Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Apple et Qualcomm signent l'armistice, Samsung en guerre contre lui-même
Samsung Galaxy Fold Hardware Gagnants et perdants 2 min de lecture 2 Commentaires

Apple et Qualcomm signent l'armistice, Samsung en guerre contre lui-même

Le temps a tourné. La semaine dernière, Samsung était notre gagnant de la semaine avec son Galaxy Fold, mais cette semaine le fabricant coréen a changé de camp et devient notre perdant. Apple et Qualcomm, eux, ont réussi à devenir les vainqueurs en réussissant à s'entendre.

Gagnants de la semaine : Apple et Qualcomm

Voilà des années que Qualcomm et Apple s'opposent mais désormais c'est enfin terminé. Ils ont enterré la hache de guerre et sont parvenus à un accord pour remettre les puces Qualcomm dans l'iPhone. Le litige relatif aux coûts de licence, en particulier sur les puces modems de Qualcomm, a été résolu.

La victime dans l'histoire est Intel, parce qu'en conséquence il abandonne l'idée de faire des modems. Apple en était tout sauf satisfait de toute façon. Intel se retire donc du marché des modems pour smartphones pendant qu'Apple et Qualcomm jubilent.

qtm052 antenna module snapdragon x50 5g modem
Les modems Qualcomm seront bientôt de retour sur iPhone. © Qualcomm

Perdant de la semaine : Samsung

La semaine dernière, Samsung était le glorieux vainqueur de la semaine avec le Galaxy Fold, maintenant les Coréens sont du côté des perdants précisément à cause de cet appareil. Le problème se situe au niveau de l'écran, et le souci est apparu seulement deux jours après la réception des dispositifs de test. Dans la plupart des cas, il s'agissait d'un film qui se détachait de l'écran et qui ressemblait à un protecteur d'écran, mais qui est apparemment une partie importante de l'écran flexible. On ne connaît à ce jour qu'un seul cas où l'appareil pliable a été endommagé malgré le film. Cependant, un seul cas reste un cas de trop.

Ce n'est pas un bon début pour Samsung dans l'avenir des smartphones pliables, même si bien sûr tout n'est pas encore perdu. Il reste encore un certain temps avant le début des ventes, et les appareils finaux pourraient bien être meilleurs que les modèles d'essai. Quand il s'agit de smartphones pliables, tout est possible.

Quels ont été vos hauts et vos bas de la semaine ?

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Une pièce critique pour le smartphone qui s'enlève facilement...Faut être con ou incompétent pour sortir ça ! Connaissent pas les AMDEC chez SAMSUNG ou quoi !!!


  • Dommage, il est de notoriété publique qu'Apple est la plaie, pour ne pas dire le cancer de l'informatique :)