Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Apple sera le dernier à entrer dans la guerre des smartphones pliables
Apple Hardware 2 min de lecture 5 Commentaires

Apple sera le dernier à entrer dans la guerre des smartphones pliables

Le mois prochain, Samsung ouvrira les pré-commandes pour permettre à ses clients d'acheter le Galaxy Fold. Le Mate X de Huawei, lui, arrivera d'ici l'été. En plus de ces deux géants technologiques, de nombreuses autres marques vont dévoiler leurs smartphones pliants. Sauf une.... Apple ! Le géant de Cupertino ne semble pas encore être en mesure de proposer un appareil dans cette catégorie de marché.

Cette année, nous nous attendons à voir de nombreux smartphones pliables. Pour l'instant, l'attention est tournée vers le haut de la liste : Samsung avec le Galaxy Fold sera le premier à prendre le terrain, suivi peu après par Huawei et son Mate X. Cependant, l'un des modèles les plus attendus est certainement le RAZR de Motorola, alors que d'autres marques comme OPPO et TCL ont déjà présenté quelques concepts, maquettes et prototypes à la foire de Barcelone qui vient de se terminer.

AndroidPIT samsung galaxy fold front
Galaxy Fold sera le premier smartphone pliable à être utilisé sur le terrain. © AndroidPIT

Cependant, Apple ne serait pas en mesure de suivre. En décembre, la société de recherche coréenne CGS-CIMB a déclaré qu'Apple sera le dernier des principaux fabricants à lancer un appareil pliable, ajoutant qu'il n'arrivera très probablement pas avant 2020. Nous ne savons pas si cette étude peut être une réalité, surtout à cause des développements récents : nous savons en effet que Samsung Display a distribué des modèles d'écran pliables à Apple et Google.

Apple pourrait même être l'une des dernières sociétés technologiques à créer des smartphones compatibles 5G. Bien que nombreux concurrents (dont Samsung, Huawei, LG, Motorola et OPPO) ont l'intention de proposer dans un avenir proche des appareils compatibles 5G sur le marché, le premier iPhone 5G, lui, ne sera très probablement pas lancé avant l'année prochaine.

Pensez-vous qu'Apple est vraiment aussi à la traîne que les analystes le prétendent ?

Source : PhoneArena

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Quasar depuis une semaine Lien du commentaire

    C'est à l'image d'Apple, tout comme il a attendu avant d'adopter l'écran OLED (faut dire que jusqu'au Galaxy S6 les OLED c'était pas ça avec des couleurs trop flashy) et buen lui en a pris.
    On n'a pas de recul sur la solidité et la fiabilité d'un écran plié au moins 100 fois par jour. La politique de l'attentisme est la meilleure, et il ne sortira un iPhone pliable que lorsque le concept sera éprouvé.
    Faut-il t'appeler qu'Apple ne fabrique pas les écrans donc n'a pas la main mise sur cela. Et je suis persuadé que le prochain iPhone pliable le sera verticalement comme le Motorola Razr. Peut-être aussi qu'Apple attend de voir si ce Razr va voir le jour et comment va réagir le public.
    Ceci dit, Motorola n'a pas la popularité de Samsung et quel sera le prix ?


  • mimile53 depuis une semaine Lien du commentaire

    Sur ce coup, je trouve le positionnement d'Apple très raisonnable car, franchement, Huawei et Samsung, avec leurs pliables annoncés récemment, n'ont rien sorti d'abouti (Qui est terminé, qui frôle la perfection).


  • La 5G n'est pas encore déployé en France ou va tout juste l'être donc pour le moment je ne vois pas l'utilité des smartphones 5g qu'ils soient pliables ou non. Les smartphones pliables sont des gadgets... Et sont vraiment trop cher...


  • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

    C'est, à mon avis, un choix stratégique qui lui ressemble bien.
    Voir et comparer ce que les concurrents proposent pour, ensuite, répondre au marché avec un produit plus abouti, mieux fini physiquement et logiciellement parlant qui "concernera" d'abord les utilisateurs type d'Apple.
    Mais question marketing, je fais confiance à Apple pour savoir comment s'y prendre pour imposer sa propre vision d'une telle "réelle nouveauté".

    La différence majeure dans cette histoire c'est que, cette fois-ci, Apple est à la remorque des autres constructeurs. Alors saura-t-il imposer ses propres choix au marché est une question qui demeure pour l'instant impossible à déterminer.

    Je ne suis pas Madame Soleil, Élisabeth Teyssier ou Madame Irma pour pouvoir me prononcer mais cela m'étonnerait beaucoup que La Pomme ne dévoile pas prochainement des infos pour attirer l'attention dans sa direction et ne pas laisser penser à un réel désintérêt pour ce "nouveau filon".