Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 10 Commentaires

BMW Vision iNEXT : la guerre contre Tesla est déclarée

Cela faisait des semaines que BMW faisait monter l'engouement autour de son nouveau véhicule. Le constructeur bavarois a enfin mis fin au suspense en dévoilant son concept Vision iNEXT. Ce modèle inspirera la première iNEXT en 2021 qui sera à l'origine d'une nouvelle famille de véhicules dotés d'une motorisation purement électrique. Avec sa nouvelle gamme, BMW souhaite ainsi accélérer la démocratisation des véhicules électriques et autonomes.

Jusqu'à présent, on savait peu de choses sur la Vision iNEXT. BMW se contentait en effet de diffuser quelques brèves images laissant entrapercevoir la voiture par petites touches successives. Heureusement, le fabricant automobile allemand a mis fin à cette attente en levant le voile sur son modèle. BMW a d'ailleurs vu les choses en grand pour la présentation en l'officialisant à bord d’un Boeing 777F de la compagnie aérienne Lufthansa, partenaire pour l’occasion. Une opération de communication assez étonnante puisque riche en CO2 pour un véhicule "zéro émission".

androidpit bmw Lufthansa
Oui, BMW a annoncé son nouveau concept de voiture électrique dans un avion. © BMW

Un aperçu de la voiture de demain

Plus qu'un véhicule, la Vision iNEXT est une véritable vitrine pour la marque automobile. Elle constitue aussi un avant-goût de ce qui nous attend sur nos routes dans les prochaines années. "La BMW Vision iNEXT représente une nouvelle ère dédiée au plaisir de la conduite" s'est félicité Harald Krüger, président du conseil d’administration de BMW AG ".

Elle combine ainsi toutes les technologies clés pour le futur de la mobilité dans un même véhicule. Le constructeur précise d'ailleurs qu'elles profiteront à l'ensemble des futurs modèles présentés par les trois marques du groupe (BMW, Mini et Rolls-Royce). Et c'est une bonne nouvelle tant le concept parait prometteur.

DCC067 012 c
La BMW Vision iNEXT affiche des airs de SUV. © BMW

Outre son look indéniablement futuriste et ses airs élégants de SUV, la Vision iNEXT apporte un peu de fraîcheur au monde automobile mais aussi un peu de concurrence à la Tesla Model 3 sur le segment des familiales électriques. En attendant la version de série qui devrait arriver dès 2021, le concept-car nous a mis l'eau à la bouche.

DCC067 012 f
Pour les spécialistes, la voiture offre des roues de 24 pouces. © BMW

Electrique et...

Entièrement automatisée (il suffit d'effleurer les portes pour les ouvrir) et 100% électrique, la Vision iNEXT inaugure ce que sera l'automobile de demain. La voiture a été conçue selon l'idée que la mobilité personnelle devrait connaître un changement important, et à juste titre. "Dans cette optique, nous avons conçu la BMW Vision iNEXT entièrement électrique comme un environnement mobile qui améliore la qualité de vie, un nouvel "espace favori" dans lequel nous pouvons être nous-mêmes et nous détendre." explique Klaus Fröhlich, membre du conseil d'administration de BMW AG, et responsable du développement.

finedata A0265068
Tout a été fait pour faciliter la vie à bord. © BMW

La BMW Vision iNEXT peut être un lieu de détente, d’interaction, de divertissement et de concentration. Les possibilités sont aussi variées que les besoins des occupants. Ainsi, la technologie est intégrée de manière invisible, et ce n'est que lorsque le conducteur ou les passagers l'exigent que la technologie devient visible et utilisable. Concrètement, la technologie est omniprésente à l'intérieur avec la possibilité d’exploiter diverses fonctions via des surfaces en bois ou en tissu. Les écrans ne sont alors plus indispensables, car une projection intelligente peut transformer n'importe quelle surface en affichage interactif. Les rétroviseurs ont aussi été remplacés par des caméras, l'habitacle est spacieux et ouvert pour les passagers, les portes s'ouvrent de manière antagoniste... 

bmw inext
Les surfaces physiques deviennent tactiles. © BMW

... autonome

Cette Vision iNEXT marque une nouvelle étape importante dans cette évolution de la mobilité, montrant comment des véhicules plus intelligents peuvent rendre notre vie plus facile et plus belle. Bien entendu, la voiture se veut autonome (niveau 5).

 "Il n'y a pas véritablement de plaisir à conduire dans les embouteillages ou sur une autoroute" argumente Fröhlich. Que les fans de conduite et de la marque se rassurent, il est toujours possible de prendre le contrôle manuellement du véhicule.

Il ajoute : "Il est important de pouvoir compter sur des technologies pour améliorer ces moments. [dans les bouchons, ndlr]". "On peut également imaginer dans le futur certaines villes ne permettent la circulation qu'aux voitures autonomes afin de faciliter le trafic ." 

Bref, la Vision iNEXT assume le rôle d'un nouveau produit phare technologique. Les analogies avec le monde du smartphone sont d'ailleurs nombreuses : grand toit en verre, fabrication alliant aluminium et carbone, couleur rosée à la mode...

2R0A0149
Voiture autonome oblige, la Vision iNEXT embarque de nombreux capteurs à l'avant. © BMW

Sortie prévue en 2021

La BMW Vision iNEXT servira de modèle d'inspiration à la BMW iNEXT dont le lancement est prévu pour 2021. D'ici 2025, la marque espère lancer 25 modèles, dont 12 seront totalement électriques. En attendant, le constructeur bavarois devrait lancer la version électrifiée de son SUV X3, préfigurée par le concept iX3, en 2020 avant de commercialiser en 2021 une berline sportive, annoncée par le concept i Vision Dynamics dévoilé à Francfort en septembre dernier.

2R0A0179
La commande vocale est aussi au coeur de la voiture de demain. © BMW

Vous l'avez compris : avec la Vision iNEXT, BMW passe à la vitesse supérieure et montre clairement son intention de se frotter à Tesla. Le constructeur américain vit des heures difficiles et cette nouvelle offensive venue d'Allemagne risque de ne pas arranger ses affaires.

Croyez-vous à l'avenir et à l'arrivée prochaine des voitures autonomes ?

10 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Marchand de rêves, marchand de sable...

    BMW a aussi beaucoup à se faire pardonner comme les autres constructeurs allemands et européens (donc français) suite au scandale du "dieselgate".
    Les autorités européennes si elles désirent redorer leurs blasons avant les élections européennes devraient montrer un peu plus de respect et de démocratie vis-à-vis des peuples qui, une fois de plus, sont floués sur l'autel de la croissance économique, maîtresse de nos gouvernants.

    Il n'y a qu'à lire les éditos et les articles des journaux pro-européens (quasi tous, cherchez l'erreur...) pour constater l'angoisse que la réponse des peuples face à cette mascarade de fausse démocratie engendre. Mais c'est une véritable oligarchie dans lequel a été construit le projet européen qui régit à Bruxelles.
    Je le dis en regrettant que ce projet indispensable et positif de paix durable entre des peuples déchirés par tant de souffrances suite à deux guerres mondiales est devenu, par son inclination très fortement économique, un non-sens démocratique.

    Et ce n'est pas les tentatives autoritaires représentant très mal (encore plus que les gouvernants d'aujourd'hui) qui fleurissent partout en Europe qui nous sauveront de la situation car ils sont autant corrompus et pensent bien plus à profiter de la situation pour eux-mêmes que de défendre la cause légitime de l'écrasante majorité.

    Croire ou non à la "démocratisation" des voitures autonomes me semble "tout d'un coup" d'une importance plus secondaire. L'acceptation de ce type de mobilité est fortement dépendant de ces capacités réelles à se rendre à la fois désirable et sans danger. Autant, dire que la sécurité ne devra souffrir d'aucun manquement...ce qui me semble pas encore le cas.


    AP travaille la nuit du samedi au dimanche maintenant, j'espère que ce n'est que l'effet de l'automatisation...


    • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

      En avion ça ne dérange personne que le pilotage soit automatique au cours de la navigation.


      • Bien évidemment, ma chère Luna tu as tout à fait raison de le rappeler.
        Et tu sais aussi bien que moi que l'acte de prendre l'avion signifie d'abandonner son autonomie d'action aux pilotes et à la société de transport aérien contrairement à la voiture automobile qui est d'abord LE moyen individuel de se déplacer en affirmant sa volonté personnelle. Le côté machiste (qui n'est pas général non plus) du conducteur automobile masculin est aussi un moyen de s'affirmer... mais plus discutable.

        Le fait que chaque voyageur sache consciemment ou pas qu'il existe divers systèmes d'automatisation du pilotage permet l'acceptation de cette perte de liberté et cela depuis de nombreuses années.
        Tu m'obliges utilement à le rappeler à ceux qui l'aurait plus ou moins oublié.

        Certaines fois, des évidences pour certains peuvent provoquer de la perplexité pour d'autres et je me mets "dans le tas" sans hésiter pour les sujets que je ne maîtrise pas et crois-moi, ils sont encore nombreux même si j'essaie encore de les réduire.
        Avec la manipulation d'un smartphone, je ne doute absolument pas que tu en connaisse beaucoup plus que moi, je n'ai jamais affirmé être un geek mais seulement un curieux.


      • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

        J'ai lu il n'y a pas si longtemps que les autoroutes de demain communiqueraient avec les voitures.
        Mettre sa voiture en mode automatique sur de telles autoroutes, me semble être le moyen de transport rêver de demain, c'est très prometteur.


      • Tout le monde ne rêve pas de la même chose, d'autres rêvent d'autoroutes sans limitation de vitesse où tout est permis comme les pratiquants de style cannonball, des assassins en puissance qui feignent de s'ignorer mais où existe malgré tout des organisations pour accréditer cela.


      • On a le ferroutage. Si ou l'étend, ça fait moins de voitures émettant des gaz sur la route. Et on maîtrise mieux la consommation.
        Ce qu'il faudrait, c'est limiter la consommation d'énergie à des déplacements motorisés locaux.


    • Et puis, bon, c'est"marrant " de parler de démocratisation des véhicules électriques avec un modèle qui sera vendu plus de 50 000 euros très sûrement, même si la technologie finira par arriver dans des modèles plus abordables quelques années plus tard...


      • En effet, c'est un article très travaillé où les fautes d'orthographe et grammaticales sont bien trop maîtrisées pour qu'ils ne soit pas "suggéré".

        Je ne dis pas qu'il évite des interrogations légitimes mais j'ai remarqué, par sa longueur et son argumentaire, un soin dont on a plus trop l'habitude...
        Un article trop bien traduit en somme.
        T'a remarqué comme j'ai vite fait d'être narquois ?

        Quant à la "démocratisation" des tarifs, elle est perçue justement par des personnes aux très hauts revenus pour qui une somme comme celle que tu avances (et tu n'est pas trop généreux !) comme justiciable et acceptable.
        C'est dire à quel point, ces gens-là vivent en hors-sol mais ont la ferme intention de tout régir et gouverner pour le bien général... sans doute !


      • On en trouve des moins cher que ça: https://hintigo.fr/article/voiture-electrique-la-moins-chere/

        mais pas des routières, c'est sûr !


      • Pierre Vitré
        • Admin
        • Staff
        depuis 2 mois Lien du commentaire

        Ce n'est pas un article traduit ni sponsorisé :)

Articles recommandés