Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

6 min de lecture 21 Commentaires

100 jours avec le OnePlus 6 : voici ce qui s'est montré convaincant

Lorsqu’il s’agit de smartphones, doit-on forcément choisir un modèle issu des grands fabricants tels que Samsung, Huawei ou Apple, ou bien peut-on prendre un OnePlus 6 les yeux fermés ? J’utilise personnellement le OnePlus 6 depuis plus de trois mois maintenant, et je dois dire que ses fonctionnalités discrètes mais efficaces sont séduisantes, lorsqu’elles ne sont pas carrément addictives.

Les smartphones, en particulier les modèles haut de gamme, coûtent de plus en plus cher et deviennent un signe extérieur de richesse. Un iPhone XS dernière génération dépasse les 1000 euros. Samsung et Huawei suivent également cette voie, de sorte que les smartphones des grandes marques sont maintenant hors de portée de la plupart des bourses. Le OnePlus 6, quant à lui, se range dans une gamme de prix allant de 519 à 569 euros, c’est-à-dire qu’il est deux à trois fois moins cher.

Un bon appareil photo, mais avec des points faibles

Tout d’abord, certaines caractéristiques et fonctionnalités du OnePlus 6 ne sont pas au niveau de la concurrence (lorsqu’on prend la peine de les comparer). C’est le cas de l’appareil photo. Le double objectif du OnePlus 6 est correct, mais ne peut rivaliser avec celui du Huawei P20 Pro, du Galaxy S9+ ou du Google Pixel 2. Mais cela veut-il dire pour autant que l’appareil photo du OnePlus 6 est vraiment raté ? Absolument pas. C’est d’ailleurs vous-mêmes, notre communauté et nos lecteurs, qui avez jugé lors du duel entre le OnePlus 6 et le Galaxy S9 de Samsung que le challenger prenait de meilleur photo que le géant sud-coréen.

AndroidPIT OnePlus 6 5918
L'appareil photo n'est pas au niveau de celui des cadors de la concurrence, mais il n'est pas mauvais pour autant. © AndroidPIT by Irina Efremova

Si vous souhaitez immortaliser les évènements marquants de votre vie grâce à votre smartphone, le OnePlus 6 propose un mode portrait tout à fait honorable ainsi que la possibilité de photographier des sujets éloignés à l’aide du double zoom.

L’appareil photo avant est lui aussi correct, mais tout comme celui à l’arrière, la qualité des clichés diminue en cas de faible luminosité. Malgré ce défaut, qui se voit dans des environnements sombres, la caméra du OnePlus 6 reste malgré tout correcte.

On peut en dire de même de presque toutes les autres fonctionnalités. Les haut-parleurs sont satisfaisants, mais ne disposent que d’un son mono. Une certification IPx serait la bienvenue, mais le OnePlus 6 n’en dispose d’aucune pour des raisons de coût. La recharge sans fil ? Elle aurait elle aussi fait grimper le prix du OnePlus 6. Et de toute façon, quel en est l’intérêt lorsque la recharge rapide par câble remplit la batterie à 100% en un éclair ? Une résolution qHD n’est pas non plus utile pour le OnePlus 6, à moins de sacrifier l’autonomie de la batterie.

Une bonne combinaison logicielle et matérielle agréable à utiliser.

Pour comprendre la fonction la plus intéressante du OnePlus 6, il vous faudrait avoir le smartphone en main et l’essayer par vous-même. La combinaison logicielle et matérielle se révèle excellente si bien que même après trois mois d’utilisation quotidienne intensive le système fonctionne toujours aussi bien et sans aucun ralentissement. On s’en rend compte principalement lorsqu’on a l’occasion de prendre en main l’un des smartphones haut de gamme des grandes marques : le OnePlus 6 se révèle systématiquement plus rapide et plus fluide d’utilisation.

A l’heure où de plus en plus de fabricants chinois tels que Oppo, Xiaomi et autres s’établissent sur le marché européen, l’espace laissé à OnePlus diminue progressivement. Mais la concurrence chinoise naissante doit d’abord comprendre comment fonctionnent les marchés européens et mondiaux. Au fil des années, OnePlus a consciencieusement développé Oxygen OS grâce à sa proximité avec sa communauté et l’interface utilisateur représente, de mon point de vue, le juste milieu entre celle du constructeur et celle de base d’Android.

Mon aversion initiale envers les commandes gestuelles d’Oxygen OS ont disparu après quelques jours et sont devenues si naturelles que je les essaye sur tous les autres smartphones. Après tout, le constructeur a basé ses gestes sur ceux de l’iPhone X afin que les utilisateurs de ce dernier puissent s’habituer rapidement à un smartphone OnePlus.

AndroidPIT oneplus 6 gesture navigation
Les utilisateurs de OnePlus 6, 5 et 5T devraient donner une chance aux contrôles gestuels. © AndroidPIT

Ce sont les petits détails qui rendent le OnePlus 6 intéressant

Il est rafraichissant, en 2018, de voir un fabricant de smartphones qui n’utilise pas à tout va ces deux lettres dont tout le monde parle : « IA ». Certes, l’année n’est pas encore terminée, et avec le OnePlus 6T le fabricant garde un deuxième produit dans sa manche, mais pour ce qui est du OnePlus 6, il est heureusement dépourvu d’IA.

A la place, il dispose de fonctions pratiques comme le bouton d’alerte. C’est vraiment une bénédiction pour les parents qui travaillent. En réunion, vous pouvez facilement couper le son de votre smartphone pour qu’il ne sonne ni ne vibre plus. Lorsque vous couchez votre enfant, vous pouvez utiliser en un éclair le bouton pour faire taire le smartphone sans éclairer la pièce avec l’écran.

AndroidPIT OnePlus 6 5942
Une petite fonctionnalité très pratique. © AndroidPIT by Irina Efremova

La recharge rapide, anciennement connue sous le nom de Dash Charge (qui n’est en fait qu’une autre version de la technologie Super-VOOC de chez Oppo), assure une utilisation sereine du smartphone. Si l’indicateur de charge approche du rouge, vous n’avez besoin que de l’adaptateur secteur et du câble de chargement pour que votre batterie soit de nouveau pleine en à peine plus de 80 minutes.

Un smartphone presque parfait, sans défaut majeur

Après plus de trois mois d’utilisation continue, je dois dire que le OnePlus 6 est un smartphone de qualité qui ne présente aucune faiblesse rédhibitoire. L'appareil photo est performant et solide, même en mode vidéo 4K, grâce au support 60 fps et au stabilisateur d’image.

L’expérience logicielle est fluide et le OnePlus 6 ne faiblit jamais vraiment. Il est formidable qu’Oxygen OS 9 soit disponible depuis ce weekend, et cela fait du OnePlus 6 l’un des premiers appareils Android 9 à en bénéficier, juste après les téléphones Pixel. Malheureusement, dans certains pays le OnePlus 6 ne dispose toujours pas des appels VoLTE ou Wifi. Il ne manque d’après moi que ces deux fonctionnalités pour faire du OnePlus 6 le téléphone parfait. Il n’existe en fait qu’une seule raison de ne pas recommander le OnePlus 6, et cette raison s’appelle le OnePlus 6T.

PS : si l’encoche du OnePlus 6 vous pose problème, sachez qu’il existe d’autres smartphones haut de gamme qui sont géniaux, ou bien attendez que le OnePlus 7 sorte au premier trimestre 2019 ;)

21 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Franchement pas mal du tout, encore des progrès à faire en photo pour égaler les meilleurs, et les cadors auront vraiment du souci à se faire...


  • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

    Je suis très surprise qu' après 3 mois de test , il n'y a pas une ligne sur le son , la qualité du son , de ses écouteurs, pas une ligne sur votre expérience d'utilisateur tout simplement.
    Parler de la charge rapide c'est bien, mais en trois mois, pas un seul chiffre, une seule moyenne sur la durée de la batterie en fonction de votre utilisation bien sûr, mais c'est aussi le sujet de cet article, vos 3 mois avec ce smartphone et pas seulement ses caractéristiques techniques romancées.


    • le son pas terrible les écouter son de très bonne facture , batterie tien largement la journée en utilisation plutôt intensives , perso 2 jour si je joue pas


  • OxygenOS comparé a Android sans surcouche ça donne quoi ??


    • PS: Vous survoler à peine le sujet . Moi je suis encore dans ma tête sur les OnePlus de l'époque CyanogenOS . 😂


      • PS: CyanogenOS qui était la seule meilleurs alternative a une version sans surcouche . (De mon point de vue). Avec OxygenOS l'expérience est-elle toujours similaire ?


      • De ce que je sais et ce qu'il me semble, Oxygen OS c'est un peu comme Sony, un Android quasi pur avec quelques fonctions bienvenues ajoutées


  • cdf depuis 1 mois Lien du commentaire

    Effectivement le DAS est très convaincant


    • Il est dans la norme européenne


      • cdf depuis 1 mois Lien du commentaire

        norme européenne c est rassurant alors..


      • Non, c'est obligatoire !!

        1,33 et 1,38 W/Kg, ce n'est pas vraiment rassurant, c'est bien au-delà de la moyenne situé aux environ de 0,7.


      • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

        De tête ou de corps ?
        Par ce que la moyenne de 0,7 W/kg de corps , c'est dans tes rêves , par contre je me demande combien de temps les smartphones restent collés dans nos mains ou dans nos poches


      • S'agissant du DAS (Indice indiquant la quantité d'énergie véhiculée par les ondes radiofréquences reçues par l'usager d'un appareil radioélectrique), c'est le flou artistique parce qu'on ne sait pas (ou on ne veut pas que nous sachions) l'incidence du niveau des émissions des ondes.
        L'UE a institué l'obligation d'être en dessous de 2 W/kg. Aux USA, c'est 1.6 W/kg.
        Peut-être serait-il judicieux, dans le doute, de mettre une norme unique mondiale au plus à 1 W/kg mais je suis sûrement un idéaliste de penser que cela puisse se faire.
        Possédant le OnePlus 6, je n'ai pas ou très peu de reproches à faire le concernant sauf le DAS. OnePlus doit faire des progrès à ce sujet mais OnePlus, comme toutes les autres marques, ne cherchera sans doute pas à faire mieux tant qu'il n'y sera pas contraint par une norme. Je pense aussi que, dans ce domaine comme dans d'autres, le lobbying fonctionne à bloc.


      • Pourtant Samsung a toujours cherché à rester dans le bas de la fourchette bien qu'il n'y est pas plus forcé que OnePlus... (bien sûr Samsung n'est pas chinois)

        Même Androidpit nous avais promis un article fouillé concernant ces normes.
        Si personnellement je ne l'ai pas oublié, par contre les rédacteurs sont un peu trop discrets de ce côté là, hasard ? Le changement de normes est bien derrière nous et les excuses ne peuvent venir de ce point précis...


      • @ Luna

        Avec les anciennes normes (pour le 0,7)


      • Concernant le DAS chez Samsung, tu as parfaitement raison s'agissant des mesures "TÊTE", c'est nettement moins vrai pour le DAS "CORPS".

        Voici quelques détails :
        Samsung Note 8
        DAS "TÊTE" : 0.173
        DAS "CORPS" : 1.29
        Samsung S9
        DAS "TÊTE" : 0.362
        DAS "CORPS" : 1.18
        Samsung Note 9
        DAS "TÊTE" : 0.381
        DAS "CORPS" : 1.509
        (Ces smartphones apparaissent par dates de sortie)

        Pour info, OnePlus 6
        DAS "TÊTE" : 1.33
        DAS "CORPS" : 1.38

        Tout cela pour dire que, dans ce domaine, il est exact que Samsung fait mieux que OnePlus mais on constate que la situation se détériore quand même.

        Je pense donc que seule une décision normative fera baisser ces mesures.


      • Si les acheteurs en tenaient compte ou s'ils étaient conscients des risques qu'ils prennent, le problème serait en voie d'être résolu.
        AP pourrait... devrait servir aussi à cela, non ?


      • Le problème est soit la norme est correctement évaluée (2 W/kg) et l'on ne risque rien, soit elle ne l'ait pas bien et il faut d'autorité la baisser mais le consommateur doit, dans tous les cas, être protégé par les institutions publiques, c'est leur rôle.


      • Les États-Unis qui ne sont pas un modèle de vertu ont des normes plus contraignantes (1,6 W/Kg) alors il faudrait aussi comprendre pourquoi nos normes sont plus "arrangeantes" alors que nous ne produisons presque pas de smartphones.
        Des normes oui, mais pas pour faire plaisir à ceux que cela arrangent mais pour réellement nous protéger.


      • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

        Ce qui me gène le plus, c'est que les constructeurs font baisser le DAS tête de leur smartphone car c'est souvent celui qui est affiché en augmentant celui du DAS Corps , ce qui est tout aussi nocif voir plus

Montrer tous les commentaires

Articles recommandés