Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 15 Commentaires

Apple : un analyste prétend que "le pire sera bientôt passé"

Apple est loin d'être près de mettre la clé sous la porte mais il a rencontré quelques problèmes financiers avec les ventes de ses iPhone. Selon un analyste, la tempête devrait bientôt se calmer et la situation devrait s'améliorer pour les finances.

La Pomme a des pépins, elle pourrit même si l'on écoute ses détracteurs, mais l'analyste Ming-Chi Kuo navigue à contre-courant. Contrairement à l'opinion populaire qui condamne Apple et estime qu'il récolte ce qu'il sème avec ses prix agressifs, Kuo estime lui qu'Apple va sortir de l'impasse : "le pire sera bientôt passé". Cet analyste a vu juste à plusieurs reprises par le passé, et nous verrons d'ailleurs rapidement - probablement en mars - s'il a vu juste sur l'éventuelle sortie d'un nouvel iPad Mini.

Kuo n'est pas dans le déni, il est lucide sur la situation difficile dans laquelle Apple est plongée. Les chiffres de vente, le prix des actions, les difficultés des fournisseurs, il est conscient de tout cela, mais selon lui "les ventes d'iPhone du deuxième semestre seront probablement meilleures que le consensus du marché" . En revanche, il faudra encore patienter, le premier trimestre ne devrait pas être merveilleux pour la firme de Cupertino.

Apple 06
Apple va-t-il vraiment voir la fin du tunnel ? © Primakov/Shutterstock

En cause, "la demande de nouveaux modèles en Chine et sur les marchés émergents est inférieure aux attentes". L'inversion de cette tendance, prévu pour le deuxième trimestre, ne permettra pas de remettre Apple dans le positif : selon ses estimations et sur la même période l'année dernière, cela se traduit par une baisse de 14%. 

Il est donc intéressant de voir ce qu'Apple va proposer pour attirer les utilisateurs. Va-t-il commercialiser un nouvel iPhone SE ou un autre smartphone au prix (plus) accessible afin d'attirer les utilisateurs ? Il faudra attendre pour avoir une réponse.

Source : Mac Rumors

15 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Osei Tutu depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Les prix des iPhone ne sont pas « agressifs » mais plutôt « agressants ». Agressif a un sens contraire à ce que l’auteur veut exprimer


  • Ali Gator depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Bah ! Avec tout le trésor de guerre qu'elle a amassée contre vents et marées, Apple survivra à la tempête et voguera peinard pendant encore quelque temps ! Mais maintenant, je me fiche désormais de ce qu'annoncera Captain Cook dans ses prochaines keynotes, j'ai quitté la navire !


  • HFE depuis 3 semaines Lien du commentaire

    La politique des prix au delà de la norme "honnête" ne s'oublie jamais. Apple, Samsung, Huawei etc ne doivent pas oublier qu'un phone haut de gamme dont le prix depasse 600 euros est tout simplement du vol pur et simple vis à vis du consommateur. Tant qu'il y aura des clients naifs pour investir aussi cher, les fabricants ne se priveront pas. Stratégie à double tranchant qui aura des conséquences sur le long terme pour certains...


    • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

      L'honnêteté dans le milieu du commerce à grande échelle s'appelle la respectabilité.

      Savoir gruger le client est un art qui est très respecté quand il procure le maximum de profit.
      Ceux qui n'osent ou ne savent faire aussi bien (mal si on regarde d'un point de vue extérieur) sont déconsidérés et condamnés à disparaître.

      Apple a toujours été considéré comme une référence en la matière, la seule interrogation c'est de savoir combien de temps cela pourra encore durer.


      • Si pour toi Apple est une référence de l'arnaque (et du foutage de gueule puissance 10 000 ), alors là on est d'accord, sinon...
        Je n'ai jamais été fan d'Apple, je ne l'ai jamais admiré, (c'est marrant j'ai toujours vu clair...), après on peut comprendre que son exemple (enfin, comprendre " son bénéfice " et son aura vis à vis de ses "pauvres" et faibles fans) fasse rêver ses compétiteurs (surtout Samsung et Huawei, on dira, vu que les meilleurs concurrents en devenir partent quand même sur des stratégies marketing complètement à l'opposé, encore heureux...) qui rêveront d'y parvenir eux aussi (même si la firme sur laquelle ils essaient de prendre exemple est la mauvaise, mais ça c'est un autre débat...) :)


      • Quasar depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Tu n'as rien vu clair, Apple est toujours là, à ton désespoir de sa chute qui n'arrivera pas, c'est juste un mauvais passage comme en subissent toutes les entreprises.


      • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

        @ Emmanuel MILCENT

        Je parlais de l'admiration des autres constructeurs pour le modèle économique d'Apple, particulièrement son taux de marge que jalouse jusqu'à Samsung et Huawei.

        On n'était bien d'accord.


      • Osei Tutu depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Ce n’est pas de l’arnaque. C’est l’offre et la demande. Et les gens sont libres d’aimer ce que tu n’aimes pas. Cela n’en fait pas des idiots. Ce ne sont que des téléphones.


    • Quasar depuis 3 semaines Lien du commentaire

      Même si personnellement je trouve que payer un téléphone plus de 500 € n'est pas justifié, tous les téléphones très chers comme l'iPhone n'ont rien à craindre car la majorité est acheté en abonnement ou renouvellement sur 2 ans, et contrairement aux idées reçues, grâce aux points fidélités et autres remises ça ne revient pas plus cher. Autant ça ne pose pas de problème chez Apple, autant c'est une autre histoire avec les Android quand les opérateurs mettent leur surcouche avec leurs applis moisies.


      • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Toujours dans la mesure monsieur Quasar quand il s'agit de défendre ta chère (dans tous les sens du terme) Pomme.

        La principale différence de raisonnement avec toi, c'est qu'un défenseur d'Android reconnait les forces et les faiblesses de leur OS préféré en espérant voir des améliorations venir alors que toi, tu n'exprimes aucun doute.

        Le simplisme à l'état brut !

        Et payer 1 000 € ou plus en 24 mensualités, ça ne remplit pas les poches du débiteur iOs ou Android... au mieux ça décale le problème mais ça ne le résoud pas.


      • Osei Tutu depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Il n’est pas facile d’être cohérent


    • Osei Tutu depuis 3 semaines Lien du commentaire

      Il n’y a pas d’honnêteté de prix. Il y a ce que les consommateurs sont prêts à payer. Et le succès de l’iPhone X les a confortés dans cette voie


      • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Vrai et Apple aurait tort de se priver au vu du manque de réalisme de ses clients.

        Cette stratégie marketing, il l'a voulue, imposée et il en tire un max de profit... jusqu'au moment où les "pigeons" auront compris leurs erreurs.

        Mais apparemment, c'est pas demain la veille, demande à Quasar ce qu'il en pense (ce qu'il évite de penser plus exactement)
        Quasar est jeune et a besoin de croire à quelque chose, ça lui sert d'excuse 🤔


  • Phaeton depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Apple NE SAIT PAS vendre des appareils (plus) accessibles à une majorité d'utilisateurs. Ses modèles les plus minables ont toujours été bien trop chers. Mais là où Apple a raison, c'est de continuer à vendre "hors de prix" pour tous les acheteurs qui ne voient que par iPhone


    • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

      Ne SAIT pas ou ne VEUT pas ?

      Ce qui est certain, en revanche, c'est qu'il ne le désire pas. Il tient d'abord à son taux de marge avant de chercher à combler les besoins des utilisateurs.

      Et vu qu'il ne fabrique pas lui-même mais sous-traite, il est bien moins affecté par le volume de ses ventes, c'est la force (et la faiblesse) de son modèle industriel.

      Si on rajoute le "bashing" habituel des analystes qui prédisent régulièrement une catastrophe industrielle pour la Pomme, il est facile pour un analyste intelligent de prendre le contre-pied des habituels Cassandre qui anticipe un plongeon présumé des ventes.

      Perso, j'imagine un tassement lent et régulier des ventes d'iPhones mais à vouloir "trop tirer sur la même corde", un jour, elle finira bien par casser.

      Le tout est de savoir quand ?