Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Apple fait rêver et Facebook ronge son frein - Nos gagnants et perdants de la semaine

Apple fait rêver et Facebook ronge son frein - Nos gagnants et perdants de la semaine

Cette dernière semaine de juin a été passionnante et très chargée. Apple et OnePlus ont tracé les grandes lignes d'une "nouvelle ère". L'entreprise de Marc Zuckerberg, Facebook, a subi une lourde défaite. Ce sont nos gagnants et perdants de la semaine.

Lundi dernier, Apple a présenté ses futures innovations logicielles mais aussi matérielles. La façon dont Apple a conçu ce discours ne pouvait que me faire frémir. Les images retransmises en live dans le monde ont attiré l'attention.

L'art de la mise en scène de la keynote associé à une scénario coloré et un aperçu des coulisses de l'empire d'Apple encore jamais vues... De quoi se poser la question de savoir si le retour espéré à un format physique plus classique des conférences est vraiment une si bonne chose que ça.

Gagnant de la semaine: Apple et son avenir radieux

Soyons honnêtes, ce genre de spectacle sert généralement à distraire le public hypnotisé du contenu maigre des présentations. Mais la keynote d'Apple était attrayante, sexy et avait de la substance.

Il y avait quelque chose durant toute cette WWDC 2020, on pouvait le sentir; un sentiment d'excitation tout comme celui que j'ai pu ressentir avec les keynote de l'iPhone lui-même. Espérons que la présentation de l'iPhone 12 sera aussi riche et divertissante en septembre prochain. 

Si Apple n'avait pas déclenché ce joyeux feu d'artifice en moi lundi, OnePlus aurait été un bon candidat pour le gagnant de la semaine. Grâce à une stratégie marketing ingénieuse et à une chasse aux indices sur Instagram, les auteurs la hype autour du prochain OnePlus Nord n'a jamais été aussi forte.

Les visionnaires de OnePlus ont de bonnes chances de prendre la place de gagnant d'Apple la semaine prochaine. Il reste à savoir si toute cette hype se concrétisera pas la sortie d'un smartphone intéressant. La semaine prochaine, le feuilleton OnePlus devrait enfin avoir sa conclusion. 

Le perdant de la semaine: Marc Zuckerberg et son empire maudit

"Miroir, mon beau miroir, qui est l'homme le plus puissant de tout le pays?", demanda le garçon blondinet à son reflet déformé. Ses yeux s'enfoncent dans leurs creux, striés de fines lignes rouges que l'insomnie a marqué douloureusement.

Et dans le vieux miroir terne, sa peau claire, presque translucide, se déforma pour former le globe qu'il voulait si désespérément tenir entre ses mains, dominer. Et un feu rouge de colère se répand sur ce globe, la Terre, au niveau du Brésil. Bref, vous l'aurez comprix, on parle ici de l'échec du système de paiement de WhatsApp, et donc Facebook, au Brésil.

Facebook n'a pas seulement un problème, mais plusieurs. D'une part, il a du mal à maîtriser les discours de haine et la désinformation sur son réseau, alors que les choses vont plutôt mal avec d'autres produits.

whatsapp
Le service WhatsApp Pay au Brésil qui a été presque instantanément interdit. / © WhatsApp

J'ai rapporté la semaine dernière que le service de paiement WhatsApp Pay a été déployé au Brésil. Ce pays est le marché le plus important pour Messenger. Après l'Inde avec ses 200 millions d'utilisateurs selon les statistiques actuelles, le Brésil est le deuxième pays le plus important pour la filiale de Facebook avec 120 millions d'utilisateurs de WhatsApp.

La vision de l'avenir "pour tous" de WhatsApp Pay s'est évanouie en une semaine et le miroir s'est brisé en mille morceaux, du moins pour le moment. Parce que le Brésil a supprimé le service de paiement de WhatsApp au bout d'une semaine seulement. Selon les médias, la banque centrale et les autorités antitrust sont préoccupées par la création d'un monopole qui pourrait exclure d'autres concurrents du marché.

Il s'agenouilla donc, le perdant de la semaine, et avec ses doigts longs et fins, il ramassa un par un tous les éclats de verre, dans lesquels son sourire follement déformé se reflétait dans une couleur rougeâtre. Il serra le poing et sa promesse d'un rouge vif s'infiltra jusque dans le sol: il n'avait pas dit son dernier mot. 

À lire également sur AndroidPIT France: 

Derniers Articles

Articles recommandés

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Ali Gator depuis une semaine Lien du commentaire

    C'est vrai que c'est un beau pari qu'Apple est en train de faire. Et je ne doute pas de leur réussite ! Bon, je ne pense pas revenir chez Apple après ça, j'attends plutôt l'arrivée du Surface Duo pour voir ce qu'il vaut...


  • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

    200 milliards de (consommateurs) brésiliens...et moi et moi, émoi 😉
    J'y pense et puis j'oublie, c'est la vie, c'est la vie.

    (je ne sais pas si Julia connait Jacques Dutronc sinon un peu de poésie dans un monde de brutes, je ne dis pas non...)

    nas


  • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

    Il ne reste pas à savoir "si toute cette hype se concrétisera par la sortie d'un smartphone intéressant", mais si elle se traduira en bénéfice et à l'heure des difficultés financières, il vaudrait mieux que Oneplus ait eu raison de s'appuyer sur Instagram, plutôt que sur les consommateurs.

    Perso, j'avais en tête de l'offrir à mon fils, mais comme je ne suis pas hype, j'irai lui acheter un Realme

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition