Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Opinion 8 min de lecture 12 Commentaires

7 jours avec le Nokia 3310 : une vie sans smartphone est-elle encore possible ?

Petit, résistant et signé Nokia. Le nouveau 3310 a tout de suite été adopté par les plus nostalgiques et les anciens propriétaires du Nokia 3310 original. J’en fais parti, et après avoir passé deux heures à écrire des SMS du bout des doigts sur le clavier physique et joué au Snake, je n’ai pas pu résister à la tentation de mettre la nouvelle version lancée par AHMED Global lors du MWC 2017 dans ma poche pendant une semaine. Mais que signifie utiliser ce type de téléphone en 2017 ?

Le Nokia 3310 est arrivé dans la rédaction dans sa petite boîte en carton. A l'intérieur, on y trouve le téléphone, le chargeur, la batterie (amovible bien sûr) et une paire d’écouteurs simples. Mais peut-on toujours vivre avec un téléphone comme le Nokia 3310 ? Il n'y a qu'une seule façon de le savoir : l'essayer.

J’ai donc décidé d’utiliser le Nokia 3310 pendant une semaine lors de mes vacances. En plus d’avoir prévenu mes amis et ma famille que je n’aurai pas WhatsApp, j’ai apporté un autre téléphone avec moi au cas où : mon Huawei P10, en cas de grave crise...

Lundi : ou ai-je mis l’adaptateur pour la SIM ?

Je le charge et essaye d’enlever la coque. Je me suis cassé un ongle en le faisant, car dans la partie inférieure où se situe la prise mini-jack pour les écouteurs, ce n’est pas aussi simple que sur le modèle original. J'insère la microSIM (ou plutôt nano SIM avec le nouvel adaptateur que j’avais heureusement sur moi), la sonnerie de démarrage retentit, et je règle la date et l’heure du téléphone.

Les contacts ? Heureusement, j’avais mis les plus importants sur la carte SIM, parce que synchroniser un compte Google sur un Nokia 3310 est une utopie. Ceci dit, configurer le Nokia 3310 est un jeu d’enfant car, soyons honnêtes, il y a peu d’options disponibles.

Pas de messages WhatsApp, d’emails non lus, de longs scrolls sur Facebook et de photos à poster sur Instagram : enfin un peu de paix et davantage de temps pour profiter du paysage environnant et pour écouter les gens autour de moi, sans distractions. J’ai commencé la semaine avec enthousiasme.

AndroidPIT nokia 3310 0391
Un selfie à l’ancienne ! © AndroidPIT

Mardi : aux prises avec l’appareil photo et Internet

Le Nokia 3310 intègre un appareil photo de 2 mégapixels, alors pourquoi ne pas l'essayer ? Habitué aux excellentes photos offertes par des smartphones comme le Galaxy S8, le LG G6, le P10 ou le Google Pixel, celles du Nokia 3310 semblent être une blague. En plus de la très basse résolution, il y a un autre problème : quatre photos sont suffisantes pour remplir la mémoire du Nokia 3310. Pour enregistrer plus de photos, vous devez insérer une carte microSD, mais compte tenu de la résolution des photos... Mieux vaut apporter un appareil photo compact (ce que j'ai fait à partir de mercredi).

J’avais pensé partager des photos sur Facebook, puisque le téléphone permet de naviguer sur le Web (le Nokia 3310 a une connexion 2G, et avant d’ouvrir une page, il faut attendre environ 15-20 secondes), en utilisant le navigateur Opera Mini. Avec un peu de patience, les pages se chargent. Pour nous, c'est une véritable retour dans le temps.

Parmi les pages Web enregistrées sur le téléphone, on trouve Facebook, BBC news et Gmail. Pour le reste, préparez-vous à entrer manuellement l'URL qui vous intéresse en tapant maintes et maintes fois sur le clavier, car évidemment, il n’y a pas d'écran tactile.

AndroidPIT nokia 3310 0364
Oubliez l'écran tactile ! © AndroidPIT

Mercredi : le délire des SMS

J’ai décidé d'envoyer un SMS à ma mère et je me suis rendu compte que j'avais oublié ce que signifiait d'utiliser le clavier physique T9 pour envoyer des SMS. Et dire qu'il ya dix ans, j'envoyais des messages sans regarder les touches devant le regard étonné de mes parents... Aujourd'hui, je fais cela avec le clavier tactile ou avec les messages vocaux, plus pratiques. Mais sur le 3310, il faut revenir aux vieilles habitudes.

Pour communiquer, mieux vaut appeler : écrire un SMS est pénible. Au cas où vous vous poseriez la question, le Nokia 3310 offre même un haut-parleur. Les écouteurs fournis sont en plastique, et les voix ont un son un peu métallique, mais étant donné le prix, que pouvons-nous vraiment demander de plus?

AndroidPIT nokia 3310 0375
Et dire qu'il ya dix ans, je tapais au clavier plus vite que mon ombre. © AndroidPIT

Jeudi : WhatsApp et Maps où êtes-vous ?

Pour partir en randonnée, le Nokia 3310 est parfait : il est léger, résistant et tient dans la poche sans problème. Le Nokia n’offre pas de certification IP67/8, mais les gouttes d’eau et la poussière ne le mettront pas en danger. Dommage que Google Maps ne soit pas disponible sur l'écran d'accueil : je me sens perdu rien qu'à y penser.

C’est surtout pendant les temps morts de la journée que mon smartphone me manque : Snake est la seule façon de passer le temps, mais la version du jeu n'est pas l'originale. Colorée et avec la possibilité de raccourcir la queue du serpent, le jeu m’a permis de tuer un peu le temps, mais j’ai trouvé de manque des jeux comme Crossy Road, que vous ne trouverez pas dans la boutique très peu fournie du Nokia 3310.

AndroidPIT nokia 3310 0356
Snake n'est plus ce qu'il était. © AndroidPIT

De temps en temps, je sors mon téléphone de ma poche pour vérifier les notifications, mais sans WhatsApp et Facebook installés, il n’y a rien a voir. Heureusement, j’ai emporté un livre avec moi, et les voyages dans les transports en commun sont moins monotones, mais l'addict au smartphone que je suis ne peut s'empêcher de penser aux messages qui m’attendent sur WhatsApp... Zuckerberg, que m’as-tu fait ?

Vendredi : je ne sais plus ce qu'est une prise de courant

Inutile de dire que la batterie ne manque pas de rythme. Et je pense que pour la décharger complètement, il faudrait vraiment que je m'efforce à le faire, car le Nokia 3310 ne propose pas tous les services qui drainent la batterie de nos smartphones. Pas de YouTube, de jeux haute définition ou d’applications exigeantes.

Pour le décharger, je devrais passer toute la journée à jouer Snake. Si Nokia avait proposé le jeu original, j’y aurais peut-être pensé...

AndroidPIT nokia 3310 0371
Voici la boutique d'applications du Nokia 3310. © AndroidPIT

Samedi : pourquoi la semaine est si longue ?

À quand remonte la dernière fois que j'étais sans smartphone ? Il y a quelques mois au spa, mais seulement pour quelques heures, et l'année dernière lorsque je l’ai laissé à la maison pendant 24 heures. Même si j’avais le Nokia 3310 en poche, c’est comme ne rien avoir parce que le Nokia 3310 n’est pas un smartphone (et il ne prétend pas l'être), et il ne fait pas tout ce que chaque jour le P10 fait pour moi. C’est comme s’habituer à avoir un assistant personnel toujours disponible et rapidement se retrouver seul. Il y a des points positifs, mais les trouver n’est pas si facile quand on est immergé dans la vie de tous les jours.

Les notifications me manquent, et de ne pas pouvoir lire les nouvelles en ligne rapidement et capturer le paysage environnant pèse sur moi, tout comme l'impossibilité d’envoyer des messages vocaux à mes amis afin de communiquer rapidement quelque chose à tout le monde. Je veux mon smartphone !

Dimanche : retour à la normale

Enfin ! Je peux ré-insérer la carte SIM sur mon P10 sans même avoir à me soucier de faire une sauvegarde de WhatsApp. Dès que je suis retourné sur mon smartphone, WhatsApp a planté : trop de messages accumulés ! Inutile de dire que, après avoir passé un peu de temps à consulter mes emails, mes messages et divers forums de discussion, j’ai du le mettre en charge.

>Le Nokia 3310 peut être un téléphone secondaire, mais pour moi, une vie sans smartphone est actuellement impensable

Avec un peu de recul, l'expérience a été intéressante, mais seulement pendant un court moment. Dans un monde ou les amis, les collègues et les membres de la famille sont tous connectés, où la communication passe par le Web ou des services comme WhatsApp, Facebook, Instagram ou Snapchat, se passer d’un smartphone nécessite de faire des sacrifices. Pour moi, cela signifie m’isoler et me réhabituer à des services de base presque obsolètes. Taper sur un clavier physique en 2017 et non sur un écran tactile peut être amusant quelques heures, mais l’absence de la plateforme rapide et intuitive à laquelle je suis habituée s’est fait ressentir au quotidien. Pour ceux qui n’utilisent pas WhatsApp, qui s’informent principalement à travers la presse écrite ou la télévision, et qui préfèrent les appels vocaux aux emails ou au chat, utiliser un Nokia 3310 comme unique téléphone ne sera pas aussi « traumatique ».

Trimballer le Nokia 3310 avec moi pendant une semaine a été une façon de faire une pause, mais cela a également signifié apporter un appareil photo avec moi, et ne pas être au courant de ce qui se passe dans le monde, ainsi que sur les vicissitudes de mes amis. Le Nokia 3310 peut être un bon téléphone secondaire, mais pour moi, une vie sans smartphone est actuellement impensable. Et apparemment, je ne suis pas le seul à penser ainsi :

Et vous ?

12 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Bref, tu n'as pas aimé ce téléphone.


  • Personnellement, j'arrive à me passer de mon téléphone lors de mes déplacement en mer. Pas de réseau, donc, plus besoin de téléphone. Sauf pour le réveil et pour le podomètre !


  • oh il y a une solution... partir au bout du monde sur une île déserte ou dans le Blue Lagoon :)


  • La nouvelle misère humaine imposée par l'oligarchie, résumée en quelques paragraphes. Pathétique mais désormais impossible de revenir en arrière, les esprits sont formatés à la dépendance, la dépendance au superflu et à l'inutile... Pourquoi croyez-vous qu'Internet et les mobiles se sont développés comme une traînée de poudre sans qu'aucune organisation ni gouvernement n'ait rien trouver à dire?


    • Oh mon Dieu nous sommes contrôlés par l'oligarchie, le grand capital et les reptiliens illuminatis qui sont au pouvoir et nous dictent ce mode de vie et cette société de consommation, quelle horreur, quelle abomination, au secours !


    • Aujourd'hui, il ne faut pas dénoncer la misère humaine, les nécessiteux toujours plus nombreux l'apprécient tant, le font savoir... et veulent garder leur suprématie !
      Laissons-les à leur croyance d'un autre âge, le leur.
      Ils ont horreur que l'on dérange leurs certitudes, il faut les comprendre !


      • Comprends rien à ce que tu dis, désolé je n'ai pas un bac plus 12 en philosophie.


      • Moi non plus.
        Mais alors pourquoi certain(s) ont-ils l'ironie si grinçante et si facile !


      • Je vais te dire pourquoi, la semaine de Jessica sans son smartphone c'est la misère humaine dévoilée au grand jour , je ne m'en suis pas moquée et j'ai même de la peine pour elle, par contre ça fait rire Google et je trouve par contre qu'il n'y a rien de drôle à se moquer de quelqu'un qui a fait preuve d'une aussi grande sincérité sur les travers de sa vie.


      • Uhhh

Articles recommandés