Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
16 partages 6 Commentaires

Les 5 choses qui m'ont le plus marqué sur Android

À côté d'articles traitant de tests, comparatifs et conseils de tous horizons, il existe une contrée au-delà des frontières que nous aimerions explorer plus souvent et ce, même si le temps vient parfois à nous faire défaut. Depuis plusieurs mois, il me tenait à cœur de vous proposer un sujet qui s'appuie sur une critique plus personnelle/individuelle, où je compte vous parler des 5 choses qui m'ont le plus marqué sous Android - et à côté, également (sans trop s'égarer).

L'avènement d'Android dans la mobilité

À l'époque où nous pensions que la marque à la pomme allait matrixer la planète Terre avec ses iPhone, il se trouvait un système d'exploitation mobile, également basé sur un noyau Linux (mais ouvert), qui sortait du lot.

android 5 choses moments forts qui marquent image 00
La première apparition d'Android fut remarquée sur le T-Mobile G1 en septembre 2008. © Android

En quelques mois, ce petit bébé est devenu l'enfant prodige du géant de la recherche, voyant que les marques étaient séduites (et le sont encore) pas l'ouverture de l'OS de Google, dont le père créateur est Andy Rubin.

android 5 choses moments forts qui marquent t mobile htc g1 dream image 00
Le premier véritable Android commercialisé est né de l'alliance entre HTC, Google et T-Mobile : le HTC T-Mobile G1. Ensuite, il fut adopté sur plusieurs continents en différentes variantes. Chez Orange, en tant que HTC Dream, notamment. Ce smartphone Android a été lancé sous Android 1.1. Cette version se nommait secrètement « Petit Biscuit » à la base, mais elle fut finalement baptisée « Banana Split ». © HTC

Finalement, la tentative d'Apple de nous métamorphoser tous (ou presque) en des pigeons dociles s'est soldée par un échec cuisant, dont Steve Jobs lui-même a eu peine à se relever. De la vision du PDG d'Apple, l'arrivée d'Android a été un véritable cauchemar pour un système d'exploitation mobile « ouvert » qui est rapidement devenu sa plus grosse bête noire. En 2010, il avait été jusqu'à dire que « les gens qui souhaitent du porno n'ont qu'à acheter un Android.». Quelle critique enfantine, je t'aime bien Steve, mais il faut pas pousser mémé dans les orties. Hein !

98329977
Steve Jobs a détesté Android jusqu'au bout, en plus de maudire Google. C'est normal en même temps et on ne lui en veut pas pour ça. © Gawker

Pour d'autres, l'arrivée d'Android fut un nouveau souffle dans la mobilité, où tout le monde peut y mettre son grain de sel ; y compris Apple s'il le voulait et ce, même si cela reste contraire à sa politique. Depuis les prémices d'Android en 2009, nous sommes passés de deux à trois appareils à plusieurs milliers de modèles. D'un certain point de vue, cela peut être qualifié comme une véritable réussite pour Google, mais la répartition des versions est loin d'être du même avis. Quoi qu'il en soit, je crois qu'aucun OS mobile ne peut prétendre avoir eu un succès aussi dingue qu'Android.

Le Motorola Milestone et le Samsung Galaxy S

Par le passé, ceux qui étaient présents savent que le Motorola Droid (alias Milestone en Europe) fut le smartphone qui révolutionna la donne sous Android puisqu'il apportait un renouveau design en introduisant Android 2.0 Eclair.

Vêtue d'une interface plutôt austère d'Android 1.0 à Android 1.6, autant dire que l'arrivée de cette version a quelque peu renouvelé les usages et vraiment aider à commencer à faire connaître l'OS mobile de Google au monde. D'un autre point de vue, le Milestone fut aussi appréhender comme le messie des Android avec son clavier physique dépliable, à la manière des T-Mobile G1 (HTC Dream chez Orange) ou Samsung Epic 4G (un Galaxy S modifié).

android 5 choses moments forts qui marquent motorola droid milestone image 01
Le Milestone (Droid) était le véritable successeur du T-Mobile G1 de HTC et le rival direct du Nexus One en 2010. © Motorola

Après cela, d'autres marques ont commencé à s'intéresser de très près à Android, dont Samsung. Pour ne rien vous cacher, le premier Galaxy commercialisé sous Android par Samsung était installé sous Android 1.5 Cupcake et était une vraie plaie à l'utilisation. La marque fut longtemps boycotter pour ça. Heureusement pour elle, elle a réussi à rattraper le coup en commercialisant l'Android le plus léger de l'époque (119 grammes). Longtemps soutenu par la marque, le Galaxy S aura eu une longue et belle vie avec plus de quatre mises à jour majeures au compteur. Le premier vrai gros succès de Samsung sous Android pour un mobile qui s'était vendu comme des petits pains.

android 5 choses moments forts qui marquent galaxy s image 01
Pour ceux qui l'ignoraient, voici le tout premier Galaxy S (GT-i9000) de Samsung. © Samsung

Le Galaxy Nexus, le tirage gagnant de Samsung

Lors de sa sortie, je me souviens avoir fait des pieds et des mains pour mettre la main sur le Galaxy Nexus. À l'époque, je possédais le modèle précédent du Nexus S qui était catalogué pour avoir des caractéristiques techniques avec un an de retard, mais il fonctionnait relativement bien pour un smartphone doté d'un processeur simple cœur. Il n'aura pas fallu longtemps pour que je cède à la tentation de me ruiner et acheter un Galaxy Nexus.

android 5 choses moments forts qui marquent google samsung galaxy nexus image 01
Voici le Google Galaxy Nexus, le premier smartphone doté d'un écran HD 720p et d'Android 4.0. © Google

À l'époque, c'était pour moi le Nexus le plus abouti jamais sorti par Google, avec lequel avait été inauguré la version d'Android 4.0 Ice Cream Sandwich et Chrome sous Android, notamment. Longtemps supporté, Texas Instruments (qui avait été choisi pour la partie processeur du mobile) mit la clé sous la porte une année plus tard, mais Google continua tant bien que mal le support des mises à jour quelques mois en plus (jusqu'à Android 4.3). Et ce, alors qu'il n'avait plus la mainmise sur les pilotes du processeur qui étaient jugés comme périmés, car plus développés. Plus tard, Nvidia récupéra la propriété intellectuelle de TI qu'il exploite encore aujourd'hui pour ses propres processeurs.

android 5 choses moments forts qui marquent ti omap 4460 image 00
Voilà un aperçu de l'architecture des SoC OMAP44x. © Texas Instruments

Pour beaucoup, le Galaxy Nexus fut un excellent smartphone et une véritable révolution du Nexus S avant lui. Il ne s'est certes pas vendu à des milliards d'exemplaires, mais il a suffi à marquer les esprits. Encore aujourd'hui.

Le rachat de Motorola par Google, puis par Lenovo...

Pour certains passionnés de nouvelles technologies, la chute de Motorola fut un triste revirement dans la mobilité.

android 5 choses moments forts qui marquent motorola google lenovo rachat image 00
Motorola racheté par Google, puis revendu à Lenovo par ce dernier. © Google

Fort heureusement, le souverain Google racheta l'entreprise américaine pour en aspirer une partie de son personnel et de ses brevets, pour ensuite la céder à Lenovo (pour la somme d'environ 12,5 milliards de dollars). Aujourd'hui, le phénix Motorola renaît de ses cendres et propose un catalogue de smartphones de toutes gammes à des prix séduisants.

Désormais, Google ne possède plus aucun actif chez Motorola. Mais, Lenovo essaie de suivre la politique d'une interface pure d'Android. Les derniers Motorola sortis (smartphones et objets connectés) le montrent déjà très bien. Politique que d'autres constructeurs, comme Sony par exemple, tentent de rejoindre également, mais on s'égare.

Les petits « à-côtés » des marques sous Android

android 5 choses moments forts qui marquent htc evo 3d image 00
Le HTC Evo 3D possède deux appareils photos dorsaux pour réaliser des contenus en 3D. © HTC

En parallèle, des petites comme des grandes marques ont tenté des approches différentes. En disant cela, je pense notamment aux HTC Evo 3D/Optimus 2X qui étaient des smartphones Android dotés d'écran 3D et de deux capteurs photos visant à capturer des moments en 3 dimensions. Plus gadget et énergivore qu'autre chose, les fabricants ont finalement décidé d'abandonner cette idée au profit d'autres. Samsung nous avait également montré son savoir-faire côté multimédia avec le Galaxy Beam, un PicoPhone capable de refléter son écran sur un mur pendant 2 heures.

android 5 choses moments forts qui marquent galaxy beam image 01
Le Galaxy Beam est capable de projeter son écran sur un mur avec une autonomie de 2 heures. © Samsung

Plus récemment, nous pouvons également évoquer l'excellent YotaPhone double-face avec écran AMOLED d'un côté et écran e-Ink de l'autre. Côté autonomie, il envoie véritablement du lourd pour une expérience d'utilisation excellente. Ensuite, nous pouvons également parler du Oppo N1 qui possède un appareil photo rotatif pour endosser les rôles de caméra frontale et dorsale. En dernier plan, nous pouvons parler du Marshall London, qui est un produit dans lequel la marque a mis tout son amour pour créer le mobile Android dédié aux addicts de musique.

android 5 choses moments forts qui marquent yotaphone 2 image 01
Le YotaPhone 2 possède deux écrans, l'un AMOLED et l'autre E-Ink pour afficher des alertes ou faire de la lecture. © YotaPhone

La tentation du « Côté Obscur » de la force

Comme tous les ans, la grand messe annuelle d'Apple annonce de nouveaux produits, incluant ses fameux iPhone.

android 5 choses moments forts qui marquent apple iphone 6s image 00
Parfois, Apple arrive à susciter en nous l'envie d'acheter un iPhone, ou pas. © Apple

Ils ne possèdent certes pas des caractéristiques de rêve, mais la firme à la pomme croquée a le don d'éveiller notre curiosité et notre tentation avec des nouveautés qui n'en sont pas (vraiment). Une fois encore, la conception design des iPhone est loin de nous (me) laisser indifférent, mais je ne me fais pas à l'idée de "claquer" un salaire dans un mobile sous iOS... J'ai eu l'iPhone 3G, cela m'a permis de me rendre compte que l'iOS d'Apple ne correspondait pas à mes usages. J'aime bien avoir la mainmise sur mon mobile et Android est parfait pour cela !

De vôtre côté, dîtes-nous les choses/moments qui vous ont le plus marqué sur Android.

16 partages

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • très bon article


  • Très bon cet article ! Vive Android


  • Nous ne sommes qu'à l'aube du pouvoir d'un OS libre, Android, car grâce aux grandes marques et avec la puissance du pognon et l'ingéniosité de leurs dev' le futur va être pationant à vivre.
    Si on met actuellement toutes les innovations en cours dans un seul et même appareil on peut entre apercevoir se que nous réserve le futur.
    Mon Smartphone est à la fois ordinateur de poche, apn, enregistreur, camera, traducteur instantané, localisateur GPS, tv, console de jeu, et j'en passe...
    Alors oui, la nostalgie c'est sympa, mais nous devons aussi aller en avant.
    Comme le dira le Capitaine Kirk dans un proche futur :
    "Droit devant, au-delà de l'infini, vers cette sombre clarté qui tombe des étoiles, l'aventure nous attend... "
    😎😎😎😎


    • Tout à fait d'accord ! Je fais aussi parti de ceux pour qui le téléphone a un apn suffisant pour ce que j'en fais pareil pour le gps, console portable etc..


  • excellent article, très agréable à lire ! Un moment de pure détente qui m'a permis de m'instruire un peu 👍

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris