Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
285 partages 9 Commentaires

Test du Meizu Pro 5 : le smartphone le plus rapide de 2015

Le fabricant de smartphone Meizu est loin d'avoir beaucoup fait parler de lui jusqu'à maintenant, mais les choses pourraient bien changer grâce au Meizu Pro 5. A l'intérieur nous avons le matériel haut de gamme du Galaxy S6, proposé à un prix correct. Le matériel du Galaxy S6 est-il suffisant pour recommander ce téléphone chinois ? Découvrez la réponse dans notre test.

 

Note

Plus

  • Matériel très performant
  • Bonne autonomie
  • Bonne caméra
  • Emplacement pour microSD

Moins

  • Flyme OS très déroutant
  • Pas de 4G 800 MHz

Meizu Pro 5 – Date de sortie et prix

Le Meizu Pro 5 ne peut être officiellement acheté en Chine que depuis octobre et, selon les versions, 2799 et 3099 Yuan. Dans le cours actuel, il s'agit là respectivement de 409 et 453 euros. Meizu commercialisera son téléphone en France aux alentours de 500 euros pour le modèle 32 Go, 550 euros pour le modèle 64 Go.

Meizu Pro 5 – Design et finition

Est-ce un iPhone ou un Galaxy ? Je dirais que c'est un croisement entre les deux. L'apparence gémérale rappelle les iPhone et le bouton Home, bien ovale avec un lecteur d'empreintes digitales dessus, tend à rappeler les Samsung. Toutefois, ceux qui connaissent Meizu savent que le fabricant de smartphone chinois aime s'approprier le design des leaders du marché.

androdipit meizu pro 5 side 1
Dans cette perspective, le téléphone fait penser aux iPhone 3G et 3GS. © ANDROIDPIT

Au-delà du design, le Meizu Pro 5 est bien construit. Le boitier est fait d'aluminium et l'écran de verre 2,5 D utilise un système Gorilla Glass 3. Cet assortiment de matériaux semble donner une valeur classe au téléphone mais il n'en est pas moins glissant avec ses bords et ses angles arrondis. C'est d'ailleurs une caractéristique copiée sur l'iPhone 6 Plus d'Apple.  

Ce qui me dérange quelque peu dans le design du Meizu Pro 5, c'est l'arrière du téléphone. Avec le temps, il deviendra probablement poussiéreux. J'ai également l'impression que le bas et le haut, à l'arrière, ne sont pas faits d'aluminium mais d'un plastique lui en donnant l'apparence.  

androdipit meizu pro 5 side 3
Les côtés arrondis rappellent quelque peu l'iPhone 6. © ANDROIDPIT

Par contre, ce qui me dérange moins, c'est l'objectif de la caméra en plein milieu. Il n'y a aucun problème de déséquilibre une fois posé sur la table. Heureusement, Meizu n'a pas regardé du côté de chez Apple cette fois car l'iPhone 6 rencontre ce problème et tangue un petit peu.

Les touches restantes, c'est à dire les boutons de contact et de volume ainsi que les différents branchements, se trouvent bien évidemment sur l'appareil. A droite, vous trouvez les touches permettant de modifier le volume et d'allumer/éteindre l'appareil, en haut la prise jack pour brancher le casque ou les écouteurs, et en bas le port USB. Pour ce dernier, Meizu suit la mode et dispose d'un USB Type C.

androdipit meizu pro 5 usb type c
Voici le premier téléphone de Meizu avec une connectique USB Type C. © ANDROIDPIT

Au dessous de l'écran, nous avons également un bouton Home qui fait aussi office de lecteur d'empreintes digitales. Contrairement au OnePlus, il s'agit ici d'un bouton physique avec un capteur intégré, similaire à celui du Samsung Galaxy S6. Mais contrairement à la concurrence coréenne, il n'y a à la droite et à la gauche du bouton aucune autre touche.  

Meizu Pro 5 – Écran

En ce qui concerne l'écran, le Meizu Pro 5 fait son chemin : la définition Full HD est suffisante, personne n'a besoin d'un écran 2K. Avec un écran de 5,7 pouces et une résolution Full HD, le Pro 5 a seulement 387 pixels par pouce. En comparaison avec le Galaxy S6 ou encore le Nexus 6P, c'est loin d'être un bon score mais ça reste largement suffisant.

androdipit meizu pro 5 screen
L'écran vient également de Samsung : il s'agit d'un Super AMOLED © ANDROIDPIT

Meizu utilise sur le Pro 5 un écran Super AMOLED qui est un matériel typique de chez Samsung. L'écran est bon mais la représentation des couleurs est très forte, heureusement les paramètres de température des couleurs peuvent être ajustés manuellement.

Meizu Pro 5 – Interface logicielle

Les smartphones chinois représentent un véritable cauchemar pour les fans d'Android Stock car leur interface ne ressemble plus vraiment à Android, bien que le fond reste le système d'exploitation de Google. Sur le Pro 5, nous trouvons Flyme OS 4.5.4.2A qui est basé sur Android Lollipop 5.1. Déjà au premier lancement et à la configuration, on remarque que Flyme OS ne ressemble en rien à Android 5.1. Les couches de fabricants qui s'en rapprochent le plus sont celles de Huawei, Honor (EMUI) et Xiaomi (MIUI). Bien que beaucoup aient été réglés, nous pouvons encore éventuellement trouver des problèmes de traduction, l'App Center est d'ailleurs toujours en mandarin.

Autre caractéristique typique des téléphones chinois : les applications et services standards de Google ne sont pas préinstallés. Pas de panique, ils peuvent être installés facilement par la suite, il suffit d'utiliser cette APK pour récupérer le Play Store et autres applications désirées. 

interface p5
L'interface est quelque peu déroutante pour les habitués d'Android Stock. © ANDROIDPIT

L'utilisation est totalement différente de ce que l'on connaît. Ce n'est pas seulement parce qu'il n'y a pas de menu d'applications mais aussi parce qu'il n'y a pas de touches à l'écran pour accéder à l'écran d'accueil, ni de touche Retour ou de Gestion multitâche. Ces fonctions sont remplacées par des gestes : si l'on fait glisser son doigt du bas vers le haut, on accède au mode multitâche. Si l'on fait glisser son doigt de la droite vers la gauche sur le bouton Home on revient en arrière et si l'on appuie deux fois sur le bouton Home on est ramené au premier écran d'accueil. Nul besoin de boutons physiques ou virtuels sur le Meizu Pro 5.

appcenter meizu pro5
Tout n'est pas traduit dans le téléphone, notamment l'App Center. © ANDROIDPIT

Le menu des paramètres est également très inhabituel. Nous y trouvons certes les catégories qui nous intéressent mais il faut faire glisser de gauche à droite au dessus des icônes afin de pouvoir lire les descriptions. Si vous n'aimez pas la manière dont les catégories sont listées, ne vous inquiétez pas vous pouvez personnaliser tout ça. Il suffit de garder appuyé sur ce que vous désirez déplacer puis ensuite de le faire glisser à votre convenance.

GESTES
Le téléphone contient beaucoup d'option de configuration des gestes. © ANDROIDPIT

C'est assez énervant de constater que Flyme OS refuse le launcher Google Now. Dans les anciennes versions de Flyme OS, nous pouvions trouver une version légère de ce launcher, il fallait alors veiller à ce que l'app de la recherche Google soit installée et configurée d'abord, et seulement ensuite installer le launcher. Ceux qui désirent absolument voir un menu d'applications sur ce téléphone doivent s'installer un launcher autre que celui de Google Now.

Meizu Pro 5 – Performances

L'intérieur du téléphone est quasiment en intégralité le même que celui du Galaxy S6. Le processeur Exynos 7420, les 3 Go de RAM et la carte graphique Mali-T760MP8 sont les composants principaux du Meizu Pro 5. La mémoire interne est également très rapide, là aussi Meizu a copié Samsung et mis une mémoire UFS 2.0. La combinaison de ces caractéristiques avait réussi à catapulter le Galaxy S6 en haut de notre classement. Actuellement, la première place est accordée au Galaxy S6 Edge+ qui a réussi à supplanter le S6 grâce à une meilleure batterie et davantage d'espace de stockage.

androdipit meizu pro 5 benchmark
Meizu s'est fixé comme objectif de détrôner le Galaxy S6 Edge+. © ANDROIDPIT 

 Après avoir fait passer notre test au Meizu Pro 5, nous pouvons conclure en disant que le S6 Edge+ doit abandonner sa couronne. Le numéro 1 en terme de performance est désormais le Meizu Pro 5 ! Il devance le Galaxy S6 Edge+ dans presque tous les tests, seuls lors du test single-core sur GeekBench 3 et sur Basemark X 1.1 en haute configuration le Meizu Pro 5 n'a pas réussi à prendre l'avantage. Dans l'ensemble il est 3% plus rapide que le Galaxy S6 Edge+ de Samsung et devient notre nouvelle référence de smartphones de 2015.

Antutu geekbench3 meizu pro 5 benchmark
Le Pro 5 est le smartphone le plus rapide du marché. © ANDROIDPIT
Basemark X Meizu Pro 5 Benchmark
Sur Basemark, le Galaxy remporte la partie. © ANDROIDPIT
Vellamo Meizu Pro 5 benchmark
Aucun doute, le Pro 5 est en tête. © ANDROIDPIT

La raison de ce succès sur ce géant de Samsung vient de la résolution plus faible de son écran. Au lieu d'un système WQHD nous avons là un Full HD.

Nous apprécions également beaucoup que le Meizu Pro 5 dispose d'un emplacement pour carte microSD. Cette option d'extension de mémoire fait défaut chez tous les autres modèles de la gamme Galaxy S6.

androdipit meizu pro 5 sim
Il faut choisir : deux cartes SIM ou une carte SIM et une carte microSD. © ANDROIDPIT

Meizu Pro 5 – Qualité sonore

Comme chez presque tous les smartphones chinois, le Meizu Pro 5 ne peut pas utiliser de bande 4G à 800 MHz. Si vous ne voulez pas faire l'impasse sur la 4G, il faudra vous contenter de 1800 et 2800 MHz. Ce ne sera sûrement pas un problème dans les grandes villes mais dans les endroits plus reculés le téléphone passe vite de la 4G à la 3G.

La capacité de réception est toutefois au dessus de la moyenne et même dans mon appartement le téléphone arrive sans problème à se connecter sur le réseau mobile là où d'autres m'ont pas réussi.

androdipit meizu pro 5 fingerprint
Le haut-parleur n'est pas vraiment bien placé. © ANDROIDPIT

La qualité des appels est très bonne. Grâce à un microphone bénéficiant de réduction des bruits, notre correspondant arrive à nous comprendre très clairement. Je n'ai pas eu le moindre souci non plus pour me faire comprendre.

La qualité des appels est très bonne

En ce qui concerne les vidéos, le Pro 6 dispose d'un haut-parleur mono en bas de l'appareil. Le son est certes fort mais il n'est pas bien placé, lorsque l'on joue ou regarde des vidéos on bouche facilement la sortie du haut-parleur.

Meizu Pro 5 – Appareil photo

Le capteur de la caméra est l'un des rares composants du Meizu Pro 5 qui ne vienne pas du Galaxy S6. Pour la caméra principale, le téléphone utilise un capteur IMX230 de Sony que l'on trouve d'ailleurs dans le Sony Xperia Z3+ et le Motorola X Style. Le grand capteur 1 / 2 , 4 pouces fait des photos de 21 mégapixels et avec une ouverture de f/2,2 il devrait faire des photos acceptables dans l'obscurité. Il est même capable de faire des vidéos en 4K.

androdipit meizu pro 5 back
La caméra principale du téléphone est de 21 mégapixels. © ANDROIDPIT

Pour le moment on pourrait penser que le téléphone a une caméra normale avec un capteur de Sony, mais Meizu utilise non seulement le système hybride d'autofocus de Sony mais aussi un autofocus laser. L'effet de cette combinaison est rapide mais pas autant que ce que l'on peut voir sur le LG G4.

Si l'on compare le Pro 5 aux anciens modèles, la qualité des photos s'est considérablement améliorée. Les images prises par le Pro 5 peuvent sans problème défier celles prises par des smartphones vedettes. Il fait des photos avec énormément de détails, les couleurs et le contraste sont très bons. Vous pouvez regarder toutes les images de test ici.

Meizu a également ajouté le mode Champ lumineux sur l'application de la caméra. Dans ce mode, différentes photos sont faites grâce à différentes mises au point puis rassemblées dans une image au champ lumineux.

Meizu Pro 5 Lichtfeld Aufnahme
Grâce au champ lumineux il est possible d'obtenir des photos d'une meilleure netteté. © ANDROIDPIT

Les fans de selfies n'ont pas été oubliés. Le téléphone a une caméra de 5 mégapixels de chez OmniVision qui, en capture vidéos et en visioconférence, permet d'avoir une qualité de 1080p avec 30 images par secondes. Selfies sont d'une qualité tout à fait acceptable pour être partagés sur les réseaux sociaux. Les photographes amateurs découvriront un mode manuel qui arrivera probablement à les convaincre, mais je ne trouve pas ce mode utile car, pour des selfies, personne ne veut s'embêter avec des corrections de luminosité, des valeurs ISO etc.

De manière générale, la caméra et la qualité des photos peuvent en convaincre plus d'un.

Meizu Pro 5 – Autonomie

Avec une capacité de 3050 mAh, la phablette de 5,7 se trouve au même niveau que le Galaxy S6 Edge+ et le LG V10. Malheureusement, il n'est pas possible de changer la batterie du téléphone à cause de la conception du boitier. Grâce au chargeur rapide fourni, nous avons pu recharger le téléphone de 0 à 100% en 90 minutes grâce à l'USB Type C. Après seulement 20 minutes, nous avions récupéré 40% de la batterie.

Meizu Pro 5 Batterie Benchmark
Le Meizu Pro 5 fait un score remarquable lors du test de la batterie. © ANDROIDPIT

Dans notre test sur AnTuTu le Meizu Pro 5 a obtenu un score de 8327 points et surpasse la gamme des S6. Au quotidien, je n'avais besoin de recharger la batterie qu'après un jour et demi.

Meizu Pro 5 – Caractéristiques techniques

  Meizu
 Pro 5
Système Android 5.1 (Lollipop)
(FlymeOS 5.0)
Écran 5,7 pouces,
Full HD : 1080 x 1920 pixels,
~ 386 pixels par pouce,
Gorilla Glass 3
Processeur quadricoeur (4),
Exynos 7420
Cortex-A53 : 4 coeurs - 1,5 GHz
Cortex-A57 : 4 coeurs - 2,1 GHz
Puce graphique GPU Mali-T760MP8
Mémoire RAM

3 Go RAM pour le modèle 32 Go
4 Go RAM pour le modèle 64 Go

Mémoire interne 32 et 64 Go
(lecteur de cartes microSD : oui, jusqu'à 128 Go)
Batterie 3050 mAh
(amovible : non)
Appareil photo arrière : 21 mégapixels
(avec autofocus laser, double flash LED,
vidéo en 4K, HDR, etc.)
avant : 5 mégapixels
Connectivité Wi-Fi a/b/g/n/ac (Dual-Band),
Bluetooth 4.1 (LE, A2DP), GSM, 3G,
4G, GPS (A-GPS) + GLONASS
Dimensions 156.7 x 78 x 7.5 mm
Poids 168 grammes
DAS -
Particularités - Scanner d'empreintes digitales
- Port USB Type-C (réversible)
Prix à partir de 649 euros

Verdict final

Le Meizu Pro 5 contient les meilleurs composants présents sur le marché. La différence entre ses caractéristiques et celles du flagship de Samsung se mesure à 1 Go de RAM. Le Meizu Pro 5 a réussi à atteindre de telles performances grâce à son écran qui est „seulement“ Full HD, contrairement à l'écran WQHD des smartphones de Samsung.

La faible résolution de l'écran présente également des avantages car la batterie du Pro 5 dure plus longtemps que celle du S6 Edge+ ou encore du Note5. Est-ce vraiment un problème ? Voyez-vous la différence entre WQHD et Full HD ? Moi non !

Le matériel, les performances et l'emplacement de microSD font la force du Meizu Pro 5 mais malheureusement l'interface logicielle est spéciale et en rend l'utilisation quelque peu confuse. Le fait que la localisation n'est pas toujours possible lui a également fait perdre des points sur la note finale.

En ce qui concerne les prix, le Meizu Pro 5 n'est pas particulièrement attractif avec son coût de 500 euros. Si le téléphone était arrivé sur le marché, il aurait pu représenter une meilleure affaire. C'est en fait un Galaxy S6 Edge en moins élégant et un écran Full HD qui se différencie surtout pour son autonomie et par l'emplacement de carte microSD.

285 partages

9 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • bjr a tous, vs savez un ecran full hd suffit amplement excellente autonomie sans probleme la journee...nen parlons de loptimisation de la batterie au top. Flyme deroutant mais on sy fait on met un launcher le pb est reglé. Je regrette pas mon note 3 ...qui devenait vieillissant. Faut pas sy fier ce tel a bcp de qualites. Et le son juste incroyable et trs puissant....

  • Votre Test n'est vraiment pas complet .Vous avez oubliez quelques points importants .
    Le premier c'est sa carte son .Il a tout simplement la meilleur du marché aucuns hdg n'offre une aussi bonne qualitée sonore (je parle de la prise jack évidemment). Il embarque la même puce audio qu'embarque les meilleurs lecteur audio portable du marché .
    Le deuxième c'est que vous dites qu'il n'embarque pas les applications Google et que la traduction n'est pas parfaite notamment le store Meizu .
    Ben c'est tout à fait normal vu que c'est la version Chinoise. Sur la version international , il n'y a pas le store Chinois ou autres applications Chinoises mais les Google apps à la place .De plus vous n'avez pas test la dernière version de flyme qui c'est grandement amélioré selon les tests qu'on a pu voir .
    Du coup ,son seul défaut c'est le manque de la bande 800mhz en 4G qui en n'est pas vraiment un si on à Free ou Bouygues et ca deverait plus l'être non plus chez SFR vu qu'ils utilisent les antennes de Bouygues ou cas ou on a pas la 800.
    Bref je trouve que pour 550€ la version 64G et 4G de ram plus bien sur un lecteur sd card .C'est vraiment pas chère comparé au Galaxy edge + qui lui coute plutôt 900€ en version 64G et qui n'a pas de lecteur sd ni de carte son d'une telle qualitée

  • Me tente bien mais l'interface à l'air assez ennuyeuse...

  • Va falloir installer une rom d android stock mais pour 450 balles j'ai une flem...

  • Seulement 3% de perf de plus que le S6E+ alors qu'il a un écran 1080 ? Bah encore une fois, ça prouve à quel point Samsung optimise merveilleusement bien l'énergie consommée par leurs écrans.

  • sympa mais l'os n'est vraiment pas à mon goût

  • À ce prix et avec cette interface, ça ne sera pas mon prochain !

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris