Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
4 min de lecture 6 partages Pas de commentaire

Prise en main du HTC One Mini

La vague du mini s'est abattue sur le marché des smartphones. Un constructeur tel qu'HTC ne pouvait pas la manquer. Lors d'une conférence pré-IFA organisée à Hambourg, j'ai eu l'occasion de regarder de plus près l'HTC One Mini. Le constructeur le présente comme innovateur, mais dans quelle mesure a-t-il raison ? Voici mes premières impressions.

DSC 0018
Petit, élégant et avec une touche de plastique : voici le HTC One Mini./ © HTC/AndroidPIT

Design

Comme on le prévoyait, HTC ne s'est pas beaucoup éloigné du design de son téléphone phare l'HTC One pour sa version mini. Mais quelques changements ont tout de même étaient instigués. C'est en particulier au niveau du cadre que l'on note une différence puisqu'il est ici fait de polycarbonate de couleur porcelaine brillant. Bon on ne le confondra pas avec son grand-frère mais ce choix esthétique lui fait tout de même perdre un peu de classe par rapport au One. La véritable motivation derrière cette décision, semble plutôt tenir au coût : il ne fallait pas ici reproduire un appareil à 600 euros.

DSC 0048
Le boîtier est fait de polycarbonate brillant / © HTC/AndroidPIT

En terme d'épaisseur, le One Mini n'a rien à envier au One : la différence de seulement 0.1 mm n'est pas perceptible. Le mini a également perdu 15 grammes face à son grand frère et cela n'est pas fait pour nous déplaire. Une autre grande différence esthétique : la bascule du volume qui au lieu d'être en une pièce insérée dans l'Unibody, est séparée en deux entités qui ressortent clairement du boîtier.

DSC 0079
La bascule du volume est une des différences majeures dans le design / © HTC/AndroidPIT

Usinage

"Sublime" est le mot clé : HTC se targue d'un usinage prévis et sans jeu. Le One avait fait ses bonnes impressions dans ce domaine. Pour le mini, il faudra faire un peu plus de concessions : le boîtier polycarbonate était en effet lors de mon test en tout cas légèrement moins ajusté. À certains endroits, il ressortait légèrement de l'écran, à d'autres moins. On peut cependant mettre cela sur le compte d'un prototype encore transitoire. En dehors de ce détail, il n'y a rien à critiquer sur l'usinage.

DSC 0036
Le cadre en polycarbonate n'est pas ajusté de manière uniforme/ © HTC/AndroidPIT

Écran et appareil photo

Évidemment, l'écran SuperLCD 2 est plus petit. Il mesure 4,3 pouces contre 4.7 pour l'HTC One. Il diffère aussi en résolution avec un petit 720p contre le Full HD du One. Mais cela n'affecte pas la densité en pixels puisque 341 ppi, c'est toujours très agréable à regarder. L'écran est recouvert de verre Gorilla 3, qui devrait être encore plus résistant que le Gorilla 2 du HTC One. La pratique montrera si c'est vraiment le cas. L'appareil photo offre la même qualité d'images nettes et claires auxquelles la technologie ultra-pixel nous a habitué. Les quelques photos test que j'ai pu faire ont montré des images nettes et des couleurs riches. Mais là encore, il faudra qu'il résiste à un test plus détaillé.

DSC 0040
Même si on le voit mal ici, l'appareil photo prend des clichés contrastés et nets. / © HTC/AndroidPIT

Logiciel

En matière de logiciels, la Mini est le jumeau de son grand frère. Il ne lui manque rien, ni Zoe ni BlinkFeed. Même le logiciel d'amélioration audio BeatsAudio et BoomSound y trouvent leur place. Sous le capot on trouve en outre la dernière version d'Android 4.2.2 et évidemment l'interface utilisateur HTC Sense 5. Pas de surprise.

DSC 0078
Le One Mini offre le même logiciel que celui de son grand frère / © HTC/AndroidPIT

Spécifications techniques et prix

Ici non plus pas de fossé avec ce que l'on attend : le One Mini est le petit frère. Pour l'utilisateur moyen, la technique implémentée devrait suffire mais la fiche technique ne déclenchera pas d'enthousiasme outre mesure. Le prix conseillé par le constructeur est de 449 euros -il devrait probablement baisser après commercialisation. Début du lancement prévu pour août pour le modèle blanc, septembre pour la version en noir. HTC n'a pas donné de date plus précise pour le moment.

DSC 0069
Vu de derrière, la One Mini se distingue encore moins de son grand frère / © HTC/AndroidPIT
Écran 4.3 pouces, 1280 x 720 pixels (341 ppi), Super LCD 2
Processeur 1.4 GHz, dualcore Qualcomm Snpadragon 400
Mémoire 1 Go
Système Android 4.2.2 Sense 5
Appareil photo 4 MP arrière (ultrapixels), 1.6 MP
Connectivité WiFi, HSDPA, Bluetoth 4.0
Mémoire interne 16 Go, environ 11 Go disponibles
Batterie 1800 mAh amovible
Dimensions 132 x 63 x 9.2mm
Poids 128 grammes
Prix 449€

Conclusion

Un "Change Maker" : voilà ce qu'HTC a déclaré vouloir être lors de sa présentation, et cela passe aussi par son HTC One Mini. Cependant, nous n'avons pas eu droit à de nombreuses surprises ici. Il est difficile de faire mieux après son HTC One, mais avec si peu de différences on ne peut déclencher une tempête d'entoushiasme. Ni se distinguer vraiment de la concurrence.

DSC 0041
© HTC/AndroidPIT

Cependant, le but déclaré d'HTC n'est pas de couper la route toute tracée vers le succès de son HTC One (comme Sony a souvent tendance à le faire). Il faut également continuer à tenir les promesses faites avec celui-ci. Pour moi les deux objectifs sont atteints même si j'aurai aimé passer encore plus de temps avec l'appareil pour le tester de manière détaillée.

Si vous appréciez le design du HTC One, mais que la taille vous rebute (ou son prix), vous aurez avec le One Mini une bonne alternative. Attention, vous devez être prêts à faire des compromis dans le domaine des performances et à tolérer un soupçon de plastique.

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
6 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris