Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Apple Silicon: Les Macbook et iMac sous ARM, la transition historique est officielle

Apple Silicon: Les Macbook et iMac sous ARM, la transition historique est officielle

On en parle depuis des années et les rumeurs se sont intensifiés ces dernières semaines mais c'est désormais officiel: Apple a confirmé lors de sa keynote WWDC 2020 ce lundi 22 juin qu'il quittera Intel au profit de ses propres processeurs "Apple Silicon" sur les prochains iMac et Macbook.

Quand on voit l'avance qu'Apple a pris sur Android avec la puissance de ses puces mobile Bionic pour iPhone, on ne peut que saluer cette transition historique des processeurs d'iMac et Macbook d'Intel vers la plateforme Apple Silicon. Comme sur iPhone et iPad, ces nouveaux processeurs auront une architecture ARM et Tim Cook a confié que de nouveaux ordinateurs équipés de cette puce maison sont déjà dans les tiroirs.

Tim Cook a en effet annoncé qu’on pourrait voir débarquer les premiers modèles équipés de ce SoC ARM dès la fin d’année, avec une transition qui durera environ deux ans. Des Mac Intel sont d'ailleurs encore en développement, le changement de plateforme ne sera donc pas total ni immédiat.

Apple Silicon, le changement en superlatifs

Apple ne manque pas de superlatifs pour vanter les avantages que présente cette transition pour ses processeurs d'ordinateurs. "En 10 ans, les performances de l’iPhone ont été multipliées par 100, les performances graphiques de l’iPad par 1000", nous a-t-on balancé pendant la conférence. 

Apple veut donc reprendre ce ce savoir-faire acquis sur ses plateformes mobiles pour l'appliquer à ses ordinateurs qu'il veut rendre plus puissants que sur les processeurs Intel x86 actuels.

wwdc 2020 apple sillicon2 1
Avec Apple Silicon, Cupertino veut rendre ses Macs plus puissants et plus autonomes / © Apple

L’un des points forts de ce passage à ARM est qu'il permettrait de concevoir des produits avec une architecture commune à tout l’écosystème Apple. De quoi permettre aux développeurs de facilement développer des applications pour iPhone, iPad et macOS de manière homogène.

Toutes les applications Apple seront également disponibles nativement sous Apple Silicon. Apple promet par ailleurs aux développeurs une feuille de route sans encombre et que seules quelques jours sur Xcode permettront de porter leurs applications sur cette nouvelle architecture.

C'est donc la promesse d'une fluidité sans égal qu'Apple formule non seulement sur ses propres applications, mais aussi celles des développeurs tiers. Une promesse presque trop belle, tant elle fait rêver. 

wwdc 2020 apple sillicon macbook arm
Les premiers Macs équipés d'un SoC ARM arriveront dès fin 2020 / © Apple

Quid des problèmes de compatibilité des applications sur les Macs et avec macOS Big Sur?

Logiquement, se pose alors la question de la compatibilité des applications et services existants sur les nouveaux Macs sous ARM. Avec la nouvelle architecture, les utilisateurs pourraient ne plus avoir accès à leurs logiciels s'ils n'ont pas été développés sur cette plateforme. Et les développeurs pourraient avoir du mal à faire la transition également, le temps de comprendre l'architecture. 

Sur ce point, Apple se veut rassurant et assure que toutes ses applications (les applications Apple) ont déjà été adaptées à la nouvelle architecture ARM d'Apple Silicon, elles tourneront donc de manière native, comme expliqué plus haut. 

Pour le reste, Apple a noué des partenariats avec des éditeurs tiers comme Microsoft et Adobe pour transiter leurs suites logicielles Microsoft Office et Adobe Creative Cloud afin qu'elles soient compatibles avec la plateforme ARM. 

wwdc 2020 apple sillicon mac os big sur
Apple promet une compatibilité native de ses Apps (et certaines applications tierces comme PhotoShop) sur la nouvelle plateforme ARM / © Apple

Pour les développeurs tiers enfin, Apple aurait mis à jour son logiciel Xcode, qui permet de développer directement et, selon Apple, facilement pour l’architecture ARM. D’autres solutions logicielles auraient également été implémentées pour simplifier la transition.

Ainsi, un kit de développement est déjà mis à leur disposition. Appelé "Developer Transition Kit", cette plateforme de développement inclut un Mac Mini avec un SoC Bionic A12Z (celui de l'iPad Pro 2020), 16 Go de RAM, un SSD 512 Go pour le stockage et macOS ainsi que Xcode pré-installés. 

Ne reste plus qu'à voir à quel point cette transition sera "facile" pour les développeurs et lesquels, parmi les développeurs tiers, seront les premiers à sauter le pas vers la plateforme ARM.

À lire également sur AndroidPit France: 

Derniers Articles

Articles recommandés

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition