Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 10 Commentaires

Les assistants digitaux sont-ils le cadeau parfait pour Noël ?

A l’approche de Noël, une question revient régulièrement : quel cadeau dois-je offrir ? Comment m’assurer que ce présent ne prenne pas la poussière au fond d’un placard, mais enrichisse la vie de son destinataire ? Les assistants numériques comme Google Assistant, Amazon Alexa ou Apple Siri pourraient faire partie de ce cadeau idéal. J’en ai parlé avec Pierre, pour savoir s’il s’agissait réellement de bons cadeaux. Voilà le résultat de notre discussion.

Les principaux assistants vocaux disponibles (ceux d’Apple, Amazon et Google) ont ouvert leur écosystème, de sorte qu’il est désormais possible de les mettre en réseau avec d’autres appareils électroniques pour les contrôler par commande vocale.

Pierre et moi avons beaucoup travaillé avec Amazon Echo et Google Home ces dernières semaines. Nous allons donc vous parler de Google Assistant et Amazon Alexa a travers leurs boîtiers de contrôle respectifs, les appareils Echo Dot et Google Home Mini.

Google Home Mini Tink Androidpit
Le Google Home Mini est minuscule. © tink

Avec Amazon et Google, j’ai quelques problèmes de confiance. Ce sont deux géants de l’Internet qui bénéficient, directement ou indirectement, de leurs partenaires publicitaires. Et les choses ne vont pas s’arrêter là : il est clair que les appareils Echo et Google Home ne sont pas que des produits. Ce sont également des canaux pour Amazon et Google, qui y voit un bon moyen de continuer leur modèle commercial au sein de votre domicile.

Pierre : Oui, mais il ne faut pas oublier la valeur ajoutée pour l’utilisateur. Les assistants sont de plus en plus intelligents. Ils vous lisent des articles Wikipedia, prédisent la météo, planifient vos rendez-vous, gèrent votre liste de courses, vous donnent les actualités, vous lisent une histoire avant d’aller dormir, et vous réveillent le lendemain avec votre chanson préférée.

AndroidPIT philips hue smart home smart lights 9458
Philips a beaucoup d’ampoules intelligentes à offrir. © AndroidPIT

Tout cela a l’air excellent, Pierre. Mais jetons un autre coup d’œil au modèle commercial. Les deux sociétés (Amazon et Google) revendent les données d’utilisation de leurs appareils et services à des annonceurs. Les assistants sont la prochaine étape pour ces géants de l’internet : toujours à l’écoute, ils entraînent en permanence leur système de reconnaissance vocale.

"Mais les micros peuvent être éteints, Eric". Bien sûr, les entreprises doivent gagner de l’argent avec leurs produits. En retour, la gamme des fonctions des assistants s’étend régulièrement. De nouveaux produits et mises à jour logicielles permettent l’intégration au téléphone ou à un système mains libres. Des appels gratuits vers d’autres utilisateurs de ces assistants sont déjà possibles ou prévus. Les assistants apprennent à différencier les utilisateurs et à gérer les autorisations : les enfants ne peuvent plus commander des articles coûteux sur Amazon.

C’est vrai qu'il est bon de savoir que l’Echo Dot ne piège plus les enfants. En dehors de cela, je trouve que la qualité de la radio est assez moyenne sur ces assistants numériques. Malheureusement, les alternatives à Alexa, Google Assistant et Siri sont peu nombreuses. Je dois donc me résoudre à les utiliser, en attendant avec impatience une implémentation du Mozilla Voice à la hauteur !

AndroidPIT philips hue 9248
Le Hue Bridge (à gauche) peut être contrôlé avec le Echo Dot (à droite). © AndroidPIT

Certains appareils de domotique, comme les lampes Philips Hue, sont difficiles à contrôler sans commande vocale. L’avantage de ces produits s’exprime donc exclusivement avec les assistants. Et, une fois que vous commencez à parler à votre maison, vous vous y habituez rapidement. Notre collègue Steffen en a parlé dans son article, et même ses enfants donnent désormais des ordres à Alexa. La prochaine génération acceptera peut-être ces appareils comme faisant partie de nos vies.

Cela me rend cependant assez inquiet. Nos assistants posent un risque réel. Leur but est de mettre en réseau nos appareils électroniques pour permettre leur contrôle de manière centralisée. Cependant, cette mise en réseau pourrait être fortement abusée. Chaque élément de la maison connectée devient une porte d’entrée dans ma maison. Que se passera-t-il si quelqu’un ouvre mon Smart Lock via mon réfrigérateur Wi-Fi non sécurisé ?

Quel est le meilleur assistant ?

Google et Amazon s’affrontement actuellement dans la course aux meilleurs services vocaux. Les fonctions de base de leurs assistants ainsi que l’intégration avec le matériel de domotique sont en grande partie identiques. Il en va malheureusement de même concernant les menaces contre la vie privée des utilisateurs. Afin de mieux cerner les différences concrètes entre Alexa et Google Assistant, Pierre et moi fournirons notre analyse dans un article séparé.

Les utilisateurs des services Google peuvent démarrer plus rapidement avec l’assistant Google Home. Il est ainsi capable d'accéder immédiatement à votre calendrier, et connaît déjà vos centres d’intérêts grâce aux anciennes données Google Now.

AndroidPIT google home 7221
Google Now s’intègre aux haut-parleurs compatibles Google Cast via Wi-Fi uniquement, et contrôle les appareils simultanément et sans latence dans une configuration multi-pièces. © AndroidPIT

Si Google est moins important pour vous que la diffusion de musique à la demande, l’Echo Dot est peut-être l'assistant qu'il vous faut. Alexa peut facilement se connecter à votre chaîne stéréo via bluetooth ou un câble jack. Cela permet de résoudre le problème de la qualité sonore en un rien de temps. L’audio multi-pièces n’est disponible qu’avec Google Cast, mais il n’a pas besoin de Google Home.

Y a-t-il une conclusion ?

Les éditions mini des assistants vocaux sont disponibles à bas prix, il est donc possible de les essayer sans trop d’investissements. Mais ils ne deviennent réellement intéressants que si votre maison est équipée d’accessoires intelligents. Des ampoules intelligentes sont vendues chez IKEA ou Boulanger.

Le reste viendra avec le temps. Avec les mises à jour logicielles de ces appareils, mais également des serveurs KI sous-jacents, ces appareils s’améliorent de jour en jour. Il n’est pas encore possible de savoir dans quelle mesure ils apporteront de nouvelles fonctionnalités au cours de l’année à venir. Mais c’est peut-être leur principal argument de vente : en vivant près de ces appareils, il est possible d’être au premier rang pour voir l’évolution des intelligences artificielles et leur compréhension croissante des humains.

10 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

Articles recommandés