Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 min de lecture 8 partages 7 Commentaires

Ubuntu Edge : Pourquoi il a échoué

Mark Shuttleworth semble être un gars sympa. Étrangement si l'on analyse la signification de son nom de famille, on y trouve "worth" ou "vaut la peine". Je ne pense pas qu'il pouvait mieux porter son nom : oui, cela valait la peine d'essayer Ubuntu Edge, même si cela a finalement échoué.

ubuntu edge teaser
  © Canonical

L'échec de Ubuntu Edge s'est vu venir de loin, mais il est devenu officiel en milieu de semaine dernière. Je ne vous cacherai pas, que je me suis senti désolée pour lui. Mais malheureusement le chiffre de 32 millions était bien trop loin de la réalité : Ubuntu a tout juste réussi à atteindre 12 millions d'euros sur le site de crowfunding, Indiegogo.

Bonne idée, mais mauvais moment

Je pense (et j'espère) que c'est unanime : l'idée d'Ubuntu Edge était bonne. Pour moi, il représente clairement l'avenir, le chemin que doit emprunter la technologie. Nous attendons tous avec un accès rapide et intuitif à toutes nos données (e-mails, photos, contacts, calendrier, documents ...), de n'importe où et depuis n'importe quel appareil. Bien sûr, le cloud nous fournit le même service, mais il est externe et moins complet. Par exemple, je n'ai pas accès à certaines applications.

L'Ubuntu Edge avait l'ambition de porter le smartphone encore plus loin : d'en faire réellement l'ordinateur portable de poche. Un puissant ordinateur enfermé dans un appareil de petite taille pouvant être connecté à n'importe quel autre appareil pour y transférer la totalité de son contenu. En outre, si vous n'êtes pas très fan de Ubuntu sur téléphone, vous pouvez toujours choisir le système d'exploitation Android.

Spécifications du Ubuntu Edge

Processeur Le processeur multicœur serait plus rapide que ce qui existe pour le moment sur le marché
RAM Minimum 4 Go
Mémoire interne 128 Go
Écran 4,5 pouces, 1280 x 720 pixels, Saphirglas-Display
Appareil photo 8 MP (arrière), 2 MP (avant)
OS Dual-Boot Ubuntu et Android
Connectivité Dual-LTE, dual-band Wi-Fi 802.11n, Bluetooth 4, NFC
Batterie ion de lithium avec anode de silicium
Haut-parleurs stéréo, enregistrements double microphone, suppression active du bruit
Dimensions 64 x 9 x 124 mm

L'espoir fait vivre

La communauté Ubuntu est une des plus grandes qui existe ici-bas, donc je suis convaincue que ce projet verra le jour et j'espère avec plus de soutien de la communauté (ou à un prix plus réaliste). Quoi qu'il en soit, Mark Shuttleworth a pu battre des records dans l'histoire du crowdfunding, d'abord pour avoir été en mesure de recueillir le plus d'argent dans le temps le plus bref, puis pour en avoir perdu autant (si vous n'atteignez pas la somme demandée sur Indiegogo vous perdez tout).


Lien vers la vidéo

L'Histoire n'est pas faite que de batailles mais aussi de défaites. Ainsi le fondateur de Canonical a déclaré ne pas baisser les bras et promet de continuer. Au moins cette opération et sa perte record lui aura permis une chose : se faire connaître. Apparemment plusieurs fabricants de smartphones auraient exprimé leur intérêt pour la construction d'appareils avec le système d'exploitation Ubuntu.
En bref, je pense que c'était une excellente idée présentée au mauvais moment. Espérons que la prochaine tentative portera ses fruits !

Qu'en pensez-vous ?

8 partages

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • N3o 18 sept. 2013 Lien du commentaire

    Je ne pense pas que Canonical se lancera dans le hardware au final. Cette opération marketing servait à démontrer aux constructeurs qu'il y a un marché pour des smartphones sous Ubuntu mobile.

  • ;)

  • Merci [chieur] ;) Ca a beau ne pas changer le schmilblick c'est tout de même important. Correction ERRATUM

  • [chieur]Ce n'était pas Kiskstarter, mais Indiegogo. Le principe était le même mais pas la plateforme.[/chieur]

  • Une opération marketing à double destination : que les gens soient prêts à acheter le futur Ubuntu Edge parce qu'ils regrettent l'échec du smartphone et pour les constructeurs qui voient qu'ils y a des clients potentiels prêts à payer

  • louis 27 août 2013 Lien du commentaire

    Opération marketing? mais en faveur de qui?... (ubuntu est gratuit)

  • N3o 26 août 2013 Lien du commentaire

    C'était une opération marketing, rien de plus. La preuve, les medias en parlent encore et en ont parlé pendant longtemps. Il n'y avait aucune chance que le palier soit atteint.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris