Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
10 partages 5 Commentaires

Test du Sony Xperia T : James Bond est mieux

Sony Xperia T James Bond

Cela fait déjà quatre jours que j'utilise le "téléphone Bond", un Xperia T et chaque fois que je passe devant une affiche depuis laquelle Daniel Craig nous toise de ses yeux bleus perçants, je me dis que, oui finalement, ce téléphone est vraiment fait pour moi. Sony a mijoté une campagne publicitaire formidable pour son dernier téléphone en l'arrimant à l'espion le plus célèbre du monde. Mais cela ne suffit pas pour le considérer définitivement comme Le smartphone du siècle. Pour cela il faut l'analyser. Voici notre test du téléphone phare de James et de Sony.

Sony et James, une longue histoire

Tout a commencé avec Casino Royale et Eva Green. Dans ce film, James Bond doit contempler, impuissant, son grand amour, victime de chantage et de pressions, perdre la vie. Mais grâce à un Sony Ericsson M600i avec interface UIQ (Symbian), Eva parvient à envoyer à l'agent secret un dernier message posthume contenant tous les renseignements nécessaires pour mener à bien sa vengeance.

Je me souviens très bien du film, et je me souviens tout autant du téléphone. L'appareil à clavier physique et zone tactile combinée était à l'époque, peu avant la sortie de l'iPhone, un des gadgets les plus cool de la planète.

Le troisième James Bond / Craig présente un nouveau Bond Phone et l'écart entre l'action fictive racontée dans la trilogie et la réalité ne pourrait être plus grand. Tandis que l'agent secret risque encore et toujours sa vie pour "M" et la patrie, Sony Ericsson est devenu de l'histoire ancienne. IUQ et Symbian ont été victimes du boom de l'iPhone et l'ancien leader de marché, Nokia, lutte désormais pour sa survie. Et pourtant :  les aventures Bond continuent d'être produites par Sony Pictures et James possède donc toujours un téléphone Sony, dans Syfall un Xperia T sous Android.

Sony Xperia T : la sortie casque n'est pas sans rappeler un canon de fusil.

Xperia T - 007 : le couple parfait

Il y a une autre constante : les deux vont toujours parfaitement ensemble. On pourrait presque penser que les designer de Sony ont créé le téléphone expressément pour 007. Comme James Bond il est massif et solide comme un roc, mais comme James il irradie en même temps de souplesse et d'élégance grâce à son dos courbe et doux - un mélange original et un équilibre parfait, qui n'a été pour le moment été atteint que par l'iPhone 5. Le chrome épais autour de la sortie son, rappelle un peu la gueule d'un fusil chromé.


Le Sony Xperia T entre solidité et élégance s'harmonise parfaitement avec un espion en smoking.

Pour moi, le Xperia T est un des plus beaux smartphones du marché actuel. Mon Galaxy S3 à côté à l'air d'un jouet en plastique.

Son écran aussi me fait oublier le Galaxy S3. Le grand LCD de 4,6 pouces possède une résolution de 1280 x 720 pixels et il affiche les éléments avec la précision d'un microscope et une très bonne clarté. L'écran est très lumineux et riche en contrastes et quand je le regarde, je suis heureux que le Nexus 4 ait renoncé à l'AMOLED pour un moderne IPS-LCD. Si vous avez besoin d'une preuve pour voir que la technologie LCD est loin d'être reléguée au rebut de la technologie, il vous suffit de tourner la luminosité de l'Xperia T au maximum et de regarder une vidéo ou de passer un moment sur le Net. CQFD.

Les slots SIM et micro-SD se trouvent sur le côté droit, bien protégé par un capuchon en plastique.

La qualité de l'appareil photo 13 mégapixels est également convaincante, pour plus de détail n'hésitez pas à consulter la comparaison de l'appareil photo de l'Xperia T et du Galaxy S3. Pour faire court, l'appareil photo du Sony Xperia T vaut amplement celui de l'appareil star de Samsung.

Voici quelques résultats de tests complémentaires :

+ / - La vie de la batterie (1850 mAh) est ok. Je n'en fait pas tout le tour en un jour, mais j'ai quand même commencé par trois cycles de charge complet derrière moi, la batterie n'est donc pas encore à sa puissance complète. Qu'elle soit intégrée et non amovible ne me pose pas vraiment de problème. Je n'ai  encore jamais du changer de batterie et si cela devient absolument nécessaire, j'utiliserai un pack de batterie externe. Mais je le dis clairement : le Galaxy S3 tient quelques heures de plus.

+ La mémoire interne peut stocker jusqu'à 13 giga-octets de contenu. Celle-ci peut être étendue à 32 giga-octets avec une carte microSD.

+ La technologie NFC est embarquée et on a la possibilité de streamer du contenu via DLNA en réseau domestique.

Jusqu'ici tout allait bien. J'aurai bien aimé passer lentement à la conclusion et célébrer un l'Xperia T comme un des meilleurs smartphones de la planète, mais ce n'est pas possible. Car j'ai commencé à écouter de la musique.

L'affichage de l'écran LCD est remarquable.

Pas de place à l'erreur

Les écouteurs intra-auriculaires de qualité sont aussi bien usinés que le téléphone et ils produisent un son très clair avec des basses suffisantes. Mais la fiche du mini jack est trop large et après un moment, les écouteurs finissent par glisser d'un millimètre, interrompant la musique ce qui est plutôt énervant. Détail intéressant : avec un autre casque, comme celui fournit par Samsung cela ne se produit pas.

On pourrait dire : c'est une exception. C'est possible, peu de tests existent sur la toile pour le moment. Je pourrais également prendre un autre casque. Mais ma confiance a été ébranlée. L'appareil coûte tout de même autour de 500 euros, et il joue donc dans la ligue supérieure où la plus petite erreur est punie sans pitié. Si j'avais du l'acheter, je l'aurais renvoyé.

Mais si pour ce problème, nous ne pouvons exclure le cas isolé, en revanche ma critique suivante est sans appel. Je parle ici de l'interface utilisateur complètement surchargée que Sonny a ajouté comme une gaine de plomb sur le système Android.

 

L'écran d'accueil et les widgets sur l'Xperia T : Sony appose sa marque

Contrairement aux expériences Timescape ratées de la première génération Xperia, le constructeur s'est quelque peu retracté mais il a conservé sa marque sur le système Android original : les icônes d'application, l'écran de verrouillage, le réveil, le lecteur de musique -tout. L'utilisateur trouve même un magasin de musique dans le menu principal, dans lequel les chansons sont proposées à 1,99 euros, le double du prix normalement proposé. La seule chose que j'ai appréciée et trouvé fluide est l'application navigation Wisepilot, parce qu'elle propose une navigation embarquée ce qui est pratique en particulier à l'étranger.

Sony a également embarqué de nombreux widgets. Certes on en a jamais assez, mais leur nombre indique clairement à mes yeux, une nouvelle fois la volonté de Sony de vouloir se poser comme le grand fabricant mondial d'électronique et divertissement qu'il est, en en montrant le plus possible. Dommage que d'autres puissent simplement mieux les implanter, parce qu'ils développent leur système à partir d'Android. Comme Google par exemple.

Trop de Sony tue

Skyfall est maintenant considéré comme l'un des meilleurs films James Bond jamais réalisés. Le film se déroule dans un monde morne, et réaliste et au lieu de n'importe quels super gadgets que Pierce Brosnan rendaient toujours un peu ridicules, l'agent secret ne peut cette fois utiliser qu'un système de suivi et un Walter PKK. Il n'y a qu'un émetteur et un pistolet et cela suffit pour un film d'espionnage. J'aurai souhaité que Sony s'inspire de cette maxime pour réaliser son Sony Xperia T.

Le magasin de musique et d'applications de Sony réagit à la vitesse d'un escargot et est saccadé. Cela ne m'a cependant pas dérangé plus que ça parce que je ne l'ai pas vraiment utilisé. Plus problématiques sont les secousses qui se produisent après le placement de chaque widget sur l'écran d'accueil. L'interface réagit autrement de manière très fluide, mais cette seconde de bug dans cette situation particulière est une seconde de perdue. Imaginez un peu Daniel Craig en grand danger, qui a besoin d'utiliser son téléphone et qui à la seconde près échoue parce que son interface a bugué !

 

Sony Play Now Store : chargement plus lent et deux fois plus cher

Si les nouvelles interprétations de Bond, produites depuis 2006 par Sony Pictures, connaissent toujours un plus grand succès, l'entreprise mère en revanche n'est pas sur la même pente. Six ans se sont écoulés entre le M600i d'Eva Green et l'Xperia T de Daniel Craig et si 007 s'améliore toujours plus de film en film, Sony glisse toujours plus vers la zone rouge financière et perd des parts décisives sur le marché des smartphones. Avec la série Walkman, ils possédaient autrefois les téléphones les plus cool et ils ont encore du mal à se détacher de cette image. Ils réussissent à bâtir des camapgnes publicitaires de plusieurs millions de dollars, mais ils ne parviennent pas à faire que leurs produits suivent.

L'Xperia T est bon mais en retard

L'Xperia T est un smartphone excellent, mais il est pour moi l'exemple type de l'inexorabilité d'un marché dont l'accélération étonnante laisse beaucoup d'entreprises au bord du chemin parce qu'elles n'arrivent pas à se développer à la même vitesse. Je me suis payé un Galaxy S3 il y a quelques mois pour 530 euros. Si j'avais eu le choix, j'aurai pris un Xperia T.

Mais il est proposé seulement maintenant à 530 euros (sans marque) dans le commerce et seuls l'iPhone 5 et quelques modèles LTE sont plus chers. Le Galaxy S3 a été entre temps vendus à des millions d'exemplaires et il est désormais vendu à 450 euros. Dans deux semaines, le Google Nexus 4 sera sur le marché pour 299 euros. Je me souviens encore, au début de l'IFA en août, quand Sony avait fièrement présenté sa fonctionnalité Panorama présente sur ses modèles Xperia. Le Nexus 4 débarque désormais avec Android 4.2 et la super fonctionnalité Photo Sphere qui, basée sur la technologie Street View, photographie à 360 °. L'Xperia T sera quant à lui, fournit avec Android 4.0.4 et ne recevra Android 4.2 vraisemblablement pas avant 2013.

Pour moi, si Sony est si lent, c'est parce qu'ils veulent faire mieux que les autres. Ils se consacrent depuis le M600i à fournir une offre Premium et essayent désespérement de lancer toute leur firme dans l'aventure smartphone. Cela ne peut pas marcher et cela ne marchera pas, mais pour changer de stratégie, réinventer la branche mobile ne suffira pas, et il faudrait que Sony prenne des risques.

Photo de couverture: Sony, autres photos et illustrations: AndroidPIT

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • En tout cas j'ai vu Skyfall hier et il est vraiment pas trop mal !

  • au contraire, Sony depuis quelque temps à montré qu'il n'était pas dans la course au Hardware, et sort des téléphones en "dessous" de ce que propose le haut de gamme à côté et préfère proposer un smartphone bien fini et "optimisé" qui pour moi est réussi. Par contre pour le fait qu'il soit sur ICS, à ce niveau là c'bien dommage !

  • Waree G. si je n'avais pas lu ton premier commentaire j'aurais répété exactement se que tu as dit . Sony (que je considère comme une bonne marque) me donne l'impréssion de vouloir rester en terrain connu sans se jeter à l'eau il ne s'occupe que de la qualité de l'appareil photo (un très bon 13Mpx), du son ( je pense au walkman d'avant) et le reste passe a la trappe ils font encore du Dual core en Fin 2012 et encore sous ICS . Je pense que le 2Go de Ram n'est pas obligatoire mais ce dernier smartphone ( que j'estime être de dernière génération) de SONY aurait du avoir un Snapdragon S4 Pro (quad-core) et au moins sur JB 4.1 . Sony veut s'en sortir mais ne se met pas à la page.

  • Oops, après vérification le t68i et le M600i etaient tout les deux ds Die another day !

  • James Bond et Sony(Ericsson) c'est une longue histoire qui a commencée avant le M600i puisque déjà du temps du T68i j'avais une version James Bond du mobile, je me souviens de Halle Berry qui l'utilisait ds Die Another Day...

    Sinon pour le mobile je ne comprends pas vraiment pourquoi Sony nous sort un mobile avec les même spec que le Xperia S et s'acharne à rester au dual core/1Go RAM/13 Mpx/ et ICS alors que les autres en sont a JB et au Quad Core backé par 2Go de RAM !

    Bref rien qui ne me donne envie de lacher mon Xperia S avant le CES de début 2013 et l'annonce de qque chose de mieux !

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris