Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Apple lancerait son premier MacBook avec un processeur ARM à 12 cœurs d'ici 2021

Apple lancerait son premier MacBook avec un processeur ARM à 12 cœurs d'ici 2021

Apple conçoit ses propres processeurs pour ses iPad et ses iPhone depuis plusieurs années maintenant. C'est aussi le cas pour d'autres produits de la marque à la Pomme comme les AirPods ou l’Apple Watch. Avec l'iPad Pro 2020, Cuppertino n'a pas hésité à comparer les performances de ses puces maison avec celles d'un ordinateur. Mais les MacBook d'Apple embarquent quant à eux encore des processeurs Intel.  

Depuis plusieurs années, les rumeurs fusent au sein de la technosphère quant au possible abandon par Apple des puces Intel pour développer ses  propres processeurs basés sur la technologie ARM. En mars dernier, l’analyste Ming-Chi Kuo prédisait encore une refonte complète du MacBook pour le milieu de l’année 2021.

Et c'est au tour du sérieux site Bloomberg et son journaliste spécialisé Mark Gurman d'en remettre une couche ce vendredi 24 avril. Selon ses propres sources anonymes et "proches du dossier", le journaliste affirme qu'Apple prévoirait de commercialiser son premier MacBook avec une puce made in Apple autour d'une architecture ARM d'ici 2021.

Une transition en douceur 

Selon Bloomberg, toujours en citant des sources anonymes, Apple développerait trois processeurs, au sein du projet Kalamata, basé sur l’Apple A14 qui équipera le futur iPhone 12. TSMC (fabricant historique des puces Apple sur iPhone et iPad) serait une nouvelle fois en charge de la production en masse des processeurs avec sa technologie de production en 5 nm. 

Ainsi, selon Bloomberg, la première puce pour MacBook made in Apple comporterait 12 coeurs dont 8 à haute performance et 4 coeurs efficients pour les tâches quotidiennes. Même les MacBooks Pro 13 pouces milieu de gamme actuels sont limités à 4 coeurs. Cette puce serait d'ailleurs "nettement plus rapide" que l'actuel chipset Bionic A13 qui équipe les iPhone 11 et l'iPhone SE 2020.

"Apple conçoit de plus en plus ses propres puces pour gagner plus de contrôle sur les performances de ses appareils et les différencier de ses rivaux", analyse Bloomberg. Mais faire tourner ses MacBooks, iPhones et ses iPads sur une même technologie permettrait aussi à Apple d'harmoniser et de renforcer son écosystème, en facilitant le déploiement des mises à jour sur ses Macs par exemple. Assurer sa souveraineté technologique est également un moyen d'assurer son indépendance vis-à-vis d'Intel et de rendre ses pièces plus rentables en augmentant ses marges. 

Cette transition devrait se faire petit à petit, en commençant par le MacBook le plus entrée de gamme, donc peut-être le prochain MacBook 12 pouces. Apple va en effet devoir adapter MacOS à cette nouvelle architecture et s’assurer que les logiciels soient compatibles, surtout pour les anciennes apps développées sur l'architecture Intel.

Apple n'a toujours pas communiqué offciellement sur ce changement de technologie. Peut-on espérer que la firme dévoile ses plans aux développeurs lors de la WWDC 2020? Impossible à prédire. L’événement prévu en juin prochain a été maintenu sous forme retransmission vidéo en streaming. Affaire à suivre donc. 

Source : Bloomberg

Derniers Articles

Articles recommandés

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Mettez m'en 3 ! Merci


  • Chouette ! J'avais 15.000 € dont je ne savais pas quoi faire ! YES !!! Merci Apple ! 😂


    • Attends, peut être qu'on aura droit à un MacBook SE aussi.


      • Ce ne serait pas de refus, c'est toujours sympa d'économiser 1000 €. 😂

        Quand j'y pense... Payer un iPhone SE plus cher qu'un Samsung Note 10 Lite... 🤯

        Ce foutage de gueule chez Apple quand même, ils ne doutent vraiment de rien, et surtout pas du degré de mougeonnisme des gens (contraction de mouton et de pigeon 😁). En 35 ans d'informatique, l'ordinateur qui m'a causé le plus de problème est mon iMac 27" de 2011 acheté neuf 1800 € (+ quelques accessoires au fil du temps).

        - Grosses taches grises sur toute la partie haute de l'écran (défaut connu) : retour en SAV avec le "technicien" de l'Apple Store Opéra à Paris qui fait tout pour me dissuader de le faire remplacer, en arguant que le défaut réapparaîtra sur le nouveau ! 😳😳😳 Je fais le forcing et obtiens l'échange. Le problème est en effet réapparu au bout de quelques mois, mais de façon moindre, car j'ai limité la luminosité de l'écran, source très importante de chaleur, ce que ne supporte pas l'écran, qui finit par produire ces larges taches grises sur toute la partie haute de l'écran.

        - Disque dur de 1 To intégré qui lâche un beau matin. Certes je n'avais pas rapporté mon iMac de 17 Kg sur mon scooter pour faire échanger le disque dur, comme la campagne de rappel m'y invitait, mais c'est tout de même le seul ordi en 35 ans dont le disque m'ait lâché. Sur un ordinateur fixe manipulé avec un très grand soin en plus... Alors que tous mes autres ordis étaient des portables et avaient donc plus de raisons de tomber en panne.

        - Lecteur CD/DVD qui est devenu incapable au bout de quelques petites années de faire son boulot (défaut connu). Il s'est mis petit à petit à être très sélectif avec les CD et DVD. Aujourd'hui, il ne reconnaît même plus qu'un disque est inséré. Lamentable là aussi, j'ai eu des ordis qui avaient presque 20 ans âge dont toutes les éléments fonctionnaient encore à la perfection.

        - Touche majuscule (équivalent "CAPS LOCK" qui marchait quand elle voulait sur le clavier filaire avec pavé numérique en option et hors de prix. Clavier échangé illico sous garantie par Apple...et même problème sur le nouveau. Apple n'a évidemment jamais voulu reconnaître un défaut de conception. J'ai donc dû acheter un clavier imitant superbement le design du clavier Apple, il fonctionne parfaitement depuis des années.

        - Le même clavier filaire avec pavé numérique hors de prix et en option qui s'est mis subitement à ne plus être reconnu par l'ordi, quel que soit le port USB utilisé, d'où l'achat de l'autre clavier "compatible" cité plus haut.

        Bref, pas demain la veille que j'irai racheter un ordi Apple hors de prix à la fiabilité aussi incertaine. Je préfère dorénavant claquer peu et changer plus souvent, comme avec les smartphones, les télés, etc... De toute façon, on trouve aujourd'hui de très bons matériels peu chers et je n'ai pas de besoins très pointus (jeux puissants, montage vidéo, etc...).

        J'ai voulu acheter l'excellence, j'ai eu la pire expérience de fiabilité en informatique de toute ma vie. Ce qui ne m'empêche pas de trouver Mac OS très bien conçu et surtout bien amélioré avec le temps. Le problème, c'est que Windows n'est pas resté avec les deux pieds dans le même sabot et que Windows 10 n'a aujourd'hui plus grand chose à envier à Apple.


      • " peut être qu'on aura droit à un MacBook SE aussi"

        Ce sera sûrement un Macintosh SE avec une puce A14 Bionic et un châssis identique à l'original 😆
        https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Macintosh_SE/30

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition