Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
5 min de lecture 5 partages Pas de commentaire

Test de Ouya : console sans valeur ajoutée

Déjà quelques mois se sont écoulés depuis le lancement sur le marché de la console de jeux Ouya basée sur Android, l'appareil est maintenant bien terminé et il y a de plus en plus de contenu à sa disposition. J'ai pu tester cette petite boîte pour vous montrer ce qu'elle vaut.

ouya teaser
 © AndroidPIT

Difficile mise en service

Le branchement et l'allumage de la console OUYA fonctionne grâce aux instructions, facilement et rapidement. Par la suite, cependant, les premiers problèmes arrivent vite. Je m'attendais à une connection via mon compte Google normal, puis à télécharger des jeux et applications depuis le Google Play Store. Or vous devez tout d'abord vous créer un compte OUYA. Et ce n'est pas encore terminé. Car pour activer votre compte il vous faut ensuite ajouter vos informations de carte de crédit ou entrer le code d'un coupon, même si vous ne voulez rien acheter. Aucune échappatoire si vous voulez démarrer la console.

ouya connections
La console n'est pas plus grande qu'un Rumiskube. La manette est clairement plus grande et plus lourde / © AndroidPIT

Installation de jeux et utilisation

Ensuite, j'ai installé le premier jeu : après avoir trifouillé dans l'interface utilisateur spéciale OUYA, mon choix s'est arrêté sur Shadowgun, un célèbre jeu de tir avec des graphismes convaincants sur smartphones et tablettes, qui existe depuis longtemps sur Android. Malheureusement le téléchargement d'un produit de 320 MB a échoué à plusieurs reprises sur une connexion WiFi. Cela a finalement fonctionné avec un câble éthernet. Lors du téléchargement j'ai également remarqué que la barre de notification était absente : de fait nous ne pouvions pas suivre l'évolution du téléchargement. Pour obtenir ces informations, il faut rechercher le jeu dans le menu.

Les graphismes ne sont pas exceptionnels dans les jeux simples et gratuits, même dans les super jeux comme Shadwogun surtout lorsqu'on joue sur un grand téléviseur HD. Les contours sont pour la plupart très anguleux, très tranchés et ça et là se produit toujours un hoquet dans la fluidité. Les textures laissent également souvent à désirer, car elles sont de faible résolution et semblent floues ou «boueuses».

Un autre point de critique concerne la manette Ouya, après un court temps de jeu, vous vous rendez compte qu'elle n'est pas aussi confortable en main que celle de la PS3 ou la Xbox 360. En principe il est possible de connecter une de ces deux manettes tierces sur la OUYA, mais seulement via un câble ou un adaptateur sans fil approprié, puisque Sony et Microsoft utilisent leur propre norme Bluetooth incompatible. Les avantages d'un tel adaptateur semble discutable.

ouya screenshot shadowgun
Shadowgun sur un moniteur HD aurait été un grand succès il ya dix ans. Maintenant, c'est un peu modeste/ © AndroidPIT

La OUYA vaut-elle comme Media center ?

Bien sûr, j'ai essayé d'autres jeux, mais le résultat est décevant : qui aurait volontairement envie d'un tel rendu de pixels, surtout pour le prix ? La Ouya coûte 100 $ ; si vous rajouter un peu d'argent vous aurez de quoi acquérir une Xbox 360. Il y a un monde entre les deux consoles. Il reste que la OUYA peut également être vue comme un Mediacenter. Malheureusement il est également très limité en raison de l'absence de Play Store et du peu  d'applications pré-installées (Radio Internet, Explorateur de fichiers, Horloge, et lecteur vidéo VLC). Un navigateur est également déjà installé, mais naviguer avec une manette de console n'est pas la plus confortable des manipulations.

ouya screenshot apps
Le dossier d'applications d'OUYA. L'installation d'autres applications ne se fait que manuellement via apk. / © AndroidPIT

Dans le domaine des applications, vous aurez également un "Blue Board" - une application qui permet d'utiliser smartphones et tablettes comme clavier ou contrôleur pour la OUYA. En principe c'est une bonne idée mais là aussi la navigation ne fonctionne pas toujours - par exemple, on ne parvient pas sur le site Youtube à cliquer sur une vidéo. Alors, j'ai essayé d'installer l'application YouTube, qui à cause de l'absence de Play Store ne fonctionne que si vous téléchargez depuis Internet et installez le fichier APK. Mais encore une fois je n'ai pas réussi à sélectionner de vidéo. La seule solution : connecter une souris en Bluetooth, qui bien que limitée également, peut au moins s'utiliser.

Un dernier point que j'ai remarqué, tout en testant la Ouya, concerne le son. Comme l'OUYA se connecte au téléviseur via HDMI il n'a pas de problèmes. Lors de la connexion à un écran d'ordinateur sans haut-parleurs en revanche il n'y a plus de son : l'OUYA ne comporte pas d'enceintes propres.

ouya controller box
© AndroidPIT

Conclusion

En fin de compte la question qui se pose est de savoir si la dépense de 99 $ (sur Amazon elle est proposée à partir de 120 €) est utile. Je pense que le principe n'est pas mauvais, le concept est très intéressant. Malheureusement, la Ouya ne fait pas le poids comme Mediencenter en raison de ses fonctions limitées. Certes pour une petite somme d'argent, vous aurez une console d'entrée de gamme sympa qui peut très bien vous permettre d'occuper vos petits moments en jouant à des petits jeux. Mais pour environ 60 euros de plus vous aurez une Xbox 360 qui non seulement vous fournira une résolution parfaite sur votre téléviseur mais a également un catalogue de jeux bien plus large. Après comme vous le dira OUYA, les jeux pour la console ne coûteront pas 60 euros chacun !

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
5 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris