Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

108 mégapixels sur le Xiaomi Mi Note 10 : est-ce la bonne stratégie ?

108 mégapixels sur le Xiaomi Mi Note 10 : est-ce la bonne stratégie ?

Il y a exactement dix ans, Canon présentait à l'Exposition Universelle sa "Wonder Camera", un appareil photo concept 100 mégapixels pà l'ère de la photographie numérique. Les Japonais avaient à l'esprit 2030 comme horizon temporel pour la commercialisation. Aujourd'hui, nous sommes en 2019 et nous avons déjà atteint les mégapixels à trois chiffres avec les smartphones. Mais qu'est-ce que cela signifie réellement ?

Les capteurs d'image ont un problème d'image : les mégapixels restent l'indicateur le plus important de la qualité d'image et deviennent de moins en moins pertinents avec des pixels de plus en plus petits. La taille du capteur est beaucoup plus importante. Car plus un capteur d'image est grand, plus il capture de lumière. Et plus de lumière sur la puce signifie - pour le dire simplement - moins de sensibilité, moins d'erreurs ou de bruit pendant la lecture, et plus de qualité d'image.

Dans le cas du capteur Samsung Isocell Bright HMX installé dans le Xiaomi Mi Note 10, cette taille de capteur est malheureusement une déception. Malheureusement, parce que la puce photosensible est vraiment très grosse avec  une taille de 1/1,3 pouce. Ce nombre correspond à une surface d'environ 70 millimètres carrés. C'est environ trois fois plus grand que l'IMX 363 de Sony, que Google utilise dans le Pixel 4 (XL), par exemple.

AndroidPIT sensor size comparison
Ce graphique montre le capteur du Google Pixel 4 (XL) et le capteur du Xiaomi Mi Note 10 en comparaison d'échelle. © AndroidPIT

Pour l'instant, jusqu'ici, c'est excitant. Avec le réglage par défaut, le Xiaomi Mi Note 10 prend toutes les photos avec 27 mégapixels, il combine donc toujours quatre des petits pixels de 0,8 micron en un pixel de 1,6 micron. Nous en savons déjà assez avec les différents smartphones de 48 mégapixels qui s'enclenchent avec 12 mégapixels en standard. Le capteur isocellulaire développé conjointement par Samsung et Xiaomi s'appelle Tetracell Technology.

Pourquoi ne pas utiliser un capteur de 27 mégapixels tout de suite ?

L'astuce de distiller de la haute à la basse résolution présente des avantages, du moins sur le papier. Pratiquement tous les capteurs d'image de smartphone actuels utilisent un filtre de Bayer, qui divise les pixels du capteur en pixels verts, rouges et bleus selon le rapport 2: 1: 1. Sans ce masque, chaque pixel de la puce ne mesurerait que bêtement la luminosité et nous aurions une caméra noir et blanc. Le logiciel de la caméra calcule ensuite les valeurs de couleur RVB de chaque pixel en fonction des pixels environnants d'une couleur différente sur le capteur.

quad bayer filter
Les puces Quad-Bayer de Sony et les capteurs Tetracell de Samsung placent toujours quatre pixels de la même couleur les uns à côté des autres. © GadgetByte

Le filtre Bayer sur le capteur Tetracell développé par Samsung et Xiaomi n'a pas 108 mégapixels, mais seulement 27 mégapixels - comme les capteurs Quad-Bayer de Sony avec 48 mégapixels, par ailleurs - quatre pixels sous chaque filtre couleur. L'avantage, cependant, est qu'au moins les valeurs de luminosité peuvent être mesurées de manière plus granulaire. Et dans la perception de la netteté de l'image, la résolution de la luminosité joue un rôle plus important que la résolution de la couleur.

honor 9 rgb br sensor
L'image au centre (2) a la résolution de luminosité la plus fine de l'image de gauche (1) et la résolution de couleur la plus grossière de l'image de droite (3). Ce sous-échantillonnage de couleur inférieure, qui est courant dans la compression d'image, n'est perceptible qu'au niveau des bords. © AndroidPIT

Plus signifie mieux ?

Au moins sur papier, la résolution et surtout la taille du capteur sont un avantage sur la concurrence. Mais c'est comme le football : même avec la meilleure équipe, on peut perdre un match si le collectif n'est pas bon. Un test montrera dans quelle mesure le logiciel de Xiaomi peut mettre en pratique cet avantage matériel. Parce que 108 mégapixels, c'est aussi une énorme quantité de données qu'il faut d'abord maîtrise. En théorie, une seule image DNG RAW 14 bits peut produire un fier 189 mégaoctets.

La question qui se pose est la suivante: le temps ou la puissance de calcul installés sur le smartphone sont-ils déjà mûrs pour de telles quantités de données ? Ou l'approche de Google est-elle plutôt la bonne pour 2019 avec un capteur plus ancien, moins de surface et de pixels mais qui permet un traitement rapide des séries d'images HDR avec le matériel actuel ?

Articles recommandés

16 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Et Dxomark qui donne des grosses notes pour rien, ça fait longtemps que je doute sur ces escrocs


    • Tu exagères. DxoMark ne fait pas que donner des notes, ils publient de longs tests en suivant le même protocole pour tous les appareils, en détaillant leurs critères de jugement et en accompagnant le tout de nombreux visuels qui te permettent de vérifier sur quoi leurs analyses se fondent. Après c'est sûr qu'il faut faire l'effort de lire le détail en anglais. Mais si tu n'es pas d'accord avec un résultat, tu peux au moins aller chercher pourquoi plutôt que de les soupçonner d'escroquerie.
      Perso, j'accorde plus de crédit à DxoMark dont le travail est sérieux et transparent, qu'à un "blind test" pour lequel une majorité de participants peut avoir voté pour un cliché sur un écran de 6 pouces sans même avoir pris la peine de zoomer sur les photos présentées....


      • @Pardayec

        À propos du blind test, sur un forum français, certains (dont un qui a apparemment une maîtrise de physique appliquée) ont remarqué que les résultats ne collaient pas avec les notes, les additions des points ne collent apparemment pas. Je n'ai pas vérifié.


  • Chez FrAndroid : "Test du Xiaomi Mi Note 10 : un sentiment d’inachevé"


    • FrAndroid et son cousin sont à la solde d apple. A croire qu'ils qu'ils utilisent la maj iOS 13.2, des qu'ils veulent mettre en ligne un article un tant soit peu critique sur apple, il a disparu de la mémoire...


  • "Et plus de lumière sur la puce signifie - pour le dire simplement - moins de sensibilité, moins d'erreurs ou de bruit pendant la lecture, et plus de qualité d'image."

    Globalement, je suis tout à fait d'accord avec l'article mais dans cette phrase il faudrait être plus précis au niveau de la sensibilité.
    Plus les pixels sont gros et plus ils sont sensibles au flux de photons (à la lumière) et plus on peut régler l'exposition avec un réglage bas en ISO qui génère une meilleure qualité (moins besoin d'amplifier le signal lumineux qui augmente le "bruit de l'image")

    J'apprécie l'explication de la recherche de la multiplication des Mpixels sur les derniers capteurs et les limites que cela entrainent.

    J'ai lu ailleurs (dans un article de "Les Numériques") qu'il fallait attendre 5 secondes (une éternité donc) entre chaque déclenchement, au réglage de 108 MPixels, le temps nécessaire pour que l'ISP puisse calculer et produire l'image finale d'où l'intérêt de conserver une quantité raisonnable de pixels et d'avoir le SoC le plus puissant possible. Ce qui permet en plus de gagner de la place dans la mémoire interne de l'appareil.


  • Sans être un expert non plus, l'impression que j'ai face à toutes ces tricheries techniques et marketing, c'est qu'on essaye, une fois de plus, de nous faire passer des vessies pour des lanternes. Le problème, c'est que les internautes un peu geeks des sites spécialisés ne représentent qu'une infime minorité des clients potentiels. Or l'acheteur lambda qui n'y connaît pas grand chose se fera bluffer par ces arguments fallacieux, aidé en cela par les vendeurs dans les magasins qui auront un argument-massue pour conclure la vente. C'est pour toutes ces raisons que je me fierai plus aux sites et testeurs spécialisés qui auront fait des essais pointus avant de me lancer dans l'achat de mon prochain smartphone.

    En tout cas, lorsqu'on voit la différence de taille du capteur du Mi Note 10 par rapport à celui du Pixel 4, on se demande pourquoi Xiaomi n'a pas réussi à faire entrer plus de lumière vers son capteur. Ou alors leur algorithme est nul. En tout cas, leurs photos de nuit devraient être bien meilleures qu'elles ne le sont.

    Et lorsque je lis tous les problèmes techniques qu'ont constaté les testeurs spécialisés à Barcelone lors de la présentation du Mi Note 10, je me dis que cet appareil ne semble pas avoir été pensé correctement jusqu'au bout. Est-ce l'approche de Noël qui a motivé une sortie précipitée ? Appli photo lente à beaucoup de niveaux (à l'ouverture de l'appli, 2 à 5 secondes en chaque prise de vue 27 ou 108 Mpx), plantage de l'appli photo qui oblige à redémarrer l'appareil...pas très sérieux tout ça. Sans compter le design avec les 5 caméras superposées, même pas intégrées dans le même bloc optique, dont certaines descendent si bas sur la coque arrière, que l'on y mettra immanquablement les doigts, ce qui les salira et nuira aux images qui ne sont déjà pas fabuleuses avec des objectifs propres.

    Quant au zoom x50, lorsqu'on voit la bouillie immonde qu'il produit, quel foutage de gueule. 👎👎👎

    Ce qui me sidère c'est qu'un appareil aussi moyen ait réussi à obtenir une telle note sur un site aussi spécialisé que DxO.


  • Sans être un expert, je pense que toutes ces annonces concernant le nombre de mégapixels ne sont que commerciales.


    • Luna depuis 6 jours Lien du commentaire

      Dans tous les cas est ce que l'on fait la différence sur l'écran de nos smartphones, moi j'en doute, je me rends déjà compte avec mes trois appareils des différences de contraste et netteté à chaque fois.


      • Luna,

        1- On peut agrandir les images sur nos petits écrans, ce qui permet de voir des détails intéressants. Et là, une bonne caméra et un bon traitement logiciel feront toute la différence.

        2- Tout le monde ne se contente pas de regarder ses images uniquement sur son smartphone, il m'arrive d'en regarder certaines sur mon écran de 27 pouces.


      • Luna depuis 6 jours Lien du commentaire

        Et celle de ton Mi Max 3, elles sont ratées sur ton écran de 27" ?


      • Honnêtement non, elles sont vraiment belles, il ne faut juste pas trop les agrandir. Mais telles quelles sur l'écran de l'ordi, voire un peu agrandies, elles sont nickel chrome.


    • Yenam depuis 3 jours Lien du commentaire

      @mimile53:
      Comme le suffixe "Pro" qui s'applique à tout et n'importe quoi. Vivement la gamme de fruits et légumes "Pro" chez Carrefour!

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition