Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
2 min de lecture 8 partages 14 Commentaires

Timberman : le nouveau Flappy Bird ?

Avis à tous ceux qui, un jour, sont tombés dans les abîmes de Flappy Bird, vite ! Courez dans la direction inverse ! Car ce dont nous allons parler ici vous rappellera bien des souvenirs. Âmes sensibles s'abstenir : on a trouvé le prochain jeu 8-bit ultra-addictif et particulièrement... sylvestre.

timberman nexus 5 teaser02
© Digital Melody, Google, ANDROIDPIT

Le principe de Timberman est assez simple : vous devez couper un arbre le plus vite possible, tout en évitant de vous vous faire écraser par ses branches. Facile, mais pas tant que ça : il vous faudra beaucoup de dextérité et surtout de patience pour arriver au plus haut score. 

Mais pourquoi faire la relation avec Flappy Bird, mis à part le design 8 bit qui semble plus que jamais revenu au goût du jour sur nos écrans 2K ? Tout d'abord, comme le désormais mythique Flappy Bird, on observe le même schéma de vie sur le Google Play Store : mis en ligne il y a bien longtemps, c'est seulement depuis ces quatre derniers jours que Timberman est téléchargé par milliers. 

timberman screenshot
© ANDROIDPIT

Mais il n'y a pas que ça. Tous les joueurs de Flappy Bird (si tant est que ceux-ci, malgré mes mises en garde, lisent encore cet article) savent combien ce jeu est à la fois extrêmement irritant, voire pousse à la crise de nerf pour certains, et surtout combien il est difficile de s'arrêter. Et bien, pour Timberman, le sentiment est absolument identique. Allez, bon courage, plus que quelques semaines avant que le jeu ne soit retiré du Play Store car le développeur ne peut "plus supporter la pression" !

Timberman Install on Google Play

Quel est votre meilleur score ? J'en suis à 145 pour l'instant, qui dit mieux ?

Source : techcrunch

14 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
8 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris