Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

3 min de lecture 8 Commentaires

Apple lance un nouvel iPad et veut s'imposer dans les écoles

Le symbole est fort. Apple a présenté hier soir dans une école à Chicago son nouvel iPad. L'événement se tenait en petit comité sans diffusion en direct. Tim Cook, le CEO de l'entreprise qui animait la keynote, en a également profité pour présenter d'autres nouveautés dédiées au monde de l'éducation.

Apple, roi des tablettes

Il ne s'agissait pas de la conférence la plus importante pour la firme de Cupertino mais elle aura certainement des répercussions importantes sans doute. Premièrement, elle vient confirmer que le marché des tablettes n'est pas mort contrairement à ce que certains analystes veulent bien dire, et deuxièmement, que Apple y croit encore dur comme fer. 

retina display large
Le nouvel iPad est plus rapide (le contraire aurait été surprenant). © Apple

De manière générale, il existe deux types de tablettes : les mauvaises et les iPad. Beaucoup de tablettes Android embarquent en effet un matériel de mauvaise qualité avec des cartes graphiques faibles pénalisant ainsi les performances de l'appareil et l'expérience utilisateur. Leur seul avantage ? Leur prix, ce qui les rend populaires auprès de certains utilisateurs. Apple, cependant, vend ses iPad chers, positionnés presque comme un PC ou un ordinateur portable de remplacement. Et pourquoi pas d'ailleurs ? Les processeurs comme l'Apple A10 ou l'A11 sont si rapides qu'ils battent parfois des processeurs classiques dans leurs poches.

Un iPad plus rapide et moins cher (mais pas seulement)

À Chicago, Apple a présenté de nombreux nouveaux outils destinés au monde de l'éducation. Apple veut rivaliser notamment avec les Chromebooks, qui connaissent un énorme succès aux États-Unis dans ce secteur. Positionné à 349 euros, le nouvel iPad apparaît particulièrement attractif, notamment pour les scolaires.À l'intérieur, on retrouve un processeur Apple A10, déjà vu par exemple sur l'iPhone 7. La version boostée A10X est réservée à l'iPad Pro. La sixième génération de l'iPad possède également toutes les fonctionnalités propres à un iPad. Un écran de 9,7 pouces, une densité de pixels de 264 ppp (assez décevant) et ainsi de suite. Même l'iPad bon marché prend désormais en charge le stylet d'Apple. 

ipad 2018 combi
Un iPad pour 359 euros. Une première. © Apple

Si ce nouvel iPad ne présente pas d'innovation en soi, c'est surtout son prix (359 euros en France) qui le rend séduisant. Les tablettes Android dans cette gamme de prix sont désespérément inférieures au nouvel iPad. Et que Google puisse rivaliser en Europe avec Chrome OS reste discutable - même s'il existe désormais un premier modèle d'Acer.

Enfin, sachez qu'Apple a aussi annoncé d'autres nouveautés pour l'éducation, l'objectif étant d'envahir les écoles pour imposer ses produits aux enfants (et les garder ensuite). Le stockage iCloud gratuit passe de 5 Go à 200 Go pour les écoles afin de mieux gérer les sessions des élèves sur les iPad partagés. La nouvelle application SchoolWork permettra aussi aux professeurs de communiquer avec leurs élèves ou de leur assigner une activité quand ils ont fini leur travail par exemple. 

Achèterez-vous le nouvel iPad ?  

8 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Ce modèle n'a pas un aussi bon rapport qualité-prix que ce qu'on essaie de nous faire croire . C'est la version 32Go la moin chère environ 330e alors qu'on trouve pour le même tarifs des tablette bien plus musclé comme la Asus Zenpad 3S 10" 64Go+SD pour le même prix que cet iPad .


  • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

    Non ce n'est pas vrai, le première modèle de Acer est exclusivement réservé pour l'éducation


    ◾La première tablette conçue pour le secteur de l’éducation sous Chrome OS qui favorise l’implication et la collaboration entre élèves et enseignants.
    ◾Facile à gérer avec une licence Chrome Education. 
    ◾Écran tactile de 9,7 pouces IPS
    ◾Stylet EMR Wacom® EMR pour écrire et prendre des notes naturellement ; se range en toute sécurité dans son compartiment intégré ; 
    ◾Prise en charge de l’appli Google Expéditions AR pour réaliser des expériences pédagogiques immersives en réalité virtuelle.

    On est plus dans du gadget Tactile, mais sur Chrome OS

    http://mychromebook.fr/acer-lance-chromebook-tab-10-la-premiere-tablette-pedagogique-sous-chrome-os/


    Dont on connais l'excellence du côté de la sécurité et de l'autonomie

    📌La Chromebook Tab 10 assure jusqu’à 9 heures d’autonomie !


    • Tu me donnes souvent l'impression d'être le VRP de certaines marques vu le côté uniquement positif de tes avis sur celles-ci et le vocabulaire que tu reprend. J'espère que ce n'est qu'une impression.
      Je pense que chacun peut se faire sa propre opinion là dessus...


      • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

        Être VRP c'est être salarié, je ne le suis pas.
        Je suis une CONsommatrice qui aime consommer , mais qui en a ras le bol du culte de la personnalité de Apple.

        - Ras le bol de son design
        - Ras le bol des petites phrases du style

        " Une bonne tablette Android... mais pas au niveau de la iPad rassurez vous ah, ah , ah !

        - Ras le bol des " côtés photos Android fait bien... mais sur mon iPhone alalala mais c'est autre chose !
        Encore mieux qu'un Canon, qu'un Reflex , que dis je mieux que mes yeux ! "


  • Pas simple. Au collège, ma fille a été équipée d'une merdouille Asus qui fait PC et tablette. Mais ils ont bridé l'accès internet... Résultat, le truc n'est pas utilisable et dors gentiment sur son bureau. C'est l'école qui n'est pas prête.


    • Ça dépend des écoles, j'enseigne l'informatique dans une école primaire à des élèves allant de la maternelle au CM2 sur 12 tablettes Huawei (kit valise Classe Orange), aucun bridage d'aucune sorte, ce qui impose une surveillance évidemment étroite. Mais avec des groupes de 6 à 12 élèves à la fois, c'est facile.


      • @ Jerome69Paris

        Dans l’Éducation Nationale, certaines personnes (très) influentes sont persuadé que l'éducation par le numérique est promis à un grand avenir et laisse du coup infiltrer Microsoft et d'autres entreprises majeures du secteur en pensant pouvoir réduire drastiquement les coûts de l'enseignement ; ce qui aurait l'avantage de plaire au ministère dont le but premier est de réduire les coûts quel qu'en soit les conséquences.

        Quand on sait ce qu'il est devenu des moocs aux États-Unis et comment les cadres dirigeants de la Silicon Valley choisissent les établissements d'enseignement de leurs propres enfants, il n'est pas interdit de se poser quelques questions quand à l'avenir de l'enseignement.


    • Vérification faite : c'est un bidule Lenovo. Le résultat est le même.

Articles recommandés