Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Amazon Go : le "supermarché du futur" aura une file d'attente comme les autres
Amazon 2 min de lecture 1 commentaire

Amazon Go : le "supermarché du futur" aura une file d'attente comme les autres

Avec Amazon Go, le géant du commerce électronique veut montrer ce que doit être (selon lui) le supermarché du futur. Amazon fait marche arrière, il y aura bel et bien une caisse dans ce qu'il annonçait comme des supermarchés sans caisse.

Amazon prévoit d'ouvrir jusqu'à 3 000 nouveaux supermarchés sans caisse d'ici 2021. Les clients s'y rendent, saisissent les produits désirés et paient automatiquement à leur départ, sans avoir à rester longtemps à la caisse. Malheureusement, ils n'ont pas pensé aux personnes qui n'ont pas de compte bancaire et ne peuvent pas payer automatiquement via leur compte Amazon.

Ces derniers mois, Amazon a fait l'objet de plus en plus de critiques à ce sujet et, si l'on en croit CNBC, l'entreprise accepterait des paiements en espèces, ce qui veut donc dire qu'il faudra faire la file à une caisse.

Aux Etats-Unis, pays où les critiques sont actuellement les plus fortes, environ 6,5 % des ménages (8,4 millions de personnes) n'auraient pas avoir de compte bancaire. Dans certaines villes américaines, des mesures ont donc déjà été prises. A Philadelphie, par exemple, les magasins où vous ne pouvez pas payer en liquide sont interdits depuis mars. Il y a des concepts similaires dans l'État américain du New Jersey et dans des villes comme New York, San Francisco ou Chicago.

Via : t3n Source : CNBC

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

    Philadelphie est l'une des ville de l'est (des États-Unis) les plus sinistrées depuis la crise de 2008. Donc, rien d'étonnant à cela.
    C'est grâce à cela que Trump et ses idées peuvent prospérer.
    Bonjour la moder-nité(niqué ?)