Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 2 Commentaires

DragonBot : Un robot Android intelligent et interactif

"Mais c'est quoi ce truc ?"
"Oh c'est trop laid, qu'est-ce qu'ils sont encore allés inventer ?"
"Oooooh c'est trop mignooon..."
Le moins que l'on puisse dire c'est que si elles sont différentes, au moins les réactions ont été nombreuses au sein de la rédaction. Cette étrange créature ne laisse vraisemblablement pas de marbre. Appelée Dragon Bot, c'est un Dragon peluche-robot piloté par un smartphone Android qui apprend depuis un Cloud. C'est bon vous avez compris ?
 



Bon reprenons plus doucement. En gros Kombusto (c'est son nom) dont l'esthétisme emprunte à Gizmo, à un Furby et à un pokémon (j'hésite entre Arcanin et Dracaufeu) est une sorte d'animal en peluche robotisé avec un téléphone Android en guise de cerveau.

Le smartphone est branché sur le visage de Kombusto (ok ca sonne un peu bizarre) pour ensuite fonctionner en tant que visage du robot. En même temps le haut du corps et les extrémités du DragonBot sont contrôlés et animés par le téléphone. Et ce n'est que le début. Car le DragonBot apprend.

Au moyen de la caméra frontale, présente sur quasiment tous les smartphones Android, Kombusto peut apprendre à reconnaître les signaux visuels, les interpréter et réagir en conséquence. Par ailleurs le DragonBot est connecté à Internet où il a accès au Cloud, dans lequel les expériences de tous les autres DragonBots sont stockées, et qu'il peut donc utiliser. Une plateforme sociale interactive pour robots pour ainsi dire. Un réseau social. Un Facebot (!). Ah oui, et bien-sûr vous pouvez également contrôler votre DragonBot avec un soft et voir le monde depuis ses yeux.

Développé par des chercheurs de Harvard, des universités du nord-est et du MIT, il coûte environ 1 000$ (785 euros) ce qui fait un peu cher pour un simple jouet. Du coup je ne suis pas tout à fait certaine de son but ou de son utilité -pour moi il était juste mignon- mais le temps nous en dira plus sur le destin de ce DragonBot Z (désolée je devais le caser).

 

DragonBot: A platform for cloud-based social robotics from Adam Setapen on Vimeo.

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition