Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
2 min de lecture 5 partages 5 Commentaires

Bouygues veut racheter SFR, qu'est-ce que ça change pour nos tarifs ?

Bouygues a annoncé sa volonté de racheter SFR, Free a confirmé les négociations avec Bouygues pour le rachat de son réseau... Et nos tarifs ? UFC Que Choisir craint une augmentation des prix des forfaits mobile.

shutterstock 92176501
© shutterstock / apichart boonsin

L'association de consommateurs s'inquiète de la recomposition à venir du marché des télécoms. Bouygues est en passe de racheter SFR, et de rafler la mise au nez et à la barbe de Numéricâble, également intéressé par l'opérateur actuellement détenu par Vivendi. 

id prix mobile 2010 2012 01
Personne ne le contredit : la baisse des prix est concomitante avec l'arrivée de Free Mobile sur le marché. / © Arcep

La disparition d'un acteur majeur sur le marché de la téléphonie est une mauvaise nouvelle pour les consommateurs, qui pourraient voir les tarifs augmenter, car moins sujets à la concurrence. Afin de rassurer l'autorité de régulation des communications (Arcep), Bouygues serait prêt à céder son réseau mobile à Free. Vous avez dit compliqué ? En effet. Mais dans les faits, on reviendrait à trois opérateurs principaux. Si l'on met en relation cela avec la baisse des prix depuis l'arrivée de Free Mobile en 2007 - baisse encore plus soutenue en 2011 - et les scandales d'entente sur les prix du temps d'Orange, SFR et Bouygues, on est en droit de se poser de sérieuses questions. 

Evolution prix minute mobile
L'évolution des tarifs à la minute, selon Free. / © Free

Iliad, la maison mère de Free a annoncé au contraire que le rachat du réseau mobile de Bouygues permettrait à l'entreprise de continuer sur sa lancée et de proposer au consommateur des offres toujours plus intéressantes.

UFC que Choisir a déjà annoncé qu'en cas de rachat effectif de SFR par Bouygues, ils resteraient sur le coup...

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous peur d'un retour en arrière ? Pour en discuter, rendez-vous sur le forum tarifs !

5 partages

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • c'est pas flatteur mais bon c'est plus un terme semi gentil semi méchant (ma femme l'utilise aussi pour moi), un peu comme "idiot". me suis battu 4 ans contre SFR, mais bon je suppose que chacun a ses problèmes avec tel ou tel opérateur, c'est juste que j'étais chez Neuf, service irréprochable ou presque, compréhensif en cas de problème passager... et quand c'est devenu SFR les emmerdes ont commencé... du coup ils me manqueront pas.


  • griffon, vu le contexte, je me doute qu'être traité de "moron" ne doit pas être flatteur... mais ne connaissant pas ce mot, je vous remercie de votre commentaire. Quant au fond du sujet, je pense que, qui dit concurrence dit marché et que l'on ne connait que trop les objectifs du système...


  • m'étonnerait que ça arrive une nouvelle fois, surtout que Free veut casser du prix et se fou des autres... donc à mon avis cela n'est pas à craindre... par contre la disparition à terme de SFR me ravi, je n'ai eu que des problèmes avec ces morons... je suis impatient de voir ce que ça va donner. et faut pas oublier les opérateurs virtuels qui sont toujours actifs comme Virgin ou NRJ.


  • Le fait d'être 3 acteurs au lieu de 4 n'implique en aucun cas une augmentation "mécanique" des prix........ sauf à préjuger d'une entente (totalement illégale) des 3 acteurs concernés. Il faut rappeller à cet égard que lorsqu'elle est avérée une entente entre acteurs d'un même marché est toujours lourdement sanctionnée (et les instances sont nombreuses, nationales ou Européennes.


    • Oui, en 2005 Orange, SFR et Bouygues avaient dû verser plus de 500 millions d'euros d'amende il me semble, mais au final le mal avait été fait et le consommateur était le grand perdant de l'histoire...

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris