Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Carnet de confinement des journalistes tech d'AndroidPit

Carnet de confinement des journalistes tech d'AndroidPit

Je ne vais pas tourner autour du pot. Alors que l'industrie technologique est presque au point mort et que notre équipe de rédaction travaille indéfiniment depuis chez elle, nous devons faire preuve de créativité. Nous apprécions vraiment notre communauté et nous voulions vraiment lui dévoiler un peu nos coulisses. Cette semaine, nos rédacteurs vont partager leurs secrets sur ce qui est devenu "normal" dans notre vie de rédacteurs web pour sur AndroidPIT.

"The show muss go on" comme le chantait si bien Queen. Mais cela ne veut pas dire que c'est facile. Voici comment nous faisons face à la fois au temps de travail et à l'absence de temps de travail.

David McCourt

J'ai déjà travaillé chez moi, en tant que rédacteur à plein temps pour un magazine en Angleterre, mais c'était il y a sept ans déjà. À l'époque, j'étais un "ranger" solitaire. Mon travail consistait à publier huit articles par jour et la seule communication dont j'avais vraiment besoin se faisait par téléphone avec les agences, les attachés de presse ainsi que les personnes dont j'avais besoin pour les citations. Les choses sont très différentes aujourd'hui.

Chez NextPit, je suis responsable de la gestion des équipes de rédaction de nos sites web en anglais, allemand et français. En plus d'écrire pour AndroidPIT.com, je travaille avec les équipes de chaque pays pour aider à la traduction de notre contenu d'une langue à l'autre et m'assurer que nous travaillons bien tous ensemble. Cela nécessite de la communication, beaucoup de communication.

Google Hangouts a été pour nous un peu comme notre sauveur. Nous nous réunissons trois fois par jour, deux fois seulement avec les rédacteurs en chef et une fois avec tous les services, afin de rester en contact. Nous sommes également en contact avec Slack toute la journée comme lorsque nous sommes au bureau. Il m'arrive aussi de parler à Fabi au téléphone. Nous savons tous les deux que nous pouvons nous appeler à tout moment de la journée. C'est toujours un grand défi de garder une vue d'ensemble de notre production quotidienne de contenu. Les problèmes qui peuvent être résolus en deux minutes en personne en prennent souvent dix lorsque vous ne pouvez pas être dans la même pièce. Heureusement, notre équipe de rédaction est composée de personnes intelligentes et autonomes qui n'ont pas besoin de beaucoup de "gestion". Je compte sur eux beaucoup plus qu'ils ne comptent sur moi. Sans ces gars et ces filles extraordinaires, mon travail serait impossible.

Ce qui me manque le plus, c'est la camaraderie au bureau. Regarder Shu éclater de rire depuis l'autre côté du bureau par exemple. Surtout recevoir le lien par Slack vers la dernière chose ridicule qu'il vient de voir en ligne.

    AndroidPIT VanMoof S2 David 3

Surfer sur le Vanmoof S2 : le plein air me manque dans le cadre de mon travail. / © AndroidPIT

En dehors des heures de travail, je passe mon temps libre à courir, lire ou jouer de la guitare. Quand j'ai besoin de m'évader, je joue à Pro Evolution Soccer (maintenant appelé eFootball PES, mais je suis de la vieille école) sur PlayStation 4. Ce jeu est une sorte de méditation pour moi. Je joue exclusivement seul saison après saison de Master League. Je suis actuellement en train de former un Zlatan Ibrahimović de 16 ans à l'Inter Milan. Ce faisant, j'écoute souvent des podcasts et j'ai changé la langue des commentaires pour l'allemand afin d'essayer de reprendre la terminologie du football.

J'essaie de sortir courir cinq fois par semaine. Un de mes auteurs préférés, Haruki Murakami, court au moins 36 miles par semaine et ce depuis une quarantaine d'années. J'ai converti ce one-to-one en kilomètres (puisque je vis en Allemagne et pas du tout parce que c'est une distance beaucoup plus courte...) et c'est mon objectif hebdomadaire. J'ai tendance à me laisser 15-20 km pour le week-end où j'ai plus de temps pour couvrir de plus longues distances. J'utilise l'Amazfit GTS de Huami, et l'application additionne automatiquement toutes les courses individuelles en un total hebdomadaire. Il s'agit d'un ancien échantillon de révision que je n'ai jamais cessé d'utiliser. C'est un excellent produit.

Daniel Iglesias

J'ai pour habitude de travailler de manière autonome. J'ai travaillé durant une dizaine d'années comme chercheur et consultant, donc je suis habitué à gérer mon temps de travail. Sauf que là, j'ai ma famille avec moi dans mon appartement et cela demande une logistique toute particulière. En vérité, c'est mon fils de 2 ans qui se lève à 6 heures du matin (absolument incompréhensible vu que d'habitude il ne veut pas sortir du lit pour aller à la crèche...genre adolescence avant l'âge...) qui nous impose des horaires et qui est devenu en quelque sorte le véritable patron de notre "PME" familiale.

J'ai la chance de travailler comme rédacteur web chez AndroidPit. Un boulot passionnant car on apprend énormément et on s'enrichit jour après jour au contact de collègues passionnés par l'univers tech. Je suis conscient que nous sommes des privilégiés au regard de la situation économique actuelle et des difficultés que rencontrent ou vont rencontrer de nombreuses familles dans le monde. Chez AndroidPit, on a la chance d'écrire sur ce qui nous passionne et c'est notre moteur au quotidien. 

90777821 230926504764588 4666846893295271936 n 1
Les Gardiens du temple / © AndroidPit

J'avais quelques doutes sur notre capacité à faire fructifier à distance des mois de collaboration au sein de notre équipe de rédaction. On utilise beaucoup Slack bien sûr, mais rien ne remplacera jamais regarder un collègue dans les yeux et le féliciter pour la qualité de son article. Mais surtout, on apprend et on s'améliore dans l'écriture journalistique que lorsque l'on peut discuter ensemble assis autour d'une table.  La parole y est plus libre et sincère car rien ne remplacera jamais regarder quelqu'un en face. Mais finalement, nous arrivons très bien à tenir nos trois réunions hebdomadaires. Je me suis même surpris à vraiment les apprécier de plus en plus, sorte de contact avec le monde "d'avant".

Maintenant, tout cela demande une organisation et des sacrifices. Ma femme et moi faisons du télétravail. Notre chambre est devenue la "salle de conférence" pour les Skype et nous avons dû gérer des réunions pendant que notre fils jouait par exemple avec une gros camion qu'il s'amusait à jeter contre les murs. Au début, on était très inquiets, à juste titre, à cause des voisins mais il a commencé lui-aussi à comprendre la situation. Au jour d'aujourd'hui, nous faisons tous des sessions de Skype: moi avec mes collègues d'AndroidPit, ma femme avec ses collègues de la banque où elle travaille et mon fils avec ses éducatrices de la crèche...  

Comment gérer un enfant de deux ans confiné à la maison serait un thème parfait pour un article. J'ai découvert des applications, des jeux et pleins de choses géniales pour l'occuper. Puis, je sors avec la poussette une fois par jour autour de 19h00 afin d'éviter les gens dans la rue. On se réveille très tôt donc on réserve nos soirées pour trois choses sans lesquelles il serait impossible de tenir : 1. Danser et faire du sport 2. Regarder des films et des séries 3. Essayer de faire pousser des plantes ou des légumes sur le balcon. Finalement, cela fait déjà une semaine que l'on est à la maison. Je ne sens pas que notre productivité ait diminuée. Par contre j'ai appris que je pouvais être dans la même journée rédacteur web, ingénieur des ponts et chaussées, pilote d'avion, Jedi, assistant financier, etc. Bon courage à tous et restez chez vous !

Antoine Engels

Lorsque je me suis expatrié depuis Paris il y a deux semaines pour rejoindre AndroidPit à Berlin, je n'imaginais pas faire mes débuts dans la rédaction... coincé dans ma chambre de 20 m2. En tout et pour tout, j'aurai passé une semaine et demi dans mes nouveaux locaux, et l'ambiance me manque déjà. Je n'ai jamais bossé en télétravail auparavant, et j'ai toujours évolué dans de grands bureaux en open space. 

Les premiers jours, le calme de ma chambre était assez agréable. Fini les tapotements frénétiques de mes voisins de bureau sur leur clavier d'ordinateur. Exit aussi les trois quarts d'heure de transport à faire matin et soir pour rejoindre et quitter le bureau, de quoi récupérer un peu de sommeil, une denrée si rare dans le métier. Je peux scribouiller mes papiers tranquillement vautré sur mon lit, ne devant me lever et faire bonne figure que pendant les trois appels vidéo quotidiens avec mon manager David et le reste de la rédaction. 

Mais après une semaine sans presque aucun contact, hormis un bonjour de ma courageuse caissière qui travaille en première ligne et quelques échanges avec l'un de mes trois colocs, les journées s'éternisent de plus en plus. Le problème du télétravail, c'est qu'il n'y a plus de frontière entre le travail et le temps libre. Vous ne quittez jamais vraiment votre bureau, et vous y dormez tous les soirs. 

ETPYTUBXgAIHiDc
Rate my setup: mon poste de travail pendant le confinement / © Antoine Engels

 

Mais j'oublie vite mes jérémiades en me dis que j'ai pas mal de chance finalement, de pouvoir continuer à bosser, de toucher mon plein salaire et non le chômage partiel, de pouvoir travailler chez moi tandis que d'autres doivent sortir chaque jour pour faire tourner la machine. 

Alors on se fait des skypéros, des coronanniversaires sur Whatsapp pour fêter la fin de la première semaine de confinement en picolant par écrans interposés. Mais la gueule de bois du lendemain de soirée a vite fait de nous rappeler qu'on est partis pour rester confinés un bon moment. Je regrette alors amèrement d'avoir vendu ma PS4 Pro pour financer mon billet d'avion de Paris-Orly à Berlin-Tegel. 

Pour passer le temps, je joue exclusivement à Call of Duty Mobile sur mon fidèle OnePlus 7T. J'ai même rejoint un clan et créé un serveur Discord dédié pour jouer avec mes potes en ligne. Je n'aurais jamais cru pouvoir m'investir autant dans un jeu mobile. Peut-être que je me laisserai tenter par le cloud gaming/computing comme le propose Shadow, par exemple, une fois que Call of Duty Mobile m'aura lassé. 

Pour le reste, j'essaie de ne pas me mettre la pression ni de me forcer à l'introspection. Je reste assez cynique et ne vois pas cette période comme une opportunité pour changer. Ce n'est pas un signe cosmique de l'univers ou de mère nature qui nous met au coin pour qu'on réfléchisse à nos bêtises. Oui on pollue et la réduction de l'activité humaine à des effets positifs en ce moment. Oui il ya une réflexion profonde à faire sur le télétravail et notre approche de l'emploi. Oui je pourrais lire un peu plus, tenter le Yoga ou apprendre à jouer d'un instrument au lieu de végéter devant Netflix. 

Mais je ne crois pas au karma. Ce confinement n'est pas une punition. Ce n'est pas non plus la fin du monde. C'est une pause. Une pause qui pourrait durer plus longtemps qu'on ne le pense. Et en attendant un retour à la normale, je retiens que jamais la tech n'a pu autant montrer son importance pour communiquer, s'éduquer et se divertir. Quitte à rester coincé chez moi, je préfère autant pouvoir écrire sur ce monde qui me passionne. D'autant que vous n'avez pas vraiment d'autre choix que de me lire entre deux sessions de binge-watching et d'Animal Crossing. C'est fini les bains de soleil aux Buttes-Chaumont! Restez chez vous mais passez nous voir sur Androidpit.fr. 

Derniers Articles

Articles recommandés

21 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Berlin-Tegel... Souvenirs souvenirs... J'étais stationné durant 1 an au Quartier Napoléon, juste à côté de l'aéroport, durant toute l'année 1988, 1 an avant la chute du Mur. Super souvenirs de Berlin, j'adorais Wannsee et tout le sud de Berlin, et bien sûr le quartier du Kurfürstendamm. Mais Berlin s'est transformé depuis de façon spectaculaire. Je repense à cet Est-Allemand avec lequel j'avais discuté sur l'Alexanderplatz et qui m'avait expliqué que cela faisait 16 ans qu'il attendait sa voiture...dont il ne pouvait pas connaître la couleur à l'avance, mais qui serait forcément une Trabant bleu ciel à toit blanc, vert clair à toit blanc, ou rose à toit blanc, tout sauf noire, couleur réservée aux voitures de l'Etat. Je repense à tous ces magasins que j'avais visités autour de l'Alexanderplatz, dans lesquels je croyais naïvement pouvoir comparer les prix (je cherchais à acheter un reflex Zenit 12 XP, que j'ai d'ailleurs acheté), avant de comprendre que tous les prix étaient identiques partout et fixés par l'Etat. 😁 Je repense à ce super restaurant de grande classe près de l'Alexanderplatz, dans lequel nos officiers nous ont emmenés dîner et dans lequel un trouffion à 450 Francs/mois (68€) pouvait manger sans aucun problème, tant les prix étaient dérisoires. Une autre époque.


  • C'est un article qui aurait pu ou du être écrit depuis bien longtemps et sans la justification de la crise sanitaire qui nous préoccupe tous.

    Comprendre comment (dans le détail) vivent les rédacteurs et l'entreprise Nexpit éviteraient souvent BEAUCOUP de malentendus dans les commentaires.
    Quand on est comme ceux-ci "de l'autre côté de la barrière" cela peut paraître évident mais probablement beaucoup moins de l'autre...

    Donc, je suis assez satisfait de cet article bien que j'aimerais en savoir encore plus... bon cela est du aussi à mon insatiable curiosité 😉


  • Article sympa en effet. Mais pour avoir étudié le sujet depuis quelques années, grosse erreur de croire que le karma n'existe pas, Antoine... 😏 (je ne parle pas de la crise actuelle). En vieillissant, en analysant son vécu, en ayant la lucidité et l'objectivité nécessaires, on peut le comprendre seul, sans élaborer de grande théories sur l'univers. C'est notamment pour cela qu'il ne sert à rien de vouloir se venger de quelqu'un qui vous a fait du mal, la vie s'en chargera très bien à votre place, que cela se produise dans cette vie ou dans la suivante. Personne ne peut y échapper. Et je ne parle pas ici de religion.


    • Tu ne parles pas de religion mais tu postules qu'on a plusieurs vies et que la vie se charge de nous venger de ceux qui nous ont fait du mal, ce qui suppose que la vie est animée par une force autre que le hasard et l'entropie. Tu as bien sûr le droit d'avoir de telles croyances et de les partager mais il est plutôt malvenu de dire que tu ne parles pas de religion....


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        Moi je suis pour la vengeance sur plusieurs vies, si mon avis t'intéresse 😀


      • @Pardayec

        Je ne parle pas de religion, le sujet dépasse de loin toutes les religions, même si certaines d'entre elles reprennent en effet certains concepts liés à ce dont je parle, et c'est tout sauf du hasard. Si tu résumes ce que je dis à de la religion, c'est par méconnaissance du sujet, ce dont je ne te blâme pas. Ne pas confondre religion et spiritualité. Intéresse-toi au sujet de la vie après la mort, tu verras que le sujet est plus que sérieux et documenté. YouTube contient de nombreux documentaires sur le sujet, c'est fascinant. De nombreux médecins chevronnés de toutes les disciplines témoignent de choses inimaginables qu'ils ont vécues eux-mêmes, ou certains de leurs patients. Et de très nombreuses personnes à travers le monde, toutes races et religions confondues, témoignent depuis longtemps, et de plus en plus grâce à Internet, de ce qu'elles ont vécu en mourrant "provisoirement". Toutes décrivent les mêmes choses incroyables pour celui qui n'a jamais étudié le sujet. Après, personne ne force personne à croire ces gens qui n'ont rien à vendre et tout à perdre en terme de crédibilité aux yeux de la société. Moi j'y crois, j'ai trop étudié le sujet pour avoir encore le moindre doute.

        Quant à tout ramener au "hasard", c'est confortable et cela déculpabilise.

        Pour ceux que le sujet intéresse, et étant donné le temps dont beaucoup disposent durant cette période de confinement, voici les deux meilleures vidéos pour aborder le sujet :

        youtu.be/HpsJ4o5C4Hg

        youtu.be/sb2s7dbvChA

        Ensuite vous pourrez écouter les très nombreux témoignages de personnes mortes "provisoirement" dont YouTube regorge, ils sont souvent fascinants.


      • @ Pardayec

        Tu dois bien savoir que le bouddhisme se définit beaucoup plus ou même uniquement comme une philosophie plutôt qu'une religion.


      • @ Jerome69Paris

        Je ne comprends pas pourquoi tes liens sont inopérants... et accessoirement pourquoi je suis le premier à en faire la remarque ainsi que pourquoi tu n'a pas la possibilité d'indiquer clairement des liens alors que d'autres bien moins classés que toi en profitent...
        Bien évidemment pour ce qui est de la vengeance, à mon idée, elle est autant délétère pour le vengeur que le premier incriminé.


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        Les liens ne s'ouvrent pas toujours quand tu es dans l'application, est-ce que tu as essayé depuis ton navigateur ?


      • @ Luna

        Oui, uniquement sur le web.


      • @Louis

        Les liens ne sont pas "cliquables" tels quels, mais ils fonctionnent, je les avais vérifiés, il faut juste en faire un copier-coller (tels que je les ai mis) dans ta barre d'adresse ou dans le champ de recherche de Google par exemple. Car je suis obligé de supprimer le tout début des liens pour ne pas être refoulé par le site qui n'accepte pas que l'on poste de liens complets. 😉

        Lorsque j'essaye de mettre les liens complets, voici la réponse du site que j'obtiens :

        "Une erreur est survenue ! Afin d'éviter les spams dans notre forum, le nouveaux membres ne sons pas autorisés à poster de liens externes dans un premier temps."

        Tu as raison, c'est curieux, je ne suis pourtant pas un "nouveau membre". 🤔

        Et bien d'accord sur la vengeance, je pense comme toi sur ce sujet, même si l'on aimerait bien parfois pouvoir faire justice soi-même. Ce n'est pas ce que l'on attend de nous. Mais pour bien le comprendre, il faut avoir vu ces vidéos et des témoignages de personnes "revenues".

        Les 2 questions que l'on nous posera à TOUS une fois "là-haut" :

        - Comment as-tu aimé ?
        - Qu'as-tu fait pour les autres ?

        A méditer... 😏


      • "Les 2 questions que l'on nous posera à TOUS une fois "là-haut" :

        - Comment as-tu aimé ?
        - Qu'as-tu fait pour les autres ?"

        Et c'est qui ce "on" ? Rien à voir toujours avec la religion ça va de soi, n'est-ce pas...
        Louis et Jérôme: Votre manière de présenter comme des vérités intangibles et objectives ce qui ne sont que des croyances et relèvent de la subjectivité de chacun est assez étonnante Alors désolé mais
        - personne ne détient la vérité sur ce qu'il y a après la mort
        - Que le bouddhisme soit une religion ou non est plus une affirmation chrétienne ethnocentrique qu'une vérité partagée par les bouddhistes eux mêmes


      • On peut aussi se poser la question de savoir si notre propre cerveau nous joue pas certains tours.
        En période de manque d'oxygène (crucial pour le cerveau qui consomme en autres 25 % de l'énergie de nos besoins totaux pour 2 % de poids du corps) l'anoxie pourrait très bien créé des phénomènes surprenants en utilisant ce qui se trouve à sa disposition.
        La chimie du cerveau est encore suffisamment mal connue pour ne pas s'interroger un peu plus sur ce type de phénomène.


      • C'est la raison pour laquelle les témoignages de gens qui ont vu des choses durant leur coma ne prouvent pas que ces choses sont réelles. Le cerveau en effet reste autant un mystère que l'origine de l'univers et la mort...


      • Le "jeu du foulard", paraît-il procure des sensations très étonnantes avec cette même privation d'oxygène temporaire.

        Je ne dis pas pour autant que je le recommande, absolument pas, qu'il n'y est pas d'ambiguïté non plus.


      • @ Pardayec

        "- Que le bouddhisme soit une religion ou non est plus une affirmation chrétienne ethnocentrique qu'une vérité partagée par les bouddhistes eux mêmes"

        Ça c'en est une autre lancée à brûle pourpoint sans savoir qui l'a vraiment défendue !

        En plus, tu m'associes à des idées que je n'ai jamais défendues, cela ressemble à un bel amalgame, où je ne m'y connais pas...

        Tu as une belle facilité à dénoncer les affirmations qui ne te plaisent pas en renvoyant le même type d'arguments et en arguant qu'ils sont fondamentalement différents.
        Tu auras bien peu de chances de me convaincre en agissant ainsi...

        Le jour où tu montreras que TU peux avoir des doutes sur TES propres affirmations, je commencerai à te prendre un peu plus au sérieux.
        Mais je ne désespère pas !

        Jérôme, quand je lui pose des questions sur ses affirmations ne s'en émeut nullement, j'attends que tu puisses en faire autant.
        En revanche, la fébrilité dans tes réponses se remarque assez bien pour me permettre de me faire une idée sur ta disposition d'esprit en ce moment.


      • @Pardayec

        Tes messages montrent simplement que tu n'as étudié ni de près ni de loin le sujet, tu te contentes des affirmations habituelles faites par Mr Toulemonde (hallucinations pendant que je cerveau n'est plus alimenté en oxygène etc...). Les preuves pullulent, tu n'imagines pas à quel point. Et je parle bien de preuves, pas de rumeurs de la concierge de Mme Michu. De nombreux récits faits par ces gens revenus de la mort prouvent par A+B qu'il existe autre chose au-delà de la soit-disant mort, car ils décrivent d'innombrables faits qu'ils n'auraient jamais pu connaître autrement.

        Et c'est encore toi qui ramène tout à la religion. Pour ma part, je n'en pratique aucune.

        Regarde les 2 vidéos, regarde quelques témoignages, on en reparlera ensuite et ensuite seulement. Et si cela ne te met pas le moindre doute quant à tes croyances actuelles, alors tant pis, ce n'est pas grave, ça ne changera rien à ma vie, ni à la tienne. Mais une chose sera sûre pour moi, tu seras passé à côté du truc le plus important au monde et au sujet duquel des milliards d'êtres humains se sont toujours questionnés depuis la nuit des temps : le sens de la vie.


      • Louis, faudrait arrêter ton petit numéro de vieux sage à trois sous....
        Déjà, que tu me prennes au sérieux ou non n'a, honnêtement, pas grande importance, et que tu "attendes" que je me comporte d'une certaine maniere, que tu "ne desesperes. pas" que je change est une attitude bien présomptueuse, pour ne pas dire risible.
        Deuxiemement, tu ferais bien de réfléchir à t'appliquer à toi même les belles diatribes que tu assenes aux autres: La febrilité, c'est du message auquel je réponds qu'elle suinte (et je te la renvoie comme un miroir), celui qui est pétri de certitudes, c'est toi qui affirmes que le bouddhisme n'est pas une religion, alors que ça fait debat, celui qui refuses la contradiction, c'est celui qui se positionne en donneur de leçons comme dans le message auquel je réponds, celui qui se prend la grosse tête, c'est celui qui s'étonne de ne pas disposer des droits pour poster des liens sous prétexte qu'il a un niveau 50 sur un site où il n'y a plus que 10 lecteurs actifs...
        Redescends sur Terre et sois prudent, parce qu'entre le vieux sage et le vieux con, la frontière est poreuse...


  • phil depuis 3 mois Lien du commentaire

    Article sympa...


  • Un bel article ,plein de fraîcheur et il est vrai que vous touchez plein salaire,cela ,est un avantage.Tout le monde ne peux avoir cette chance.
    Les factures elles,ne sont pas partielles.
    Bon courage à toutes et à tous.
    Gérard,le vieux.

Montrer tous les commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition