Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Disrupt 2018 2 min de lecture Pas de commentaire

Babbel se lance dans les voyages linguistiques

L'application spécialisée dans l'apprentissage des langues basée à Berlin a annoncé aujourd'hui qu'elle a vendu plus d'un million d'abonnements aux Etats-Unis en 2018. Babbel s'oriente maintenant vers les voyages linguistiques.

Les voyages linguistiques sont populaires en Europe - mais pour les Américains, cela reste un concept particulier. Babbel pense qu'elle peut vendre l'idée aux Etats-Unis, et si elle le peut, les retours seront énormes. En 2017, le chiffre d'affaires du marché des voyages linguistiques en Allemagne s'élevait à 220 millions d'euros avec plus de 150 000 réservations effectuées auprès de différentes compagnies de voyages linguistiques.

Babbel veut sa part du gâteau. Lors de la conférence TechCrunch Disrupt qui s'est tenue aujourd'hui à Berlin, le PDG Markus Witte a annoncé cette décision. Il n'a pas dit comment le service s'appellera mais Babbel Travel est un pari sûr.

Florian Oberleithner, Corporate Strategy Manager chez Babbel, a déclaré : "Le marché des voyages linguistiques ressemble beaucoup à celui du début des années 2000, où l'on réservait son voyage par l'intermédiaire d'une agence de voyage ou directement auprès d'un hôtel. C'est encore très fragmenté."

Julie Hansen, PDG de Babbel aux Etats-Unis, a déclaré à propos du marché américain des voyages linguistiques : "Ce n'est pas zéro, mais je pense qu'en temps voulu, nous découvrirons s'il y a une place pour nous. D'une certaine façon, vous pouvez mieux servir un marché si fragmenté et mal défini."

Le service de voyages linguistiques de Babbel travaillera en collaboration avec d'autres acteurs de l'industrie, plutôt que d'exploiter ses propres programmes, que ce soit par le biais de partenariats ou d'acquisitions. La société a déjà acheté Lingo Ventura, une autre startup berlinoise qui s'associe à des écoles de langues internationales pour offrir une plateforme de réservation de voyages linguistiques. Martin Kütter, COO de Babbel, a ainsi expliqué : "Dans ce nouveau marché, il est important pour nous de maintenir notre philosophie de renforcer le marché existant de l'apprentissage des langues au lieu d'essayer de le perturber".

Fondée en 2007, Babbel est l'application d'apprentissage des langues la plus rentable au monde. Elle emploie plus de 700 personnes provenant de plus de 50 pays.

Avez-vous déjà voyagé à l'étranger pour apprendre une autre langue ? Racontez-nous vos expériences !

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

Articles recommandés