Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

3 min de lecture 23 Commentaires

Google veut imposer aux fabricants des mises à jour de sécurité

Google est bien conscient du problème de fragmentation des versions d'Android mais il sait également pertinemment que le problème va plus loin que ça : de nombreux fabricants ne proposent des patchs de sécurité qu'irrégulièrement. La situation pourrait revenir sous contrôle.

La voix de la sagesse

La Google I/O est divisée en plusieurs sessions durant lesquelles Google aborde de nombreux thèmes et, vous l'aurez compris, celui qui nous intéresse ici porte sur la sécurité. L'un des grands pontes d'Android, M. Kleidermacher, a expliqué que Google faisait son possible pour que les fabricants puissent proposer des patchs de sécurité le plus rapidement possible. Pour cela, il utilise le Project Treble dont nous vous avons parlé à plusieurs reprises. 

"Nous avons également travaillé sur l'implémentation de patchs dans nos accords avec les constructeurs. Ceci va vraiment mener à une augmentation massive du nombre d'appareils et d'utilisateurs recevant des mises à jour de sécurité".

AndroidPIT nokia 7 plus 5001
Nokia est l'un des partenaires, ce qui permet au Nokia 7 Plus de voir Android P. © AndroidPIT by Irina Efremova

Pourquoi ceci est une bonne nouvelle ?

Si certains fabricants ne lésinent pas à la tâche, bon nombre de constructeurs ne proposent des patchs de sécurité que pour leurs flagships. Généralement, ces mises à jour arrivent sur les smartphones des utilisateurs (tout au moins les heureux élus) les premiers jours du mois, mais les fabricants, eux, reçoivent tous les détails un mois plus tôt afin de pouvoir s'y préparer. Libre à eux ensuite de les mettre en place ou non.

En pratique, cela veut dire que tous les utilisateurs ne recevant pas les patchs de sécurité sont donc soumis à des risques. Google compte donc prendre les choses en main pour que les fabricants proposent des patchs de sécurité de manière plus régulière.

androidpit repartition android mai
La fragmentation des versions Android est un souci. © Android Developer

Google propose des partenariats

Google compte sur le programme de partenariat GMS (GMS partner program) et le programme de partenariat Android (Android partner program) pour améliorer cette situation. Ils permettent à des fabricants d'obtenir des mises à jour plus tôt que les autres, ce qui leur donne donc plus de temps pour mettre en place leur implémentation la mise à jour qu'ils proposeront aux utilisateurs. C'est notamment grâce à ce partenariat que certains fabricants sont compatibles avec la version bêta d'Android P.

Google voudrait donc modifier les accords entre ses partenaires et lui. Les conditions exactes sont encore inconnues mais l'une d'elle est très probablement d'imposer la diffusion mensuelle de patchs de sécurité. Si ce tableau semble très intéressant il y a malgré tout une zone d'ombre.

Une fausse bonne nouvelle ?

C'est prometteur mais il y a des nuages à l'horizon. D'une part il faut que Google arrive à imposer cette mesure à ses partenaires, d'autre part il doit acquérir le plus de partenariats possibles. Nous verrons comment la situation évolue, en attendant n'hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire. 

23 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Il faudrait que Google pense aussi à informer clairement qui fait quoi.

    Par exemple, par défaut avec Android One, c'est présenté comme étant Google qui livre les mises à jours, sauf pour le Xiaomi où il a été écrit lors de son lancement que l'appareil photo étant "exotique" c'est à Xiaomi de se charger des mises à jours.

    Ayant un HTC U11 life, je pensais donc que c'était Google qui se chargeait de le mettre à jour (confirmé aussi par des journalistes) et donc rapide et certain mais en cherchant la raison de leur retard systématique observé, j'ai fini par lire chez XDA que le "edge sense" (squeeze) est "exotique" donc les mises à jours dépendent de HTC. Et quand on voit que le U11 qui est un flagship n'a pas encore eu de mise à jour de sécurité depuis sa sortie, ça fait peur.


    • Alors ça, c'est lamentable :(
      De qui se moque-t-on ?


    • fallait prendre un pixel aussi ...


      • Tout le monde n'a pas les moyens non plus. Les smartphones sous Android One promettaient d'être des sortes de " Nexus like ", dont certains à (relativement) petit prix, et bien visiblement non, il y a des exceptions... quelle déception !
        Moi qui était hyper intéressé...


      • Encore faut-il qu'il soit commercialisé dans la zone géographique...
        Il est pas vendu en Belgique et si on l'importe d'Angleterre, il est d'après ce que j'ai lu, hors garantie. Pas envie de mettre plus de 900€ dans un téléphone sans service après-vente possible surtout avec toutes les pannes observées à ses débuts.


    • Pas vraiment lié à Google ce genre de mise à jours c'est normal . Ça n'empêche pas de recevoir les mises à jours Google . (les logiciels constructeur type appareil photo peuvent être mis à jours quand bon leurs semble). Puis là on parle de mise à jours de sécurité pas forcément lié à l'appareil photos .


  • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

    Je pense qu'il faut faire une réunion pour en parler avec

    - ZTE qui cesse ses activités

    https://www.lesnumeriques.com/mobilite/prive-composants-americains-zte-cesse-activites-n74131.html

    - Huawei qui va quitter Android

    https://www.generation-nt.com/huawei-android-plateforme-mobile-remplacement-actualite-1953416.html

    Et Samsung qui va les suivre !!


    • Cesse de raconter n'importe quoi, Huawei ne quitte pas Android du tout, il prépare juste son propre OS, au cas où il serait victime de la même mésaventure que ZTE.
      Et ZTE ne cesse pas du tout ses activités, il se retire juste du marché US, il y a d'autres fournisseurs de Soc et composants que Qualcomm (Mediatek, Samsung...) et Google ne lui a pas interdit d'utiliser Android à ce que je sache, alors bon, se retirer du marché des smartphones, certainement pas...
      Quand des fabricants ne te plaisent pas, alors toi tu y vas franco, et l'inverse aussi quand tu les aimes, quitte à raconter n'importe quoi...
      Et " il faudrait faire une réunion avec ZTE, Huawei et Samsung, XPTDR " . Non, mais sérieux, qu'est ce qu'ils en ont à faire de ta petite personne ? Tu te prends pour qui ?


      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        Je me prends pour celle qui répète ce qui est écrit par les journalistes professionnels des Numériques et toi tu prends pour qui pour parler sans preuve ?


      • @ Luna

        Malheureusement, les professionnels (comme les amateurs) ne sont pas à l'abri d'écrire des bêtises...
        Mais, si tu donnais ta source ce serait plus convaincant, je crois.


      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        Ok alors pour info Louis

        - la phrase écrit en bleu, dans mon post , c'est un lien

        - Quand tu cliques dessus, tu as accès à la source.

        😚 Si tu as besoin d'aide pour utiliser ton smartphone , pose ta question sur le forum


      • @ Luna
        Je viens de lire l'article des Numériques concernant ZTE, le titre est trompeur, ce n'est pas une cessation totale de ses activités (et toi au passage, tu prends tes désirs pour des réalités, ou alors tu n'as pas compris du tout l'article) mais une interruption temporaire de ses activités. Comme je l'ai dit dans ma précédente réponse, il y d'autres fournisseurs que les américains, et d'ailleurs il est précisé dans l'article que Qualcomm et Intel fournissaient jusqu'à 1/3 des composants achetés par ZTE, c'est donc que ZTE se fournit déjà en grandes partie auprès d'autres fournisseurs non américains. ZTE va juste augmenter ses commandes auprès de ses autres fournisseurs, et ses activités vont reprendre, ce n'est qu'une question de réorganisation.
        Par contre, concernant Huawei, je maintiens et confirme mes propos, d'ailleurs tu trouveras si tu cherches de nombreux articles qui les confirmeront.
        Et que vient faire Samsung dans cette affaire ?
        Cesse de fumer la moquette, ça altère grandement tes capacités de compréhension de ce que tu lis.


      • @ Louis Hory
        Pauvre Luna, ça ne s'arrange vraiment pas, elle n'est m^me plus capable de comprendre et analyser ce qu'elle lit. Et elle part dans des délires... :(
        Mes propos se confirment encore davantage, c'est triste qu'elle en soit réduite à fumer la moquette pour supporter ses problèmes :(
        Je plains vraiment ses enfants et sont compagnon, obligés de supporter cela, à mon avis elle ne doit pas être facile à vivre (comme on dit) :(
        Je suis moins diplomate que toi, mais elle commence (ou plutôt continue) à me saoûler singulièrement avec ces " conneries " et ses délires incessants. Et le pire, c'est qu'elle est persuadée d'avoir raison :(


      • ZTE cesse ses activités aux USA c'est tout... 😥 Huawei prépare juste au cas où... Et Samsung a déjà son propre os de mémoire ou a déjà essayé en parallèle d'android 🤔 mais pas assez réputé, comme quoi.


      • Plusieurs fois oui ont à essayer de nous faire croire que Samsung allait lâcher Android sauf qu'Android c'est déjà fait un nom c'est donc un système très difficile à remplacer . Les alternatives ont jamais vraiment marcher en plus (Tizen pour Samsung) , il y a eu Firefox OS qui fut un échec sur mobile aussi et d'ailleurs il y a 1 an environ Firefox OS à était abandonné par Firefox (qui ont décider de rester concentré sur leurs explorateur internet, de plus Firefox OS est basé sur une version d'Android ) , Il y a eu WebOS qui a eu des hauts et des bas qui est revenu sur TV d'ailleurs grâce à LG par exemple . (j'ai eu une Panasonic avec Firefox OS , Panasonic continu de mettre à jour leurs TV avec l'OS embarquer par contre je sais pas si ils touchent à Firefox OS dessus , et la j'ai une TV LG avec WebOS que je croyais disparu depuis longtemps puis j'ai appris qu'il a était repris en main mais pas pour mobile) , Meizu ont une alternative Android mais dispo que pour les chinois (meme si ont peu l'essayer) mais leurs produits les plus rentables c'est toujours sur Android ... Enfin bref je pense pas que le duopole Android/iOS soit brisé avant un moment (ce qui d'ailleurs pourrait sauver les fesses à Apple quand il seront au bord de la faillite sauf si entre temps un gros conccurent est entré en piste) . Car en Amérique (pas qu'aux US d'ailleurs) il existe une loi contre le monopole donc si ton conccurent fait faillite tu dois l'aider à remonter la pente (en le finançant par exemple quelques temps) Microsoft l'ont déjà fait avec Apple quand la pomme était au plus bas .


      • Grand publique : Windows / MacOS (maintenant il y a ChromeOS) , Android / iOS , Intel/AMD , AMD/ NVIDIA etc pourquoi sont t'ils 2 minimum à votre avis ? ;-) (et souvent 2 maximum aussi , même si il existe des alternatives mais très peu connu du grand publique , la ont parle des systèmes les plus utilisés bien sûr).


    • Huawei vont pas lâcher Android c'est un système alternatif que beaucoup font déjà en Chine comme Meizu par exemple qui ont une version Android International et en chine ils ont aussi leurs propres version de l'OS FlymeOS c'est pas nouveau . C'est parcequ'en chine il peut y avoir des complications avec le gouvernement qui est une dictature (communiste) . Parfois ils interdisent des logiciels et autre produit Google. Donc ils ont des OS alternatifs .

Montrer tous les commentaires

Articles recommandés