Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Des chiffres d'Apple France sont dévoilés et soulèvent des questions

Des chiffres d'Apple France sont dévoilés et soulèvent des questions

Apple n'aime pas communiquer sur ses revenus ou sur une quelconque donnée interne, il est donc surprenant de voir ce genre d'informations communiquées. C'est le magazine Challenges qui a réussi à se procurer plusieurs informations qui, certes, doivent être prises avec des pincettes mais peuvent se montrer représentatives du marché.

Le chiffre d'affaires d'Apple France était de 713 millions d'euros en 2018. Ceci dit, si le rapport ne propose pas de données spécifiques de ventes récentes, il dévoile certains petits secrets sur ces dernières années. Au niveau des iPhone : en 2014 196 900 iPhone 5, 5s et 6c ont été vendus. En 2015, ce chiffre a monté à 282 900 et en 2016 le chiffre était de 317 800 smartphones.

À l'inverse, les ventes d'iPad ont baissé au fil du temps, passant de 180 100 à 134 400 unités. Les ventes de Mac ont augmenté elle aussi sur cette période. Pour terminer, les montres d'Apple (ou Apple Watch) montrent qu'elles se vendent de mieux en plus : 46 800 en 2015, 51 000 en 2016. Preuve que le marché des wearables est en pleine croissance.

iPhone xs 01
Difficile de vendre un iPhone XS si on n'a pas appris sur le produit. © AndroidPIT

Il est important de se rappeler que ces chiffres n'incluent pas toutes les sources de revenus d'Apple, il s'agit des Apple Store. De plus, nous avons pu voir lors de sa dernière keynote que la stratégie du fabricant ne se situe plus uniquement dans le matériel mais aussi dans les services (Apple News+, un service de streaming, Apple Music, iCloud...).

Challenges a également cité un représentant du syndicat CFDT, Albin Voulfow, qui explique que "Chez Apple, on gagne des milliards de dollars mais la filiale française fait peu de bénéfice chaque année".  Les Apple Store étant généralement situés dans des endroits chers (l'exemple le plus flagrant étant probablement les Champs Elysées à Paris), beaucoup d'argent sort et la quantité d'argent entrant ne serait pas suffisante. Les salariés seraient mis sous pression, mal formés ("15 minutes de réunion avec un manager", selon M. Voulfow) et "ne connaissent plus vraiment les appareils qu'ils sont censés vendre au prix cher", confie Challenges.

Bref, la Pomme a des pépins, et quand il y a des pépins il faut être bref : les salariés d'Apple veulent une amélioration de la situation et il est difficile à imaginer qu'une entreprise de la taille d'Apple ne propose pas de mesures concrètes pour remédier au problème.

Source : Challenges

Articles recommandés

9 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • nas depuis 7 mois Lien du commentaire

    mouais, appel ne paie surtout pas assez d'impôt par rapport a ses bénéfices


  • "Vive Pépin le Bref" 😉


    • Zut, tu m'as devancé (j'ai pensé exactement à la même chose en lisant l'article), je n'avais qu'à arriver avant sur l'article :)
      Tu m'étonnes qu'Apple ait des pépins :) Et c'est de pire en pire. Si Apple vient à péricliter (on en est loin pour le moment), ils pourront toujours ouvrier une jardinerie :)


      • Benoît aime bien ce genre de clin d’œil et, du coup, j'essaie de ne pas les louper...


      • Tu m'étonnes, faut bien s'amuser.. surtout si ça ne plait pas à Quasar :)


      • Luna depuis 7 mois Lien du commentaire

        En attendant celui qui a reçu un crédit d'impôt de la part du service public c'est Apple France

        " Apple France aurait bénéficié d'un chèque de l'Etat de 3,2 millions d'euros en 2018 dans le cadre du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), révèle Challenges sur son site internet. "

        Choquée, je le suis comment on peut signer un tel chèque sur notre dos pour une entreprise qui gagne autant ?

        https://www.businessinsider.fr/apple-france-aurait-beneficie-dun-cheque-de-letat-de-32-me-lan-dernier/


      • Ce qui est choquant, ce n'est pas qu'Apple perçoive cette aide (liée à la création d'emplois) parce qu'elle gagne énormément (ce qui n'est pas un critère pour recevoir cette aide) mais surtout qu'Apple use d'une optimisation fiscale scandaleuse (mais encore légale à ce jour) pour payer le minimum d'impôts (optimisation d'ailleurs qui fait qu'Apple fait, officiellement, si on en croit le bilan comptable, très peu de bénéfices voire est en déficit en France, ce qui est parfaitement faux (enfin bon...)
        Ce CiCE, ce sont surtout les grosses entreprises qui en bénéficient, car elles, possèdent une armée de comptables et d'avaocats fiscalistes qui eux, savent saisir toutes les opportunités pour alléger au maximum les impôts et bénéficier de toutes les aides possibles, ce qu'une PME ne pourra que très difficilement se permettre...
        Encore une fois, tu démontres que tu ne comprends rien ni ne maîtrises rien, vu ton faible niveau de connaissances, abstiens toi, ça vaut mieux...


      • Luna depuis 7 mois Lien du commentaire

        Va retrouver ta moeuf de Quasar et laisse moi tranquille


      • Décidément, ta gaine n'est pas solide, si tu vois ce que je veux dire (craquage...) ? :) Est ce de ma faute si tu manques de culture et de connaissances économiques ? Ne sois pas jalouse (il n'y a pas de quoi...) , je te le laisse de bon coeur, cette tâche de Quasar, mais surtout ne vous reproduisez pas (en plus, c'est un geste écologique, on est déjà assez comme ça sur terre... et vu ce qui nous pend au nez... )

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition