Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Derrières ses lignes élégantes, le Samsung Chromebook ressemble à un ordinateur portable tout à fait classique. Pourtant, il est un peu hors catégorie : introduit il y a deux ans par Google, il est peu coûteux et embarque le système d'exploitation Chrome. La question se pose : a t-on besoin d'un énième OS ? Voici la réponse dans le test du Chromebook 303C.

CB 13 Teaser

Avec le Chromebook, Google suit la voie des Nexus : collaboration avec des fabricants haut de gamme, design élégant, prix compétitifs et intégration des services avancée. Pas de système d'exploitation classique pour lui cependant, il tourne sous Google Chrome. L'inconvénient, c'est que sans connexion internet, on ne peut rien faire. Vous l'aurez compris, je fais parti des sceptiques.

Design et conception

Pour commencer, la finition dans l'ensemble est correcte, le Chromebook est légèr et peu encombrant. La coque est en plastique, le clavier et le design général sont inspirés par Apple. Le 303C ne donne pas une impression générale de grand qualité, il n'est pas très cher, et ça se voit.

Détail pratique, l'écran s'ouvre jusqu'à environ 120 degrés. Détail moins sympa : la coque est un peu trop flexible, si l'on porte le Chromebook à une main, on peut même déclencher un clic en pliant le pavé tactile. De même, si l'on appuie un peut trop fort sur la coque près du pad, on clique...  

CB 4
Design chic, mais réalisation moins bonne / © AndroidPIT

L'écran de 11,6 pouces a une résolution de 1366 x 768, il n'offre cependant pas une qualité exceptionnelle. Les angles de visions sont restreints. La connectique est plutôt pauvre : deux ports USB, une sortie HDMI, un slot SD et une prise casque. Pour l'itinérance, on trouve également un slot pour carte SIM.  

CB 6
La connectique arrière du Google Chromebook / © AndroidPIT

Puissance et performance

Le démarrage est très rapide : en huit secondes, le Chromebook est opérationnel. Une dizaine de seconde plus tard, la bonne dizaine d'onglets ouverts se chargent. Pour s'éteindre, il faut à cet ordinateur portable seulement quatre secondes.  

SC 1
Le boot est ultra rapide / © AndroidPIT

La navigation sur le net est également très rapide, merci au système Chrome, construit pour le travaille en ligne. Pour le stockage, on ne dispose que de 16 Go, mais Google Drive nous sauve la mise, la plupart des programmes sont des applications web ne nécessitant pas d'être installés. Tout ceci explique que les composants du Chromebook se rapprochent de ceux d'une tablette : processeur Exynos 5250, 1,7 Ghz et 2 Go de RAM. Comme pour la Nexus 10.

C'est suffisant pour une utilisation dite normale, mais la lecture de plusieurs fichiers multimédias a réussi à l'essoufler, et au dessus d'un certain nombre d'onglet, c'est le freeze. Les images sur la carte SD mettent un certain temps à se charger. Si l'on s'attend à un ordinateur portable traditionnel, c'est plutôt frustrant.  

SC 2
Le diaporama sur la carte SD est... moyen / © AndroidPIT

Système et fonctionnement

On s'habitue rapidement : on fait défiler avec deux doigts sur le pavé tactile, et avec plusieurs combinaisons, on accède aux réglages de volume, avant, arrière, onglet suivant et précédent, etc... Le clavier est très confortable, même lors de longues saisies.

Pour les utilisateurs de Windows ou Mac, adieu les programmes habituels. On trouve la plupart dans le Chrome Web Store, mais il faut trier parmis de nombreuses applications inconnues. Comme sur le Google Play, tout peut-être organisé par catégories.  

SC 3
Les applications hors lignes du Chrome Store, rien de spécial à signaler / © AndroidPIT

La compatibilité avec les différents formats de fichiers est correcte : les zip sont détectés, mais les tiff et les vidéos QuickTime ne fonctionnent pas. On peut également synchroniser bon nombre d'applications pour y accéder hors ligne a posteriori. Par contre, pour tout ce qui est Photoshop et autres, il faut faire avec des alternatives en ligne.  

SC 4
Pas de Photoshop pour le Chromebook / © AndroidPIT

Les plus et les moins

Pour résumer, il faut savoir qu'avec le Chromebook, on se contente d'une utilisation en ligne, si nos besoins dépassent ceux des services Google, cela laisse à désirer.

La plupart des applications de tous les jours sont utilisables cependant, on les télécharge rapidement et simplement. La batterie tient, en utilisation normale, environ cinq heures.

La synchornisation automatique avec tous les périphériques Google Drive est très pratique. Les fichiers que j'ai placé dans mon cloud sont disponibles immédiatement sur mon PC à la maison.

En clair : le Chromebook ne remplace pas un PC portable, et encore moins un ordinateur de bureau. Il faut le voir plus comme une tablette avec un clavier. Si l'on ne veut pas se contenter de la boutique Chrome ou d'un cloud pour stocker ses données, on passe son chemin !

De plus, rien n'étant gratuit, même les applications Google, il faut savoir que celles-ci fonctionnent grâce à la publicité. Les offres ciblées sont légions sur le Chromebook, système fermé et entièrement „Googleisé“. Vos données sont tout bonnement partagées.  

CB 8
Avec le Chromebook, on entre tout entier dans l'univers Google / © AndroidPIT

Conclusion

Le grand avantage du Chromebook, c'est la combinaison d'ergonomie, de prix compétitif et de fonctionnalités. La version Wifi coûte 300 euros, et la version 3G 350. Le point noir, c'est pour moi l'obligation de placer toutes ses données sur le Google -Cloud, qinsi que d'utiliser les services Google exclusivement.

Et vous, vous en pensez quoi ?  Est-ce que vous souhaitez garder vos données privées ?

9 partages

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris