Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

3 min de lecture 4 Commentaires

Android désormais plus populaire que Windows pour surfer sur le net

Après des années en seconde position, Android est désormais le système d'exploitation le plus utilisé dans le monde pour surfer sur le Web devançant désormais Windows. L'écart reste cependant faible puisque l'OS mobile de Google ne devance que de très peu le système de Microsoft.

Android désormais leader

Les statistiques de StatCounter du mois de mars sont enfin disponibles et pour la première fois de l'histoire montrent la supériorité d'Android face à Windows. Android est donc maintenant le système le plus utilisé pour naviguer sur le net selon ces derniers chiffres. Pour rappel, StatCounter établit des données grâce à ses traqueurs présents sur plus de 2,5 millions de sites internet. 

Cette nouveauté n'est pas vraiment une surprise. Le mois dernier, Android talonnait déjà de très près son rival. C'est donc une progression naturelle pour le système de Google. Chaque année, ce sont en effet plus d'un milliard d'appareils qui sont vendus contre 200 millions d'ordinateurs sous Android. Toutes versions confondues, Android cumule ainsi en mars 2017 37,93 % du trafic Web contre 37,91 % pour Windows.

androidpit statcounter march 2017
Android est désormais plus populaire que Windows pour surfer sur le net. © StatCounter

Une progression fulgurante

En quelques années, Android a fait tout simplement une ascension fulgurante. En janvier 2012, Android ne représentait que 2,2 % de l’usage global d’Internet et Windows 82 %. "Windows a gagné la guerre sur les ordinateurs, mais le champ de bataille s’est déplacé" a expliqué Aodhan Culien, CEO de StatCounter. "C'est une date dans l'histoire de la technologie et la fin d'une époque. Cela marque la fin du leadership de Microsoft dans le monde entier sur le marché des systèmes d'exploitation qui a eu lieu depuis les années 1980. Cela représente également une percée majeure pour Android".

Android a simplement remporté son duel grâce à une utilisation de plus en plus croissante des smartphones pour surfer, et grâce à l'émergence du système dans de nombreux pays émergents en Asie et en Afrique. En Chine, par exemple, où 90 % des internautes utilisent leurs smartphones pour se connecter, Android représente plus de la moitié des parts de marché. Toutefois, Windows a encore son mot à dire et pourrait renverser la vapeur en cas de domination dans le monde la réalité augmentée, l'intelligence artificielle, la reconnaissance vocale...

Enfin, iOS se situe loin derrière en troisième position, mais il faut reconnaître que les statistiques de StatCounter ne prennent pas en compte le surf internet depuis les applications. La performance d'Android est donc encore plus remarquable.

Êtes-vous surpris par ces chiffres ?

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Je ne vois pas en quoi ça démontre la supériorité d'Android. C'est un bête effet mécanique. Il y a plus de smartphone que d'ordinateur. Les gens ne surfent pas plus parce que c'est Android.


    • Aucunement, il n'est fait part d'une supposée supériorité d'Android, ni dans l'article, ni dans les commentaires... à moins que cela ne change !
      Quantité et qualité ne sont pas comparables.


      • Je cite "Les statistiques de StatCounter du mois de mars sont enfin disponibles et pour la première fois de l'histoire montrent la supériorité d'Android face à Windows."


  • Normal. C'est parce qu'il est à portée de main (le téléphone) et qu'il a un démarrage ultra-rapide, que notre activité principale sur un ordi, c'est aller sur internet, que dans une majorité de pays très peuplés et pauvres, on a un téléphone mais pas les moyens de s'équiper avec un PC.
    Dans certains pays, il y a même 3 opérateurs mobiles avec des tarifs locaux plus cher que pour appeler la France.
    Les gens s'équipent avec 2 ou 3 puces de chacun des opérateurs pour s'appeler entre eux au tarif le plus bas, selon l'équipement du correspondant. Ils ont même souvent plusieurs téléphones dans la poche.

Articles recommandés