentielle de l’année passée, ne pas respecter les conventions quand on marche dans la rue et nettoyer les cheveux coincés dans le lavabo. A l'inverse, les sujets les plus appréciés sont ma maman, l’océan et le guacamole. 

Alors, si vous êtes pressé de tester l'application, sachez toutefois que pour le moment Hater n'est disponible que sur iOS. Il faudra s'armer de patience pour la version Android car celle-ci n'est prévue que pour le printemps prochain.

Le concept vous plait-il ?

1 partage

18 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations