Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

3 min de lecture 5 Commentaires

Oui, Apple est toujours le roi en termes de revenus sur le marché des smartphones

Selon un rapport du cabinet d’études Strategy Analytics, Apple aurait ramassé plus de 42,5 milliards d’euros sur les 51 milliards d’euros générés par le marché des smartphones l’an dernier, soit 79,2% des bénéfices alors qu'iOS ne représente que 14,5% de part de marché ! Une performance qui rappelle que la firme de Cupertino maîtrise toujours autant sa stratégie marketing et son chiffre d'affaires.

14,5% de part de marché mais 79,2% des bénéfices !

Apple a beau ne pas être le leader sur le marché, la firme brille toujours autant au niveau des revenus. Cette dernière analyse ne fait que confirmer le succès de la politique d'Apple. En 2016, la marge bénéficiaire du géant américain s’est située à 32,4%. A titre de comparaison, Samsung n'a obtenu qu'une marge bénéficiaire de 14,6% (soit un bénéfice de 7,8 milliards d'euros) pour  20,8 % de parts de marché. Il est vrai que le fiasco du Galaxy Note7 n'a pas aidé le fabricant sud-coréen à obtenir de meilleurs résultats.

Les 5 plus gros vendeurs de smartphones dans le monde laissent 1,8 % des bénéfices à tous les autres fabricants

Si Samsung n'est pas aussi fort que son rival Apple, il n'en demeure pas moins qu'elle reste son principal concurrent dans la course aux profits pour le moment. Huawei, OPPO et Vivo suivent loin derrière avec des scores de 1,6 %, 1,5 % et 1,3 % des bénéfices mondiaux générés par le marché des smartphones. Concrètement, presque les deux tiers des smartphones vendus dans le monde l'an passé n'auront finalement rapporté que peu d'argent, symbole d'un marché ultra concurrentiel où survivre et faire des bénéfices sont des missions délicates. Ainsi, les 5 plus gros vendeurs de smartphones dans le monde laissent 1,8 % des bénéfices à tous les autres fabricants.

AndroidPIT iPhone 7 review 2896
L'iPhone 7 assure des marges confortables à Apple. © AndroidPIT

Des marges élevées pour Apple

Là où les principales différences se font ressentir entre Apple et ses concurrents se situent au niveau des marges. Ainsi, selon les estimations d'IHS Markit, il faut compter environ 225 dollars pour fabriquer un iPhone 7 de 32 Go vendu 649 dollars (769 euros en France). Cette estimation tient uniquement en compte le prix des composants, l'assemblage et le test des produits. Aucun coût de recherche et de développement ni même de distribution ou de marketing n'est pris en compte. 

Toutefois, même si certains coûts sont ignorés, Apple réalise des marges beaucoup plus importantes que son concurrent coréen. Par ailleurs, le prix de ses produits reste stable, et ce même plusieurs mois après leurs lancements, permettant ainsi de conserver une marge confortable pendant toute la durée de vie de l'appareil.

Une tendance similaire en 2017 ?

Pour le moment, tout porte à croire que 2017 devrait être similaire en termes de résultats. Malgré la progression d'Android, les iPhone d'Apple conservent toujours une longueur d'avance en matière de revenus. A moins d'une éventuelle catastrophe industrielle, comme Samsung en a été victime en septembre dernier avec sa dernière phablette, le nouvel iPhone devrait permettre de conserver la première place.

Etes-vous surpris par de tels résultats ? Pensiez-vous que le marché des smartphones était aussi concurrentiel que cela ?

Source : The Korea Herald

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Enfin un article sincere au sujet de apple !


  • Et, de toute façon Apple reste une marque horriblement chère... Donc par rapport à la concurrence je ne sais pas si ça peut se comparer sachant que le prix d'un Android est raisonnable à côté de Apple...


  • A part le fait que cette info circule beaucoup, je reste néanmoins ahuri devant le fait qu'un fabricant qui produit 1/7ème de la totalité des smartphones engrange un peu moins de 6/7ème des profits du secteur.
    Cela montre aussi la disproportion entre une notoriété assise avec des prix délirants et une meute de petits "producteurs" qui salivent derrière en essayant de croire qu'une copie plus moins réussie d'iPhone vendue à un prix abordable va le transformer de "Petit Poucet" en "Grand Méchant Loup".
    Le modèle de production Apple conserve son pouvoir d'attraction phénoménale chez les fabricants.
    Chez les commentateurs d'AP, les choses sont heureusement plus équilibrées.


    • Apple reproduit ce que Ford a fait pendant longtemps, être précurseur et surtout avoir une politique non concurence pour engranger un maximum de profit.

      En France nous avons Free et surtout les Ciments Lafarge qui vendent 95% de ses produit dans le monde entier.

      Rien ne sert de diviser pour mieux reigner, il faut assoir sa domination le premier. Confusius


    • Apple sait vendre. Google sape le moral des dev en faisant une large promotion d'Android comme un eco-système low cost.

Articles recommandés