Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Audi lancera sa voiture à hydrogène en 2021

Audi lancera sa voiture à hydrogène en 2021

Après un Salon de l'automobile de Genève où les véhicules électriques ou hybrides ont été les plus grandes vedettes, le président du conseil d'administration d'Audi, Brian Schot, a confirmé qu'e le fabricant allemand augmenterait son investissement dans la pile à combustible, la base du véhicule à hydrogène. L'objectif est clair : fabriquer sa première voiture à hydrogène en 2021.

Les variantes hybrides des Audi Q5, A6, A7 Sportback et A8, ainsi que le prototype électrique Audi Q4 e-Tron Concept, ont été les modèles que le constructeur allemand a exposés au salon de Genève, confirmant que progressivement, il donne de l'importance à ses véhicules électriques. Mais ce n'est pas tout, car il a également révélé que dans deux ans, nous verrons son premier véhicule à hydrogène.

androidpit audi etron
Nous avons pu voir l'Audi e-tron S5 au CES de Las Vegas. © AndroidPIT

Pourquoi ? Tout simplement car tout miser sur le véhicule électrique peut être une stratégie risquée. Selon Schot, son principal problème pourrait venir de la pénurie de matières premières pour fabriquer ses batteries. Un handicap dont le véhicule à hydrogène ne souffre pas, puisqu'il n'a pas besoin de ce type de batteries. Cependant, cette dernière nécessite une infrastructure importante et est liée à un processus d'obtention d'hydrogène qui peut être très polluant.

"En fin de compte, les batteries ne suffisent pas, si vous voulez aller jusqu'au bout, vous avez besoin de la pile à combustible ", a déclaré M. Schot. C'est pourquoi Audi augmentera ses investissements dans cette technologie, dans le but de développer un premier prototype durrant année 2019, et de lancer un modèle sur le marché dès 2021, oui, avec quelques unités en vente. La prochaine étape, la production à grande échelle, devrait avoir lieu dans la seconde moitié de la décennie, bien que les dates exactes n'aient pas été confirmées.

hyundai fcev nexo hydrogen car Hyundai 01
Pour l'instant, l'infrastructure pour les voitures à hydrogène est quasi inexistante. © Hyundai

Lors de la présentation de leurs résultats économiques pour 2018, les Allemands ont présenté leur feuille de route. Il détaille le lancement d'une trentaine de véhicules électriques hybrides d'ici 2025.

Et vous, pensez-vous que les grands constructeurs commencent à prendre la voiture à hydrogène au sérieux ?

Source : Audi, Motor Pasion

Articles recommandés

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Désolé mais ce n'est pas un effet de mode et c'est surement l'alternative la plus crédible aux energie fossile et ce ^pour plusieurs raison, la première l'hydrogène est l'élément le plus répandu dans l'univers, deuxièmement faire le plein avec ce carburant ne nécessite que quelque minute et l'autonomie est de plus de 400 à 500Km, troisièmement les rejet de cette pile ne sont que de la vapeur d'eau et dernièrement une équipe de recherche française a réussit a produire de l'hydrogène de manière moins polluante à partir de l'eau de mer et dernièrement je dirais que si on reste pessimiste quant aux progrès technique on serais encore en calèche à l'heure actuelle, car à ses début l'essence aussi était considéré comme dangereux, avec le moteur à explosion et si les soi-disant cassos décident de bruler des voiture, je fait confiance aux ingénieurs qui vont surement sécuriser cette technologie car au dela de les bruler, il y'a aussi les risques d'accident qui peuvent potentiellement faire exploser la voiture.


  • A tous les ayatollahs de l'électrique, il faut savoir que cette technologie est balbutiante mais que son potentiel est bien supérieur à l'électrique, notamment en terme de production d'hydrogène. L'électrique seul ne pourra produire pour des milliards de véhicules et cette alternative est salutaire. Bien entendu, à ce jour, cette technologie est en retard mais il ne faut pas avoir une vision à court terme car c'est nier la R&D qui travaille sur 10/15 ans...En outre, l'hydrogène maîtrisée c'est 1200 km d'autonomie, un plein en 3 minutes!!! Une fois qu'on aura répondu à toutes les contraintes en matière de production, de fiabilité et de stockage, ce sera un plus pour nous autres consommateurs (différent du pétrole, l'unique carburant qui a conservé un monopole durant plus d'un siècle...et les prix allant avec).


  • C'est comme le GPL c'est un effet de mode qui va retomber comme un soufflé. L'hydrogène produit est trop polluant et même si les batteries sont aussi un gros problème, les constructeurs concentrent leur avenir sur l'électrique.
    Et puis quand les cassos brûlent des voitures, vaut mieux pas qu'elle soit à l'hydrogène, c'est juste une voiture qui devient une bombe à retardement


  • S'ils commencent enfin à comprendre qu'il n'est pas bon de mettre "tous ses œufs dans le même panier", c'est un progrès... un peu (beaucoup) tardif.

    Tardif, dans le sens où cette technologie a encore besoin d'une nette amélioration pour baisser ses coûts de production (pour être compétitive) et avoir un circuit de distribution de "carburant" comparable à celui que "l'électrique" commence à se doter.

    La production de ce "carburant" est encore très, très loin d'être non polluante mais des progrès sont envisageables à relativement court terme quand la R & D est suffisamment mise à contribution.
    C'est bien plus une question de volonté que de capacité car les producteurs d'énergies dite "fossiles" ne veulent pas de concurrence dans ce monde qui proclame trop facilement le contraire mais qui ment comme il respire... de l'air vicié 😉

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition